Société de transport de l'Outaouais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société de transport de l'Outaouais
image illustrative de l’article Société de transport de l'Outaouais
Logo de la STO

image illustrative de l’article Société de transport de l'Outaouais
Véhicule de transport

Situation Gatineau, Ottawa
Type Bus et transport adapté
Entrée en service 1971
Lignes 66
Stations 11 (1 hors corridor)
Fréquentation 19,4 millions en 2010
Exploitant STO (Société de transport de l'Outaouais)
Site internet sto.ca

La Société de transport de l'Outaouais (STO) est l'opérateur du système du transport en commun à Gatineau, Québec, incluant les secteurs de Hull, Aylmer, Gatineau, Buckingham et Masson-Angers. Le réseau de la STO est situé du côté québécois de la Région de la capitale nationale du Canada et offre plusieurs circuits d'autobus vers le centre-ville d'Ottawa, Ontario.

Historique[modifier | modifier le code]

Avant 1971, les transports en commun à Gatineau/Hull étaient offerts par le secteur privé. Ces sociétés avaient 42 autobus et enregistraient 11 millions de passages en 1956, nombre qui avait décru à 2,5 millions en 1971[1]. En 1969, la loi sur la Communauté régionale de l'Outaouais fut adoptée pour mettre en commun certains services régionaux qui dépassent les moyens des villes constituantes. La Commission de transport de la communauté régionale de l'Outaouais (CTCRO) fut créée dans cet esprit en 1971. En 1972, la CTCRO pris possession de son siège administratif, adopta son logo et ses couleurs officielles. Pour la somme de 2,25 millions de dollars canadiens, elle acheta les trois sociétés de transports en commun qui desservaient dans la région (Transport urbain de Hull, Transport Hull métropolitain, Transport d'écoliers du nord de l'Outaouais). La CTCRO signa en 1973 un accord avec OC Transpo pour faciliter les transferts entre les deux services jumeaux de part et d'autre de la rivière des Outaouais.

En 1991, la CTCRO devint la Société de transport de l'Outaouais (STO) et fêta en 1996 son 25e anniversaire de naissance. Durant une journée, elle offrit le passage sur ses autobus à 25 cents l'aller-simple. En 1998, la STO fut nommée l'entreprise des transports en commun canadienne de l'année par l'Association canadienne du transport urbain (ACTU). La même année, la société introduisit un système de tarification par carte à puce, la première entreprise dans l'hémisphère ouest à utiliser un tel système. Les laissez-passer sur papier furent retirés graduellement jusqu'à leur fin officielle en 2004 quand la carte à puce devint le laissez-passer exclusif[2].

En 2002, la STO introduisit les premiers autobus à plancher surbaissé de NovaBus. Depuis ce temps, la société n'a acquis que de tels autobus. En 2003, la STO annonça son intention de construire une route réservé aux autobus, comparable au Transitway d'OC Transpo à Ottawa, sous le nom de Rapibus. Le 30 novembre 2009, la STO a annoncé la première pelletée de terre du réseau Rapibus[3]. Il est mis en service en 2013.

En 2005, la STO annonça un plan stratégique pour la période de 2005 à 2015 dans lequel on projette une croissance du nombre de passagers. Le nombre de passagers avait cru d'environ 50 % de 1995 à 2006 et on prévoit dans le plan de passer de 16,3 millions en 2006 à 21 millions en 2015. En plus du Rapibus, la STO a l'intention d'augmenter le nombre des installations de parc-o-bus (stationnement incitatif) dans toute de la ville, ainsi que l'introduction de supports pour bicyclettes, l'agrandissement ou l'addition de garages, l'augmentation de la flotte et un projet-pilote comprenant des routes qui augmenteraient l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite[4].

Depuis juin 2015, à la suite de la création de Transcollines, la STO n'offre plus de service en direction de Cantley ou Chelsea.

Opérations[modifier | modifier le code]

La STO compte[5] :

  • Véhicules : 329 autobus
  • Employés : 730, dont 438 chauffeurs et 8 administrateurs
  • Circuits : 66
  • Abribus : 285
  • Panneaux d'arrêt : 1 776
  • Nombre de passagers : 19,427 millions en 2010
  • Service de Transport adapté
  • Rapibus
  • Parc-o-bus : 19 totalisant 2 200 places
  • Service Infobus par téléphone ou SMS.

Circuits d'autobus STO[modifier | modifier le code]

Circuits réguliers[modifier | modifier le code]

Circuits réguliers - Heure de pointe[modifier | modifier le code]

Circuits scolaires[modifier | modifier le code]

En date de :

Les circuits suivants sont réservés aux étudiants d'institutions scolaires à Gatineau et leurs numéros ne sont indiqués ni sur l'indicateur de destination de l'autobus, ni sur les panneaux d'arrêt, ni sur le panneau Info-Plus ou le guide de l'usager. Les numéros ne sont mentionnés que sur le site web de la STO sous la section « Pour étudiants seulement ». Ils ne sont inclus non plus dans le système d'information téléphonique InfoBus. Ces circuits ont des numéros à trois chiffres dont les deux derniers indiquent que le circuit suit une route comparable au circuit régulier parent (ex.: 633 emprunte en grande partie le trajet du circuit 33). En général, le nom de l'école seulement est indiqué sur l'indicateur de destination, mais de temps à autre la destination du circuit parent est mise. Elles ne circulent que les jours de classe, de la fin août/début septembre à mi ou fin juin.

