Orléans Express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Orléans Express
logo de Orléans Express
illustration de Orléans Express
Terminus d'Orléans Express à Rimouski

Création 1990
Dates clés 2012 : Keolis obtient 100 % des parts de l'entreprise
Fondateurs Sylvain Langis, Nicole Leduc, Serge Mérineau, Jacques Yelles, Jacques Gauthier, Roger Morin
Forme juridique Société anonyme
Siège social Québec
Drapeau du Canada Canada
Actionnaires KeolisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Transport en commun
Produits Transport intermunicipal par autocar
Société mère Keolis
Effectif 150 employés
50 autocars[1]
Site web Site officiel

Orléans Express est une enseigne québécoise de Keolis Canada œuvrant dans le transport par autocar. C'est le principal transporteur interurbain de passagers au Québec.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe Orléans Express a été fondé en 1990 par Sylvain Langis avec cinq partenaires, qui ont acheté une partie des actifs et permis de la compagnie Voyageur Colonial Bus Lines au Québec.

Le groupe Orléans Express fera plusieurs acquisitions au fil des années, notamment les divisions Lanaubus et Murray Hill du Groupe Gaudreault en 2009, ainsi que les opérations interurbaines d'Autobus Bourgeois en 2011

M. Langis demeura en post comme président-directeur-général du groupe Orléans pour 22 ans et céda enfin ses parts de l'entreprise a Keolis Canada.

Depuis 2012, Orléans Express appartient entièrement à Keolis Canada, filiale du Groupe Keolis. Chef de file en transport urbain et interurbain en France, le Groupe Keolis est un acteur majeur du transport public de voyageurs en Europe et dans le monde.

Durant la pandémie de Covid-19, le service est interrompu entre mars et juillet 2020[2]. Malgré la réouverture, une baisse d'achalandage et des pertes financières importantes menacent la suspension de plusieurs liaisons[3]. Une aide financière du gouvernement du Québec permet finalement le maintien du service[4].

Circuits[modifier | modifier le code]

Liste des circuits d'Orléans Express[5],[6]
Ligne Destinations
48 MontréalQuébec (Express)
Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal - Gare d'autocars de Montréal - Terminus Longueuil - Drummondville - Gare d'autocars de Sainte-Foy - Gare du Palais
41 MontréalQuébec (Rive-Nord)
Gare d'autocars de Montréal - Repentigny - Berthierville - Trois-Rivières - Gare d'autocars de Sainte-Foy - Gare du Palais
10 MontréalQuébec (Rive-Sud)
Montréal - Terminus Longueuil - Saint-Hyacinthe - Drummondville - Victoriaville - Gare d'autocars de Sainte-Foy - Gare du Palais
25 MontréalGatineau
Montréal - Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal - Kirkland - Gare d'Ottawa - Université d'Ottawa - Place du Portage de Gatineau - Les Promenades Gatineau
64 QuébecRimouski
Gare du Palais - Gare d'autocars de Sainte-Foy - Lévis - Montmagny - La Pocatière - Rivière-du-Loup - Trois-Pistoles - Rimouski
60 RimouskiGaspé
Rimouski - Mont-Joli - Amqui - Matapédia - Pointe-à-la-Croix - Carleton-sur-Mer - New Richmond - Bonaventure - Paspébiac - Port-Daniel–Gascons - Chandler - Grande-Rivière - Percé - Gaspé
68 Mont-JoliGaspé
Mont-Joli - Matane - Cap-Chat - Sainte-Anne-des-Monts - Saint-Maxime-du-Mont-Louis - Grande-Vallée - Rivière-au-Renard - Gaspé

Les lignes d'Orléans Express offrent également des correspondances vers les réseaux d'Intercar, Autobus Maheux et Maritime Bus.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Un autocar d'Orléans Express arborant le nouveau logo Keolis à Montreal.

En quelques chiffres, Orléans Express représente :

  • près de 600 000 passagers transportés chaque année [7];
  • 1 million de colis envoyés par an ;
  • 125 conducteurs qui parcourent plus de 9 millions de kilomètres chaque année ;
  • une flotte de 50 autocars ultra-modernes dont plusieurs véhicules accessibles ;
  • plus de 35 destinations desservies au Québec, 7 jours sur 7 et 365 jours par an.

La flotte d'Orléans Express est composée, depuis 2019, exclusivement de cars de type Prévost H3-45. Par le passé, on pouvait également retrouver des MCI J4500 ainsi que des Prévost X3-45. Le dernier de ceux-ci a été mis au rancart en 2018.

L'âge moyenne de la flotte est d'environ 3,5 ans.

Tous les véhicules d'Orléans Express sont munis d'un réseau Wi-Fi fourni par l'entreprise Rogers Communications.

Transport de colis[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Orléans Express transporte des colis pour toute la population du Québec. L'ancien système s'appelait Parbus et depuis le , Orléans Express transporte des colis grâce au système dénommé Expédibus.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.keolis.com/en/business-activities/keolis-by-country/canada.html.
  2. Agence QMI, « Reprise progressive du service d'Orléans Express », Le Journal de Québec,‎ (lire en ligne)
  3. Henri Ouellette-Vézina, « « Nos régions sont encore prises en otages » », La Presse,‎ (lire en ligne)
  4. La Presse canadienne, « Orléans Express se rendra finalement en Gaspésie », La Presse,‎ (lire en ligne)
  5. « Grille horaire », sur Orléans Express (consulté le )
  6. « Carte du réseau », sur Orléans Express (consulté le )
  7. « À propos | Orléans Express » (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]