Moufle (outil)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir moufle.
Systèmes de moufles complexes

Une (ou un) moufle[1], (muffula en latin médiéval), est une partie de dispositif mécanique (palan) qui permet le levage d'une charge par plusieurs brins de câble, afin de démultiplier l'effort de traction.

Moufle utilisé sur le Mercator

Principe d'assemblage des moufles[modifier | modifier le code]

L'association d'une moufle supérieure fixe portant les poulies de renvoi et d'une moufle inférieure mobile supportant la charge constitue un palan.

  • cas le plus simple : deux poulies, une poulie fixe et une poulie mobile ; la démultiplication est alors de deux.
  • cas de plusieurs poulies mobiles : la démultiplication correspond au nombre de brins — donc au nombre total de poulies (fixe et mobiles) pour un palan.
Par exemple, dans un mouflage à quatre brins, la tension du câble est de l'ordre du quart de la charge à lever (aux effets géométriques, de frottement et dynamiques près) et la longueur de câble enroulée est de l'ordre de quatre fois la course de levage.

La moufle inférieure est constituée :

  • d'une structure supportant une ou plusieurs poulies,
  • généralement de dispositifs empêchant le désengagement du câble ou retenant la poulie en cas de rupture d'axe,
  • d'un axe vertical laissant la charge libre en lacet,
  • d'une interface avec les accessoires de levage permettant la manutention de la charge (crochet, système de brochage...).

Mouflage[modifier | modifier le code]

Mouflage utilisé dans la marine à voile

On appelle mouflage la figure formée par les brins de câble, entre tambours, points fixes, poulies de renvoi et moufle.

Pour des raisons de sécurité, on peut utiliser deux câbles distincts.

On parle de mouflage croisé quand deux câbles suivent des cheminements voisins. Ils forment généralement une figure à 2 fois 4 brins : tambour - moufle - poulie de renvoi - moufle - palonnier de point fixe ou tambour. Les deux câbles sont repris par un palonnier d'équilibrage, articulé au point fixe, qui permet d'absorber les éventuels écarts de longueur des deux câbles.

Utilisation[modifier | modifier le code]

  • Soulèvement de charges par un pont roulant.
  • Constitution d'un palan avec deux moufles.
  • Les grues sont constituées d'un système de mouflage simple ou double
  • L'armement d'arbalètes de forte puissance (Moyen Âge).
  • Système de tension des caténaires
  • Mouflage lors de secours en montagne, notamment pour une sortie de crevasse
  • Mouflage lors de travaux de désobstruction en spéléologie ou lors de l'évacuation d'une victime dans des conduits subverticaux (puits et assimilés)[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après les dictionnaires de l'Académie française, Le Robert et Larousse, « moufle » est un nom féminin, mais le masculin est admis.
  2. (fr) « Les techniques utilisées », sur le site du Spéléo-secours français, commission de la Fédération française de spéléologie (consulté le 23 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]