Ousmane Sonko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sonko.

Ousmane Sonko
Fonctions
Député
Coalition Coalition Sonko 2019
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Thiès
Nationalité Sénégalaise
Parti politique PASTEF
Profession Inspecteur des impôts[1]

Ousmane Sonko est un homme politique sénégalais né le 15 juillet 1974 à Thiès. Il est le président du parti PASTEF et est député depuis juillet 2017. Il est candidat à l'élection présidentielle de 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Ousmane Sonko naît le 15 juillet 1974 à Thiès, de parents fonctionnaires. Il grandit principalement en Casamance puis effectue ses études supérieures à l'université Gaston-Berger de Saint-Louis, où il obtient une maîtrise en droit public en 1999[2]. Il entre ensuite comme major à l'l'Ecole nationale d'administration (ENA) du Sénégal. En 2001, il sort diplômé de l’ENA, section « Impôts et Domaines » et intègre l’administration avec un premier poste qui le conduit au Centre des services fiscaux de Pikine. En 2003, il obtient un diplôme d’études approfondies (DEA) en finances publiques et fiscalité de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Il est aussi titulaire d’un Master 2 en Gestion et Finances Publiques de l’Institut Supérieur des Finances (ISF) et également doctorant en droit public économique et fiscalité à l’Université Jean Moulin Lyon III.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ousmane Sonko a débuté sa carrière comme Inspecteur principal des Impôts et des Domaines. Il a été vérificateur fiscal et chef de Brigade de vérification fiscale, chargé du secteur immobilier. Il était auditeur interne à la Direction du Contrôle Interne (DCI) de la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID) chargé de la rédaction de la charte de déontologie de la DGID.

Trois ans après son entrée dans l'administration, il crée le Syndicat Autonome des Agents des Impôts et Domaines (SAID) dont il est le premier secrétaire général d'avril 2005 à juin 2012, avant de devenir Secrétaire général honoraire de juin 2012 à août 2016[3]. A cette période, il commence à critiquer le gouvernement et accuse l'Etat d'anomalies fiscales et budgétaires en mettant en cause le président Macky Sall. Suite à cela, il est radié par le décret N°2016-1239 de l'Inspection générale des impôts et domaines en août 2016 pour manquement au devoir de réserve[4]. Cet épisode largement relayé par la presse sénégalaise a permis de révéler Ousmane Sonko au grand public. En novembre 2017, il crée son cabinet Atlas.

Débuts politiques[modifier | modifier le code]

Président du parti politique Pastef créé en janvier 2014, il est élu député à l’Assemblée nationale du Sénégal aux élections législatives de 2017.

En janvier 2018, il sort le livre Pétrole et gaz au Sénégal. Chronique d’une spoliation  où il accuse le Président et son entourage de malversations dans la gestion des ressources naturelles du pays[5].

Candidature à l'élection présidentielle de 2019[modifier | modifier le code]

Le 16 septembre 2018, il publie un livre programmatique, Solutions, dans lequel il livre un diagnostic des problèmes sociaux et économiques du Sénégal, déclinant ses propositions. Sa candidature à l'élection présidentielle est validée en janvier 2019.

La montée du leader du Pastef s'est internationalisée avec sa tournée dans la diaspora. Les Sénégalais répondent présents en investissant pleinement les salles. Dans son discours, il étaye les maux qui gangrènent le Sénégal et le système politique qui paupérise la population[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ousmane Sonko », sur assemblee-nationale.sn (consulté le 14 février 2019)
  2. « QUI EST OUSMANE SONKO, LEADER DU PARTI PASTEF LES PATRIOTES? », sur malisenegal.com, (consulté le 21 août 2018)
  3. « Ousmane Sonko - Président », sur pasteflespatriotes.com (consulté le 21 août 2018)
  4. Benjamin Roger, « Sénégal : Ousmane Sonko, l’accusateur du clan Macky Sall », sur jeuneafrique.com, (consulté le 21 août 2018)
  5. Aminata Diouf, « Graves révélations dans son livre sur le pétrole sénégalais : Ousmane Sonko suivi de près par les Américains », sur pressafrik.com, (consulté le 21 août 2018)
  6. « Présidentielle au Sénégal : Ousmane Sonko, adversaire principal de Macky Sall ? », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 7 janvier 2019)