Tellement proches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Tellement proches !.
Tellement proches
Réalisation Olivier Nakache
Eric Toledano
Scénario Olivier Nakache
Eric Toledano
Acteurs principaux
Sociétés de production Quad Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 102 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tellement proches est un film français réalisé par Olivier Nakache et Éric Toledano, sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Famille : Groupe de personnes réunies par des liens de parenté et un fort sentiment de solidarité morale et matérielle.

En 1993, Alain et Nathalie ont deux enfants : un bébé, Prosper, et un jeune garçon, Lucien, très turbulent et hyperactif. Problème de Lucien : son père, ancien GO du Club Med de Chamonix, ne fait rien pour le calmer. Problème de Nathalie : elle a trois enfants à la maison. Problème d'Alain : sa belle-famille.

Chaque samedi, ils sont invités par le frère de Nathalie, Jean-Pierre, et sa femme Catherine, à Créteil, aux Choux de Créteil. Chaque samedi, ils arrivent en retard, se perdent, et Alain se fait reprendre par son beau-frère. Chaque samedi, ils ont droit au tour de chant de Gaëlle, 6 ans, fille aînée de Jean-Pierre et Catherine, qui apprend trois langues et joue de six instruments. Chaque samedi, ils retrouvent également Roxane, sœur de Jean-Pierre et Nathalie, qui travaille dans l'épicerie familiale sous les ordres de Nathalie, et dont l'horloge biologique s'affole.

Ce samedi est un peu particulier. Premièrement, Catherine a demandé qu'Alain et Nathalie ne viennent pas avec leurs enfants. Mais Lucien est intenable et vient quand même ; Prosper est gardé par une nouvelle baby-sitter, Clara, jeune adolescente qui plaît beaucoup à Alain. Deuxièmement, Roxane a rencontré le jour même un interne en médecine, Bruno, et l'a invité aussi sec au dîner familial. La soirée, commencée sous de mauvais auspices, ne va pas s'améliorer. Jean-Pierre demande constamment à Nathalie de l'argent venant de l'épicerie pour subvenir à ses besoins. Bruno se demande ce qu'il fait là, et tente de partir sans froisser Roxane. Alain, essayant d'arrêter de fumer et s'étant reporté sur la nourriture, est mis au régime par sa femme. Poussée à bout par une nouvelle crise de Lucien, Catherine le gifle. Alain saisit une poêle et tente d'assommer sa belle-sœur, mais c'est Jean-Pierre qui prend le coup.

En rentrant du dîner, Roxane demande à Bruno d'être franc sur l'impression que lui a faite sa famille. Après avoir dit le fond de sa pensée, Bruno est déposé par Roxane en pleine autoroute. Nathalie et Alain, quand ils rentrent chez eux, sont également en crise. Alain, après avoir raccompagné Clara, se le fait reprocher par Nathalie ; Alain, lui, en a marre de son beau-frère et belles-sœurs, qui sont au courant de toute leur intimité. Nathalie craque.

Le lendemain, tout le petit monde retrouve ses problèmes quotidiens. Alain "cherche" un travail, et aide son père, Prosper, à réparer ses appareils électriques. Jean-Pierre, avocat fauché, est commis d'office auprès de jeunes délinquants ; chez lui, les parents de Catherine, qui font comme chez eux, prévoient l'installation d'une cuisine américaine, que Jean-Pierre ne peut pas payer. De plus, l'école juive orthodoxe où lui et sa femme ont placé Gaëlle (sous le nom de Yaëlle) se montre un peu soupçonneuse devant le peu de participation du couple aux activités de la communauté. Nathalie et Roxane discutent de Bruno, et Roxane se rend compte que son frère et sa sœur l'ont vraiment apprécié. Elle tente de reprendre contact avec lui, sous prétexte de lui rendre sa veste qu'il a "oublié" dans sa voiture.

