Julian Bugier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bugier.
Julian Bugier
Image illustrative de l'article Julian Bugier

Nom de naissance Julian Bugier
Naissance (36 ans)
Blois (Loir-et-Cher)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Médias
Média principal Radio, Télévision
Pays Drapeau de la France France
Télévision BFM TV (Novembre 2005 - juillet 2009)
I-Télé (Août 2009 - juillet 2011)
France 2 (Depuis juillet 2011)
Radio Europe 1
Fonction Présentateur remplaçant des journaux télévisés sur France 2

Julian Bugier, né le à Blois (Loir-et-Cher)[1], est un journaliste français de télévision.

Après avoir travaillé pour les chaînes d'informations BFM TV et I-Télé, il présente, en tant que remplaçant, les journaux télévisés de 20h en semaine sur France 2. Il est le présentateur du magazine économique Tout compte fait[2] et de l'émission de débat et d'actualité Questions directes.

Famille[modifier | modifier le code]

Julian Bugier est né en 1981 à Blois (Loir-et-Cher).

Son père Jacques Bugier est un homme de lettres et ancien journaliste. Il a travaillé à La République du Centre puis au Monde de 1991 à 2008. Proche de François Bayrou, dont il suit la campagne présidentielle en 2007 et de Jack Lang.

Julian Bugier est l'aîné d'une famille de deux enfants : il a une sœur, Louise[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Autodidacte, Julian Bugier suit un DEUG d’économie sans le valider[4]. À 19 ans, il part pour Londres (Royaume-Uni)[4] et commence sa carrière de journaliste sur la chaîne financière et économique Bloomberg TV. Il y fait des reportages pendant deux ans puis devient assistant de production. Il est ensuite présentateur durant un an et demi sur l'antenne française[5],[6].

En novembre 2005, il participe au lancement de la chaîne d'information en continu BFM TV[5]. À partir de [réf. souhaitée] et le lancement de la deuxième version de la chaîne, il présente le journal de l'économie tous les soirs du lundi au vendredi[7]. À partir de fin 2008, il assure parallèlement divers remplacements de présentateurs des journaux de la chaîne.[réf. souhaitée]

Durant l'été 2009, il quitte BFM pour rejoindre la chaîne d'information en continu concurrente i>Télé. Succédant à Thomas Joubert, il prend en charge Info Matin Week-end, le samedi et le dimanche de 7 heures à 11 h 30[8]. À la rentrée de septembre 2010, Jean-Baptiste Boursier le remplace puisqu'il prend en charge L'info sans interdit avec Sonia Chironi et la participation de Robert Ménard du lundi au vendredi entre 17 h et 19 h, puis jusqu'à 20 h à partir de novembre 2010 et la suspension de Audrey Pulvar Soir[9].

En juillet 2011, il rejoint France 2 pour devenir le remplaçant de Laurent Delahousse à la présentation des journaux de 13 heures et de 20 heures du week-end[10]. En septembre 2011, Julian Bugier est nommé joker de David Pujadas, à la présentation du journal de 20 heures en semaine sur France 2. Il remplace à ce poste Marie Drucker, qui redevient présentatrice remplaçante des journaux télévisés du week-end[11].

De janvier à mai 2012, en prévision de l'élection présidentielle française de 2012, il présente le programme court Élysée-moi du lundi au samedi à 19 h 55 juste avant le journal de France 2[12]. Cette pastille permet de revoir des archives des anciennes élections présidentielles françaises. (campagnes, débats, etc.)

En août 2014, il occupe à la fois le poste de remplaçant du 20 heures en semaine et le week-end. Il enchaine ainsi vingt-cinq jours d'affilée de présentation des éditions de France 2[13]

En septembre 2014, France 2 lui confie la présentation des soirées continues (diffusion d'une fiction suivie d'un débat)[14].

Le 27 mai 2015, lors de l'entrée au Panthéon de Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay, il présente l'émission spéciale de France 2 Quatre résistants au Panthéon avec comme consultants à ses côtés Stéphane Bern et Nathalie Saint-Cricq.

