Février 1954

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Février 1954
Nombre de jours 28
Premier jour Lundi 1er février 1954
1er jour de la semaine 5
Dernier jour Dimanche 28 février 1954
7e jour de la semaine 8

Calendrier
février 1954
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
5 1er 2 3 4 5 6 7
6 8 9 10 11 12 13 14
7 15 16 17 18 19 20 21
8 22 23 24 25 26 27 28
1954Années 1950XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Janvier 1954 Mars 1954 Suivant
Février précédent et suivant
Précédent Février 1953 Février 1955 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]

  • 1er février : vague de froid de l'hiver 1954. En France, l’abbé Pierre lance un appel à la solidarité avec les sans-abris[1], sur les ondes de Radio Luxembourg : « Mes amis, au secours… Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l'avait expulsée… ». Cet appel citoyen donne naissance à un grand mouvement de solidarité sans précédent en faveur des mal-logés. Le soir même la RATP laisse ouvertes quatre stations de métro et la ville de Paris, des écoles et des gymnases. Une collecte nationale d’argent et de vêtements est organisée. Le gouvernement promet la création de « cités d’urgence » et l'Assemblée vote un budget de 10 milliards de francs.
  • 23 février : démission du ministre du Travail brésilien João Goulart. Il avait proposé de doubler les salaires. Un manifeste des colonels demande sa démission, l’accusant de démagogie. Getúlio Vargas éloigne Goulart mais augmente les salaires.
  • 25 février :
    • le chef du gouvernement syrien Adib Chichakli s’exile pour le Liban.
    • Égypte : Mohammed Naguib proteste contre la dissolution des Frères musulmans et demande un droit de veto sur le Conseil de la révolution. Accusé de rechercher un pouvoir dictatorial et mis en minorité, il démissionne. Le colonel Gamal Abdel Nasser devient premier ministre.
  • 27 février (Égypte) : Nasser est contraint de rappeler Naguib devant l’opposition de l’armée. Naguib reçoit tous les pouvoirs. Nasser démissionne, la censure est abolie, le multipartisme rétabli, des élections remplaceront le Conseil de la révolution par une Assemblée constituante. Nasser reprend le contrôle de l’armée et organise l’opposition.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1705 - Texte de l'appel de l'Abbé Pierre
  2. Ukraine