Pays du Buëch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pays du Buëch
Image illustrative de l'article Pays du Buëch
Le Buëch à l'amont de Sisteron

Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Villes principales Serres
Veynes
Laragne-Montéglin
Superficie approximative 998 km2
Géologie Roches calcaires
Relief Sols marneux et alluviaux
Production Élevage ovin, lavande, céréales, poires
Pommes des Alpes de Haute-Durance
Population totale 14 676 hab. (1999)
Régions naturelles
voisines
Trièves
Oisans
Dévoluy
Gapençais
Sisteronais
Baronnies
Diois
Pays (div. territoriale) Pays Sisteronais-Buëch
Régions et espaces connexes Bochaine, Veynois, Serrois, Rosannais, Baronnie d'Orpierre, Laragnais.

Le pays du Buëch ou Bochaine est une région naturelle de France située au sud du massif alpin. Elle est constituée des cantons occidentaux du département des Hautes-Alpes et correspond approximativement au bassin du petit et du grand Buëch, qui se rejoignent en amont de Serres.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est un pays de moyenne montagne dominé par quelques sommets (montagne d'Aujour, 1 834 m, montagne de Céüse, 2 016 m), barré au sud par la montagne de Chabre (1352 m). Le terrain est principalement constitué de marnes et d'alluvions, qui donnent des sols pauvres.

Le pays du Buëch est traditionnellement un pays de passage entre la Vallée de la Durance et Grenoble par le col de la Croix-Haute (N75) d'une part, et entre la vallée du Rhône et l'Italie d'autre part, par la route entre Lapalud et Briançon (l'ancienne N94). Ces deux routes se croisent à Serres, ville centrale du Buëch.

Population[modifier | modifier le code]

Ce pays regroupe les cantons d'Aspres-sur-Buëch, Veynes, Serres, Laragne-Montéglin et Rosans. Le canton de Rosans, situé à l'Ouest et bien que faisant partie des pays du buëch, est plus tourné vers les Baronnies. Ces cinq cantons regroupent 14 676 habitants (1999) sur 998 km² soit une densité très faible de 14,7 hab/km2.

Activités[modifier | modifier le code]

Le lit du torrent à la sortie de Serres

L'activité du pays est essentiellement agricole : élevage ovin prédominant sur prairies de luzerne, sainfoin mais surtout parcours, céréaliculture à faible rendement (blé dur, orge, blé tendre, triticale). Les cultures de lavande sont en régression rapide. L'irrigation, pratiquée localement via des systèmes anciens (La Bâtie-Montsaléon) ou plus récents (Le Saix) a permis l'amélioration des rendements des prairies et l'installation de l'arboriculture (pommes, poires).

Le tourisme peine à se développer (montagnes peu accessibles, peu de neige, pas de monument ou site naturel d'importance, peu d'aménagements en dehors de la base nautique de la Germanette à Serres et le plan d'eau de Saint-Genis).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]