École secondaire de l'Île[modifier | modifier le code]

École secondaire Grande-Rivière[modifier | modifier le code]

École secondaire Mont-Bleu[modifier | modifier le code]

Collège Saint-Alexandre[modifier | modifier le code]

Collège Saint-Joseph[modifier | modifier le code]

Collège Nouvelles-Frontières[modifier | modifier le code]

Circuits partenaires par secteur ou ville[modifier | modifier le code]

  • Circuit 15 a été modifié pour partir du chemin des Érables;
  • Circuits 10-39 desservent le secteur Hull (le 20 est un circuit Rapibus);
  • Circuits 40-59 desservent le secteur Aylmer;
  • Circuits 60-79 desservent l'ancienne ville de Gatineau (le 68 est un circuit Rapibus);
  • Circuits 90-99 desservent les secteurs Buckingham et Masson-Angers;
  • Circuits 100-800 sont des circuits Rapibus.
  • À noter que certains circuits circulent à travers plus d'un secteur. Tous les circuits de Hull et Aylmer (sauf de 49 à 57), les circuits 67, le 200, 300 et 400 traversent la rivière des Outaouais vers Ottawa. Les circuits 28 et 58 ne desservent pas le centre-ville. Les circuits 60-79 sont des lignes de quartiers qui desservent les diverses stations du Rapibus.
  • Les terminus majeurs du réseau de la STO incluent la station de la Cité(en remplacement des Promenades Gatineau, la station Labrosse(remplace le Parc-o-bus Jean-René-Monette (Gatineau)), Parc-o-bus Freeman (Hull), campus Gabrielle-Roy du Cégep de l'Outaouais (Hull), Parc-o-bus Rivermead (Aylmer), le Parc-o-bus des Allumettières(Automne 2011) et le Centre Rideau (Ottawa).
  • Les 61 autobus articulés seront utilisés sur des lignes autres que les lignes Rapibus. Ainsi, les lignes 24, 44, 46, 49, 50, 59, 67 et 68 verront certains de leurs voyages être desservis avec des autobus articulés[7].
  • Les circuits 14 et 16 ont été retirés du réseau à partir du 15 juin tandis que la ligne 15 a été modifiée. Le service sera dorénavant assuré par Transcollines[8].

Flotte de véhicules[modifier | modifier le code]

  • Suit la flotte actuelle de la STO[9].

Véhicules en service[modifier | modifier le code]

Autobus datant de 2000 et avant ne sont généralement utilisés qu'aux heures de pointe.

Véhicules retirés[modifier | modifier le code]

  • Suit la flotte retirée de la STO[9] :

Notes sur la flotte[modifier | modifier le code]

  • Dans le guide de l'usager de 2002, on s'attendait à ce que la STO convertisse la moitié de sa flotte en autobus à plancher surbaissé, du type NovaBus LFS, vers 2012 (début de ce type dans la flotte datant de 2002). Cependant, ils présentent certains défauts d'utilisation :
    • les modèles plus récents n'ont qu'une capacité de 37 sièges alors que la plupart des autobus réguliers ont une capacité de plus de 40 sièges. Durant les heures de pointe, il est probable que ce type d'autobus soit bondé.
    • ce type d'autobus à plancher surbaissé semble à première vue offrir un accès facile aux personnes handicapées, un petit autocollant montre d'ailleurs une chaise roulante près de la porte au centre de l'autobus pour indiquer l'endroit où ces dernières peuvent entrer. L'accès pour les personnes en béquilles, avec problèmes de mobilité, âgées et les femmes enceintes semblent amélioré. Cependant, il y a eu des problèmes techniques à l'accès aux chaises roulantes. En conséquence, les personnes à mobilité restreinte doivent souvent utiliser le service de transport adapté
  • Le , la STO a présenté ses nouveaux autobus à technologie hybride, dont deux furent mis à l'épreuve durant l'hiver de 2007. La STO avait déjà essayé un autobus prototype, fabriqué en l'Ontario, au cours l'été de 2002.
  • 56 autobus de la série LFS 3e génération seront utilisés pour un service adapté sur les lignes 31, 32, 36, 37, 38 et 400. Durant les fins de semaine tous les voyages des lignes 31, 37 et 400 sont adaptés. Ils sont équipés de rampes de type rabattable qui sortent du plancher[10].
  • Les 61 autobus articulés seront utilisés sur des lignes autres que les lignes Rapibus. Ainsi, les lignes 24, 44, 46, 49, 50, 59, 67 et 68 verront certains de leurs voyages être desservis avec des autobus articulés[7].
  • La STO a récemment annoncé avoir acheté dix autobus Classic des années 1991 et 1992 de Calgary Transit pour pallier le retard sur la livraison des articulés hydrides. Ils seront en exploitation sous peu[11].
  • Depuis 2015, la STO n'achète que des LFS hybrides.

