Musique nègre (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Musique nègre est une chanson du rappeur Kery James, sortie en 2016 et issue de son sixième album Mouhammad Alix.

Historique[modifier | modifier le code]

Musique nègre naît à la suite des déclarations de l'homme politique Henry de Lesquen, qui tient des propos jugés négrophobes sur Radio Courtoisie, station de radio qu'il dirige alors. Il dit souhaiter bannir la « musique nègre » des médias français[1],[2],[3].

Pour écrire et composer ce morceau, Kery James s'entoure des plus grands paroliers du hip-hop français. Il a fait appel aux rappeurs Youssoupha et Lino, tous deux déjà connus pour leur lutte antiraciste au travers de leurs textes.

Texte[modifier | modifier le code]

Outre une « revendication de la force et de la beauté noire »[4], Musique nègre relate des faits de la discrimination des Noirs dans l'Histoire[5].

  • Il tacle notamment l'humoriste français Michel Leeb et certains de ses sketchs parodiant grossièrement les Noirs (« dans mon cauchemar, j’avais giflé Michel Leeb ») ;
  • « Depuis le bruit et l’odeur, je sens que je dérange la France » : ici Kery James fait référence au discours de Jacques Chirac en 1991, Le bruit et l'odeur, dans lequel il tient des propos racistes envers les immigrés ;
  • « Je pourrais mourir d’infection comme un Traoré » : cette phrase choc fait référence à l'affaire Adama Traoré, décédé des suites de violence policière présumée, et qui a secoué la France en 2016.

Kery James rend aussi hommage à des figures importantes de la lutte contre l'esclavage comme Martin Luther King Jr., Toussaint Louverture et Rosa Parks.

Clip[modifier | modifier le code]

Le clip[6] est réalisé par la réalisatrice et militante Leïla Sy, pour SutherKane Films. Tourné en noir et blanc, il est — à l'instar du texte de la chanson — chargé de références aux luttes africaines et noires ; dont :

Ce clip rassemble aussi de nombreuses figures du hip-hop français de diverses générations et styles, dont :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lucas Burel, « Présidentielle : Henry de Lesquen, ce candidat qui veut "bannir la musique nègre" et revenir au 19e siècle », L'Obs, (consulté le 27 février 2019).
  2. Matthieu Kairouz, « « Musique nègre » : Kery James répond à un candidat à la présidentielle française », Jeune Afrique, (consulté le 27 février 2019).
  3. Maïté Koda, « Quand Kery James célèbre la "musique nègre" », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le 27 février 2019).
  4. Juliette Plé, « « Musique nègre » : le retournement du stigmate comme arme politique et artistique », sur Foisonnement biographique, (consulté le 27 février 2019).
  5. Shah Jamsheed, « « Musique nègre » de Kery James : une leçon d’Histoire politique noire », sur Contre-attaques.org, (consulté le 27 février 2019).
  6. « Kery James - Musique Nègre feat. Lino & Youssoupha [Clip Officiel] », sur YouTube, (consulté le 27 février 2019).