Julian Bugier s'est vu attribuer, en plus des remplacements en semaine, ceux des journaux du week-end entre mars et juillet 2015 en raison de la grossesse de Marie Drucker.

À partir du 5 septembre 2015, il présente un magazine hebdomadaire de consommation, Tout compte fait le samedi à 14 h 40 sur France 2[15].

À partir de juillet 2017, il reprend la présentation du magazine Cellule de crise en remplacement de David Pujadas[16].

À partir du 28 mars 2018, il anime en direct l'émission de débat et d'actualité Questions directes, un mercredi soir sur deux.

Il est apparu dans son propre rôle pour les films À toute épreuve (2014) et L'Ascension (2017).

À la radio[modifier | modifier le code]

Pendant les étés 2013 et 2014, il anime C'est l'économie cette semaine et C'est l'économie demain, le week-end de 9 heures à 10 heures sur Europe 1[17],[18].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à la journaliste économique Claire Fournier[19], il est père d'un garçon[20] né en avril 2011 et d'une fille née en 2013[21].

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2009, le magazine Têtu le désigne comme « le plus beau mec du PAF[22] ».

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quentin Descamps, « Julian Bugier, écran plat » sur Libération, 3 septembre 2015
  2. « Julian Bugier va avoir son propre magazine à la rentrée », sur Le Huffington Post (consulté le 28 août 2016)
  3. Claire Gatinois, « Jacques Bugier, journaliste, homme de lettres et de culture », sur Le Monde,
  4. a et b (fr) Pierre L. T., « I>TELE : Julian Bugier & Sonia Chironi, le duo choc de l'info ! », sur telesphere.fr,
  5. a et b (fr) Julien Thomas, « Julian Bugier, nouveau visage de l'info de France 2 ? », sur programme-tv.net,
  6. Julien Mielcarek, « Julian Bugier : "J'ai envie qu'on me juge sur mon travail" », sur PureMédias.fr,
  7. Julien Mielcarek, « Julian Bugier passe de BFM TV à i-Télé », sur ozap.com,
  8. « "Le plus beau mec du PAF" quitte BFM TV pour I télé », sur jeanmarcmorandini.com,
  9. Renaud Revel, « I>Télé et Arnaud Montebourg suspendent Audrey Pulvar », sur L'Express.fr,
  10. Caroline Bonacossa et Benjamin Rabier, « Officiel : Julian Bugier arrive sur France2 », sur tele-2-semaines.fr,
  11. Julien Mielcarek, « Julian Bugier remplace Marie Drucker comme joker du "20 Heures" », sur ozap.com,
  12. Jean-Marc Verdrel, « Nouveau programme court : "Elysée-moi" sur France 2 avec Julian Bugier », sur coulisses-tv.fr,
  13. http://www.lenodal.com/forums/viewtopic.php?f=6&t=15164&start=780
  14. Soirées continues fiction et débat sur France 2, avec Julian Bugier
  15. Nouveauté : Tout compte fait, dès le 5 septembre avec Julian Bugier
  16. « "Cellule de crise" : Julian Bugier succède à David Pujadas à la présentation », PureMédias,‎ (lire en ligne)
  17. Julien Lalande, « Julian Bugier cet été sur Europe 1 », sur ozap.com,
  18. Julian Bugier cet été sur Europe 1
  19. Lola Montana, « Julian en couple, c'est Claire », Ici Paris, no 3444,‎ , p. 4
  20. « Interview exclusive de Claire Fournier pour Envie de Fraises », sur enviedefraises.fr (consulté le 29 octobre 2011)
  21. Joachim Ohnona, « Julian Bugier : Le nouveau poulain de France 2, descendu par ses ex-collègues », sur purepeople.com,
  22. Julien Mielcarek, « Un classement des "plus beaux mecs de la télé" », sur Ozap.com,
  23. (en) Julian Bugier sur l’Internet Movie Database