Tarification[modifier | modifier le code]

Les tarifs dans la section suivante sont entrés en vigueur le [12].

Depuis l'ouverture du Rapibus, il n'y a plus qu'un seul type de circuit.

  • Régulier: circuits d'autobus conventionnels, circulant durant toutes heures de service régulier

Porte-monnaie électronique (rechargement minimal de 10 $)

  • Adulte : 3,40 $
  • Étudiant (12-20 ans) : 2,60 $
  • Aîné : 2,60 $

Comptant

  • Toutes catégories : 3,90 $

Billets (par billet)

  • Toutes catégories : 3,60 $

Abonnement mensuel (adulte)

  • Fidélité : 82,80 $
  • Régulier : 92,00 $

Abonnement mensuel (aîné)

  • Fidélité : 35,55 $
  • Régulier : 39,50 $

Abonnement mensuel (étudiants 12-16 ans)

  • Régulier : 62,50 $
  • ZAP : 20,50 $ (soir et fin de semaine)
  • Cam-Puce Cégep : 218,00 $ (4 mois)
  • Été : 93,00 $ (2 mois)

Abonnement mensuel (étudiants 17-20 ans)

  • Régulier : 62,00 $
  • Cam-Puce Cégep : 218,00 $ (4 mois)
  • Cam-Puce UQO : 153,00 $ (4 mois)
  • Été : 93,00$ (2 mois)

Abonnement mensuel (étudiants 21 ans et plus)

  • Régulier : 92,00 $
  • Cam-Puce Cégep : 218,00 $ (4 mois)
  • Cam-Puce UQO : 153,00 $ (4 mois)
  • Cam-Puce : 276,00 $ (4 mois)

Tarif-famille

Le Tarif famille est une promotion qui offre la gratuité pour les enfants de 11 ans et moins qui sont accompagnés d'un adulte les fins de semaine, lors de la plupart des congés scolaires et jours fériés ainsi que les jours de semaine, après 9 h lors de la période estivale (juillet et août)[13].

La Passe-temps (1 journée)

  • Régulier : 8,50 $

Correspondances

  • D'habitude, les correspondances sont valides pour une période de 2 heures au maximum, sauf sur le circuit 33 où la limite est de trois heures au maximum (sauf quand on accède à l'autobus au terminus de la station de la Cité;
  • Il n'y a pas de frais supplémentaires quand on transfère à autobus d'un circuit régulier d'OC Transpo, mais il y en a pour les circuits express et express ruraux;

Laissez-passer et correspondances OC Transpo

  • Acceptés sans frais supplémentaire sur les circuits réguliers de la STO.
  • Après 9 h du matin dans tout le réseau - Avant 9 h du matin seulement en accédant au centre-ville du secteur Hull et Ottawa sinon accompagné d'une carte de résidence de l'Ontario.
  • L'abonnement d'un jour d'OC Transpo est aussi accepté sur le système de la STO, mais il ne peut pas être utilisé comme laissez-passer pour les familles.

Carte de résidence de l'Ontario

  • Cette carte d'identité avec photo peut être acquise aux centres de service de la STO pour 8,00 $Can. Le propriétaire est autorisé à utiliser les services de la STO avec un laissez-passer OC Transpo à toute heure. Les frais supplémentaires pour les circuits express et interzone s'appliquent.

Divers

  • Des tarifs additionnels sont offerts aux groupes, cas particuliers, ou personnes handicapées.

Carte à puce

  • Les abonnements mensuels sont sous forme d'une carte à puce électronique connue sous le nom de Multi (anciennement Passe-Partout Plus). La carte elle-même a un prix initial de 8,00 $Can et peut être obtenue chez les détaillants désignés. Les abonnements mensuels sont valides pour le transfert aux circuits d'OC Transpo à Ottawa.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Historique », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 6 août 2014)
  2. (fr) « Mentions et honneurs », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 6 août 2014)
  3. (fr) « Première pelletée de terre du Rapibus », Société de transport de l'Outaouais, (consulté le 30 novembre 2009)
  4. (fr) « Plan stratégique », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 3 mai 2008)
  5. (fr) « À propos de la STO », Société de transport de l'Outaouais, (consulté le 27 janvier 2014)
  6. (fr) « Guide de l'usager », Société de transport de l'Outaouais, (consulté le 10 février 2014)
  7. a et b (fr) « Nouveautés réseau », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 18 août 2014)
  8. (fr) « Nouveautés réseau », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 13 mai 2015)
  9. a et b (en) « Flotte de la STO », Angle Fire (consulté le 3 mai 2008)
  10. (fr) « Service accessible », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 18 août 2014)
  11. (fr) Justine Mercier, « La STO met la main sur 10 vieux autobus », LeDroit, (consulté le 19 mars 2015)
  12. (fr) « Grille tarifaire 2015 », Société de transport de l'Outaouais (consulté le 30 mars 2015)
  13. http://www.sto.ca/index.php?id=tarifamille&L=fr