Lucien étant devenu intenable, Nathalie prend l'initiative de voir un pédopsychiatre. Alain vient de mauvaise grâce, mais s'éclipse avec Lucien quand il comprend que cette analyse va être entièrement dirigée contre lui. Il décide de s'installer chez son père, et de "reprendre" en main Lucien, selon sa méthode ; méthode qui passe par inviter Clara à sortir avec lui. Il tente de convaincre les professeurs de Lucien de ne pas le priver de sortie scolaire, et essaye de lui trouver une activité qui canaliserait son énergie : peine perdue. Bruno apprend qu'il risque de passer son internat à Amiens, sauf s'il est marié. Il reprend contact avec Roxane pour faire croire à son chef qu'il est fiancé. Jean-Pierre commence à traiter des affaires avec des clients réguliers, mais ce sont des petits voyous, qui le paient en nature (grille-pains, friteuses, etc.). Catherine commence à s'intéresser de plus en plus à la religion juive, et Nathalie, à la suite du départ d'Alain, a décidé d'héberger la famille indienne d'un de ses employés, tous sans papiers.

Roxane comprend très vite que Bruno s'est servi d'elle, et le laisse une nouvelle fois sur l'autoroute. Alain, ayant trouvé du travail comme moniteur d'auto-école, se rapproche de Jean-Pierre, qui de son côté, s'éloigne de plus en plus de sa femme et de ses beaux-parents, tous trois convertis. Bruno, après avoir assommé un patient qui le prenait pour la énième fois pour un aide-soignant, se retrouve accusé de coups et blessures. C'est Jean-Pierre qui le représente, mais celui-ci a mis une condition au non-règlement de ses honoraires : que Bruno invite une nouvelle fois Roxane. Celle-ci, comme Alain et Jean-Pierre, a été invitée à la fête de l'école de Gaëlle, où Catherine danse devant eux. Et c'est au cours d'un rendez-vous arrangé entre Roxane et Bruno, préparé par Alain et Jean-Pierre, que la nouvelle tombe : Lucien a disparu lors d'une visite au château de Versailles. Il a en fait décidé de ramener « Pipo », nom de scène de son père quand il était GO, de Chamonix. Il est retrouvé rapidement dans un car pour la montagne, mais Nathalie et le père Prosper estiment qu'Alain a dépassé les bornes. Peu après, Jean-Pierre est arrêté et son appartement fouillé, en raison des "cadeaux" que lui ont fait ses clients, car ce sont en réalité des contrefaçons et il s'est donc rendu coupable de recel. Relâché par la Justice compréhensive, il est mis à la porte par sa femme, et radié du Barreau.

Alain et Jean-Pierre décident alors, Alain ayant été renvoyé de son auto-école, de monter leur propre affaire d'école de conduite. Bruno finit son internat à Paris, passe chef de service, et épouse Roxane. Alain et Nathalie se réconcilient, et reprennent la vie commune ; Jean-Pierre, lui, doit se convertir et tenter de se faire circoncire pour que Catherine accepte de le reprendre. Le film se clôt sur la scène d'un grand théâtre, en 2009, où Lucien, devenu comédien, remercie toute sa famille, qui se trouve dans la salle, pour l'avoir inspiré pour son one-man show. Il invite son père sur scène, afin qu'il puisse enfin être, pour un instant, sous les lumières des projecteurs qu'il voulait tant retrouver depuis le Club Med. Durant le générique, les différents membres de la famille passent voir Lucien et lui font des remarques pétries de mauvaise foi sur ce qu'il a inventé ou exagéré dans son spectacle, ou simplement insisté sur des faits "réels". Dans la dernière scène, Bruno annonce qu'il va "aider" un régisseur qui l'a pris pour un livreur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Box office[modifier | modifier le code]

Le film cumule 781 715 entrées au cours de six semaines d'exploitation en salles en France[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Box office français du film sur AlloCiné. Page consultée le 31 janvier 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]