Slim Pezin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Slim Pezin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
André Charles PezinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Instrument

André Pezin, dit Slim Pezin, né le à Pantin et mort le à Paris, est un guitariste, arrangeur, producteur et chef d'orchestre français ayant travaillé pour de grands noms de la chanson française : de Claude François — dont il a dirigé l'orchestre, — à Michel Sardou, Sylvie Vartan, Johnny Hallyday, Charles Aznavour et Mylène Farmer.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Pezin commence la guitare à l'âge de 17 ans, et fonde un groupe avec des amis avant d'accompagner, fin 1963, le chanteur Noël Deschamps.

Habitué à jouer avec les musiciens cubains de l'orchestre de Pérez Prado « le roi du Mambo », présents à Paris, Slim Pezin se met à travailler à partir de 1965 avec des musiciens africains comme Manu Dibango[1]. De 1967 à 1971, il est le guitariste attitré de Nino Ferrer[2]. Il est le chef d'orchestre de Claude François à partir de 1971[3]. Ensuite, il fonde avec deux amis et collègues le groupe Voyage, actif entre 1977 et 1982, dont les deux premiers albums seront disques d'Or.

En 1984, Slim Pezin participe à l'enregistrement du premier single de Mylène Farmer et apparaît depuis sur la plupart de ses albums et lors de ses concerts. Il accompagne de très nombreux artistes français, mais aussi internationaux dont Ray Charles et Tina Turner[4].

Également compositeur de musiques de films (Nos jours heureux d'Éric Toledano et Olivier Nakache, Viva Cuba), il participe à de nombreux enregistrements de studio[5]. Il est aussi producteur de groupes comme La Souris déglinguée[6] ou Chagrin d'amour.

C'est Slim Pezin qui, en tant qu'administrateur de la Spedidam (Société de perception et de diffusion des droits des artistes-interprètes), a suggéré aux Claudettes de réclamer leur droit à l'image, qu'elles ont obtenu après maintes difficultés[7].

Slim Pezin est également un grand collectionneur de guitares[8], de voitures et de poupées africaines. Il a dix enfants.

Il meurt le [9] à l'âge de 78 ans. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse[10].

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Africa Oumba
  • 2003 : Africadelic
  • 2004 : Agents secrets
  • 2004 : Vidocq

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mylene.Net - Le site référence sur Mylène Farmer », sur mylene.net (consulté le ).
  2. « Nino Ferrer et toutes ses vies », sur France Inter, (consulté le ).
  3. « Claude François - Trente-deux ans plus tard, ils l’aiment encore », sur France Soir.fr (consulté le ).
  4. [vidéo] Les requins de studio, reportage
  5. « Biographie et actualités de Slim Pezin France Inter », sur France Inter (consulté le ).
  6. Histoire d'un groupe de rock'n'roll, Olivier Richard (ISBN 2357794763)
  7. « Les Clodettes déboutées en justice », sur Le Monde,
  8. « Slim Pezin : L’histoire d’une légende française de la guitare - Culturebene », sur Culturebene, (consulté le ).
  9. « Mylène Farmer en deuil : mort de Slim Pezin, son musicien et ami de longue date », sur www.chartsinfrance.net (consulté le ).
  10. « Nécrologie : hommage à Slim Pezin « l’Africain » », sur www.cameroon-tribune.cm (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]