Pierre Servent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie « Servent » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Servant.
Pierre Servent
Nom de naissance Pierre Alain Christian Servent
Naissance
Montpellier (Hérault), France
Nationalité Drapeau : France Française
Profession journaliste
Autres activités colonel de réserve opérationnelle, auteur, conférencier
Médias
Pays France
Média Télévision, presse et radio
Fonction principale commentateur (télévision), expert en stratégie militaire
Presse écrite La Croix
Le Monde
Radio BFM radio
Télévision France 2
BFM TV

Pierre Servent, né le à Montpellier, est un journaliste et auteur français, expert en stratégie militaire, par ailleurs colonel de réserve opérationnelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Pierre Servent étudie à l'institut d'études politiques de Paris et obtient un DEA d'histoire contemporaine[1]. Auditeur de l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN, 1991), il est également ancien lauréat du German Marshall Fund (1990)[réf. nécessaire]. De 1980 à 1986, il est journaliste politique à La Croix chargé des questions de défense[1], puis, de 1986 à 1995, au Monde (politique intérieure, puis service « Étranger »)[1],[2].

De 1995 à 1997, il est conseiller pour la communication et les relations avec le Parlement au cabinet de Charles Millon au Ministère de la défense[1]. Il a été le premier porte-parole de la Défense et il a créé le point de Presse de ce ministère.

Il a enseigné [Quand ?] pendant vingt ans au Collège interarmées de défense et à l’école de guerre[3]. Depuis novembre 2014, il est membre associé de l’Académie des sciences morales, des lettres et des arts de Versailles et d’Île-de-France[4].

Spécialiste reconnu des questions de défense et de stratégie, il est depuis quelques années le consultant attitré des chaînes France 2 et de BFMTV. Il intervient également aux côtés de Marie Drucker puis Julian Bugier dans les éditions spéciales de France 2 consacrées à la mémoire et à l’actualité militaire française. Depuis 2003, il est l’un des invités réguliers de l’émission C dans l’air sur France 5. Il participe également à l’émission de Fabrice Lundy (BFM radio), Good morning week-end. Par ailleurs, il est également consulté par de nombreux autres médias français et étrangers lors des pics d’actualité dans le domaine de la défense ou des grandes crises internationales[5].

Pierre Servent a également été, au début des années 2000, directeur de la communication de la Caisse nationale des Caisses d’Épargne[5].

Activités militaires[modifier | modifier le code]

Officier de réserve spécialiste d’état-major (ORSEM), il a aujourd’hui le grade de colonel (réserve opérationnelle). Il a servi comme officier en opérations extérieures (OPEX) : Balkans, Afghanistan et Afrique[5],[6].

Il est président d’honneur de la réunion des ORSEM après avoir présidé celle-ci jusqu'au début 2009[5],[6].

Décorations[modifier | modifier le code]

Legion Honneur Officier ribbon.svg Ordre national du Merite Officier ribbon.svg Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg
Croix du Combattant (1930 France) ribbon.svg Medaille d'Outre-Mer (Coloniale) ribbon.svg Cote d'Ivoire Ordre national Officier ribbon.svg

Intitulés

  • Officier de la Légion d'honneur (2014, chevalier de 2000)
  • Officier de l'ordre national du Mérite(2008[7], chevalier de 1995[8])
  • Croix de la valeur militaire avec citation
  • Croix du combattant
  • Médaille d'Outre-Mer avec agrafe « Côte d’Ivoire »
  • Officier de l'ordre national de Côte d'Ivoire

Publications[modifier | modifier le code]

Ses livres ont été plusieurs fois primés et traduits en plusieurs langues : Chinois, Polonais, Portugais…[réf. nécessaire]

À titre personnel[modifier | modifier le code]

  • Œdipe à Matignon ou le complexe du Premier Ministre. Ed. Balland. 1988. 
  • La force de convaincre, entretiens avec Philippe Séguin. Ed. Payot. 1990.
  • Le mythe Pétain. Verdun ou les tranchées de la mémoire. Ed. Payot. 1992. Réédité en 2015 aux éditions du CNRS.
  • Le travail parlementaire sous la Ve République. Avec Jean-Pierre Camby. Ed.Montchrestien. 1993.
  • La trahison des médias. François Bourin éditeur. 2007.
  • Les guerres modernes racontées aux civils… et aux militaires. Ed. Buchet-Chastel. 2009. Prix d’Estienne d’Orves 2011.
  • Le complexe de l’autruche. Pour en finir avec les défaites françaises. 1870, 1914,1940. Ed. Perrin. 2011.
  • Von Manstein, le stratège du IIIe Reich. Collection : Les Maîtres de guerre. Ed Perrin. 2012.
  • Extension du domaine de la guerre. Ed. Robert Laffont. 2016
  • Le testament Aulick, Ed. Robert Laffont, 2016, 360 p.
  • Les présidents et la guerre, 1958-2017, Perrin, 2017, 446 p.
  • Cinquante nuances de guerre, Robert Laffont, 2018, 375 p.
  • Rudolf Hess. La dernière énigme du IIIe Reich, Perrin, 2019.

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • L’Europe de Yalta à Maastricht. Avec Patrick Eveno. Le Monde/Éditions. 1994.
  • Vauban : la guerre, la gloire. 1707-2007. Cahiers d’études et de recherches du musée de l’Armée (CERMA). 2007.
  • Quelle politique de défense pour la France ? L’Harmattan. 2007.
  • Le siècle de sang : 1914-2014. En codirection avec Emmanuel Hecht. Ed. Perrin. 2013.
  • Les grands duels qui ont fait la France. « Pétain-de Gaulle ». Ed. Perrin, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Pierre Servent », sur Les Échos.fr], (consulté le 17 juillet 2015)
  2. Famille chrétienne, n°2080 du 25 novembre au 1er décembre 2017, p.43
  3. François-Guillaume Lorrain, « Comment la France perd ses guerres », sur Le Point.fr, (consulté le 17 juillet 2015)
  4. « Académie des Sciences Morales, des Lettres et des Arts de Versailles et d'Île-de-France / Qui sommes-nous », sur academiedeversailles.com (consulté le 19 juillet 2017).
  5. a b c et d Pierre Servent, conférencier (CV) sur www.cesam-international.com (consulté le 10 novembre 2018)
  6. a et b Réunion des ORSEM - Un nouveau président pour la Réunion des ORSEM sur anrat.fr (consulté le 10 novembre 2018)
  7. Décret du 5 novembre 2008 portant promotion et nomination.
  8. Décret du 10 mai 1995 portant promotion et nomination.

Liens externes[modifier | modifier le code]