Philip Hinchcliffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hinchcliffe.
Philip Hinchcliffe
Nom de naissance Philip Hinchcliffe
Naissance (73 ans)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession producteur, scénariste

Philip Hinchcliffe est un scénariste et producteur de télévision britannique né le . Il est connu pour avoir été un temps producteur de la série Doctor Who dans les années 1970 et pour avoir produit d'autres séries télévisées dans les années 1970 à 1980. Restant l'un des derniers producteurs de la série "classique" encore en vie, il est très impliqué dans la communauté de fans de Doctor Who, il contribue à de nombreux projets autour de la série.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié la Littérature anglaise au Pembroke College de Cambridge, Philip Hinchcliffe effectue différent métiers notamment en tant que professeur ou comme vendeur dans une agence de voyage. Il rejoint la Associated Television en 1968 et écrit des épisodes du soap opéra Crossroads en 1970. Il devient alors script éditor sur des séries telles que Alexander the Greatest (1971 et 1972), The Jensen Code (1973) et The Kids from 47A (1973).

Doctor Who[modifier | modifier le code]

Hinchcliffe est approché en 1974 à l'âge de 29 ans pour devenir le producteur de Doctor Who après le départ de Barry Letts à la fin de la saison 11. Il aidera Letts sur la première histoire à faire apparaître Tom Baker dans le rôle du Docteur, « Robot. » Il est crédité pour la première fois pour l'épisode suivant « The Ark in Space. » Sa première année ne sera consacré qu'à la production de scripts qui avaient été décidés par l'ancienne équipe de production et l'influence complète d'Hinchcliffe ne fut totale que sur la fin de l'année 1975 avec l'épisode « Planet of Evil. »

Hinchcliffe formera un duo avec le script éditor (responsable des scénarios) Robert Holmes qui changera le ton de la série lui donnant un côté plus noir avec une atmosphère gothique inspirée par les films d'horreur de la Hammer : Transformations monstrueuses (« Planet of Evil ») momies et dieux anciens (« Pyramids of Mars ») savants fous (« The Brain of Morbius ») radiations (« The Hand of Fear ») ou tueurs en séries (« The Talons of Weng-Chiang. ») De plus Hinchcliffe était contre l'idée de réutiliser des personnages et des monstres du passé de la série : les Daleks, Cybermen et Sontariens n'apparaissent que durant la première saison qu'il produit et le Maître et les seigneurs du temps changent complètement de façon dont ils étaient décrit précédemment, l'agence UNIT et le personnage du Brigadier Lethbridge-Stewart disparaissent progressivement de la série sous son influence.

À l'époque de sa période de production, la série atteint l'un des plus haut pic d'audience de son histoire et avoisine souvent les 10 millions de spectateurs. Toutefois, la BBC recevra de nombreuses plaintes de la militante Mary Whitehouse et de son groupe "Mediawatch" qui estime que la série pourrait effrayer les jeunes enfants et les traumatiser. Elle obligera même Hinchcliffe à changer la fin d'une partie de « The Deadly Assassin » dans laquelle le Docteur est prêt à être noyé par son opposant. La BBC défendra le programme, mais placera Hinchcliffe à la tête d'une série policière, Target en 1977 et spécifiera à son remplaçant, le producteur Graham Williams l'impératif d'éclaircir le ton de la série.

Hinchcliffe écrira quelques novélisations des épisodes de Doctor Who pour les éditions Target Books comme « The Keys of Marinus », « The Seeds of Doom » et « The Masque of Mandragora. »

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Après Doctor Who, Philip Hinchcliffe produira des séries comme Target, Private Schulz, The Charmer, Take Me Home, Friday on My Mind. Il co-produira en 1995 les films An Awfully Big Adventure avec Hugh Grant et Rimbaud Verlaine avec Leonardo DiCaprio. Il restera aussi producteur exécutif pour Scottish Television de 1998 à 2001 et supervisera des séries comme Taggart, Rebus ou The Last Musketeer

À la retraite, Hinchcliffe continue à apparaître dans les éditions DVD de Doctor Who qu'il a produit. Un documentaire, Serial Thrillers lui est même concacré ainsi que des interviews.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marié, Barry Letts a une fille, Celina Hinchcliffe, née en 1976 et présentatrice sportive.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 1975 - 1977 : Doctor Who (série télévisée)
  • 1977 - 1978 : Target (série télévisée)
  • 1981 : Private Schulz (série télévisée)
  • 1984 : Strangers and Brothers (série télévisée)
  • 1987 : The Charmer (série télévisée)
  • 1987 - 1988 : Bust (série télévisée)
  • 1991 : The Gravy Train Goes East (série télévisée)
  • 1995 : An Awfully Big Adventure (film) - Co-producteur
  • 1995 : Rimbaud Verlaine (film) - Co-producteur
  • 1998 : Seesaw (série télévisée) - Producteur Exécutif
  • 1999 - 2001 : Taggart (série télévisée) - Producteur Exécutif
  • 2000 : The Last Musketeer (téléfilm) - Producteur Exécutif
  • 2000 : Rebus (série télévisée) - Producteur Exécutif

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]