Santiago Rodríguez-Miranda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santiago Rodríguez (homonymie), Rodríguez, Miranda et Gómez.

Santiago Rodríguez-Miranda
Fonctions
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale d'Espagne
Président du gouvernement Leopoldo Calvo-Sotelo
Prédécesseur Jesús Sancho Rof
Successeur Joaquín Almunia
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Palma de Majorque, Espagne
Nationalité Espagnole
Parti politique UCD
Conjoint Marta Juan de Sentmenat Morell
Diplômé de Université de Barcelone
Profession Professeur d'université
Avocat de l'État
Homme d'affaires

Santiago Rodríguez-Miranda

Santiago Rodríguez-Miranda Gómez, né en 1940 à Palma de Majorque, est un homme politique et homme d'affaires espagnol.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il effectue des études de droit à la délégation de Palma de Majorque de l'Université de Barcelone, où il fut professeur de droit financier et de finances publiques. Il est licencié en droit et en sociologie.

Par la suite, il réussit les concours d'avocat de l'État et obtient un poste à la délégation du ministère des Finances dans l'archipel des Îles Baléares.

Il a également été conseiller pour le développement du tourisme à Majorque, et a siégé au sein du conseil d'administration de la compagnie de transport maritime Acciona Trasmediterránea.

En 1997, il reçoit la Médaille d'or de la communauté autonome des Îles Baléares.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Fondateur du Parti social-démocrate baléare (PSB), dont il fut le premier secrétaire général, en 1963, il crée, douze ans plus tard, l'Assemblée démocratique de Majorque (ADM).

Le , il est élu député des Îles Baléares sous les couleurs de l'Union du centre démocratique (UCD) lors des élections constituantes, et devient premier vice-président de la commission des Budgets du Congrès des députés.

Réélu aux législatives du , Santiago Rodríguez-Miranda est nommé ministre du Travail et de la Sécurité sociale dans le gouvernement de Leopoldo Calvo-Sotelo le [1].

Il perd son poste à la suite de la victoire des socialistes lors des élections anticipées de 1982.

Par ailleurs, il a occupé le poste de conseiller au Commerce et au Tourisme dans le gouvernement pré-autonome des Îles Baléares.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]