Percé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Percé
Blason de Percé
Vaillance et persévérance
Percé
Percé
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Subdivision régionale Le Rocher-Percé
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Cathy Poirier
2017 - 2021
Démographie
Gentilé Percéen, enne
Population 3 103 hab.[1] (2016)
Densité 7,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 12″ nord, 64° 12′ 54″ ouest
Superficie 43 176 ha = 431,76 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581
Code géographique 02005
Devise Vaillance et persévérance
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Percé

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Percé

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte administrative de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Percé

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte topographique de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Percé
Liens
Site web http://www.ville.perce.qc.ca

Percé est une ville du Québec située à la pointe de la péninsule gaspésienne en face du célèbre rocher Percé et de l’île Bonaventure au Canada. Percé s'étend sur environ trois kilomètres entre le Pic de l'Aurore et la Côte Surprise et est reconnu mondialement pour la beauté de son paysage et de son patrimoine bâti.

Géographie[modifier | modifier le code]

Percé fait partie de la MRC Le Rocher-Percé, dans la région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine[2].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Gaspé Rose des vents
Mont-Alexandre N Golfe du Saint-Laurent
O    Percé    E
S
Grande-Rivière, Sainte-Thérèse-de-Gaspé Baie des Chaleurs,
Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick

Toponymie[modifier | modifier le code]

Elle doit son nom au rocher Percé. Samuel de Champlain mentionne cette merveille dès 1603 sous l'appellation « Isle Percée »[3].

Percé est membre de l'Association des plus beaux villages du Québec.

Attrait[modifier | modifier le code]

Percé donne accès au Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, refuge d'une colonie de fous de Bassan accueillant plus de 120 000 de ces oiseaux du mois d'avril au mois d'octobre, faisant de cette colonie la plus importante au monde, en plus d'être facile d'accès.

Les gens visitant Percé peuvent aussi jouir des plages environnantes où il est possible d'y trouver des agates, du mont Sainte-Anne dominant le village de Percé et de la rivière ''aux émeraudes''.

Sur le plan culturel, il est possible de découvrir l'art des artisans locaux à l'ancienne usine de transformation de poissons du havre de L'Anse-à-Beaufils.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville actuelle est le résultat du regroupement en 1971 de huit municipalités[4]. Aujourd'hui, on distingue, outre le village de Percé au centre, les localités suivantes[5]:

Le 26 juin 1969, le couple Jacques Mesrine et Jeanne Schneider quitte le motel des trois sœurs à Percé où il s'était réfugié et franchissent illégalement la frontière des États-Unis. Le 30 juin, le corps étranglé d'Évelyne Le Bouthilier, patronne du motel, est découvert dans sa résidence à Percé.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Percé
Vaillance et persévérance

L'écu de Percé se blasonne ainsi :

D'azur à une morue courbée posée en fasce, accompagnée en chef d'une représentation du rocher de Percé et en pointe d'un trilobite posé en pal, le tout d'or.[7]

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts.[8]

Percé
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Georges Mamelonet Député libéral de Gaspé (2008-2012) Voir
2005 Voir
2008 Denis Cain n/d
2009 Bruno Cloutier Voir
2013 André Boudreau Voir
2017 Cathy Poirier Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
3 9933 6143 4193 3123 103

Transport[modifier | modifier le code]

La route 132 traverse la ville. Le train Chaleur de VIA Rail effectuait trois fois par semaine l'aller-retour entre Montréal et Gaspé. À cause du manque d'entretien de la part du CN et d'un manque d'argent, les trains passager ne peuvent plus circuler sur le rail depuis 2012.

Des autocars d'Orléans Express effectuent deux fois par jour le trajet vers Gaspé et deux fois par jour vers Rimouski. Mais dès 2015, l'entreprise cessera de desservir Percé.

Économie[modifier | modifier le code]

Le principal secteur d'activités économiques est le tourisme en raison de la présence du rocher Percé ainsi que de l'Île Bonaventure et ses fous de Bassan. On calcule d'ailleurs que 60 000 visiteurs par année marchaient au pied du rocher. Par ailleurs, il sera dorénavant non recommandé pour les visiteurs de s'approcher à moins de 500 mètres de celui-ci en raison des oiseaux marins et des risques d'éboulement.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique depuis le mont Sainte-Anne, s'étalant du Rocher Percé au Cap Blanc

Références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Répertoire des municipalités : Percé, page consultée le 10 janvier 2011.
  3. Toponymie : Percé.
  4. Bilan du siècle: L'urbanisme au Québec.
  5. Carte de Percé[PDF].
  6. info-gaspesie.com.
  7. « Ville de Percé », sur Le Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada (consulté le 1er juillet 2016).
  8. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]