Michel Glotz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Glotz
Michel Glotz.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Michel Glotz, né le 1er février 1931 et mort le 15 février 2010, est un producteur de disque de musique classique et un imprésario français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été élève de Marguerite Long et complice de Francis Poulenc avec lequel il a entretenu une longue correspondance. Directeur artistique de plusieurs maisons de disques (EMI, Deutsche Gramophone, RCA Victor, Philips, Sony), il a fait enregistrer plus d'un millier de disques, dont une centaine d'opéras. Il a obtenu à ce titre plusieurs Grammy Awards à Hollywood dont les neuf symphonies de Beethoven par Herbert von Karajan avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin en 1978, ou la récompense "plus bel opéra de l'année" pour Carmen de Bizet en 1984. En 1966, il a fondé avec sa collaboratrice Thérèse Darras une agence de concerts qui s'appelle Musicaglotz. Il s'est alors occupé de la carrière d'artistes légendaires comme Maria Callas, Herbert von Karajan, Alexis Weissenberg. Michel Glotz a reçu les insignes d'officier des Arts et Lettres, et de chevalier de la Légion d'honneur en 2007.

Il meurt d'une crise cardiaque en 2010.

Artistes représentés[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Révéler les dieux (collection "Un homme et son métier", lettre-préface de Herbert von Karajan), Éditions Robert Laffont Paris, 1981 (ISBN 2-221-00611-9)
  • La Note bleue (collection "Recueil de souvenirs"), Éditions Jean-Claude Lattès, 2002 (ISBN 2-7096-2007-3)
  • Marjorie Tallchief (collection "Danseurs de notre temps"), Éditions Robert Laffont, Paris, 1955
  • George Skibine (collection "Danseurs de notre temps"), Éditions Robert Laffont, Paris, 1955
  • Serge Golovine (collection "Danseurs de notre temps"), Éditions Robert Laffont, Paris, 1955

Liens externes[modifier | modifier le code]