Marina Mesure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marina Mesure
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(4 mois)
Élection 26 mai 2019
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique GUE/NGL
Prédécesseur Manuel Bompard
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Marseille (France)
Nationalité Française
Parti politique LFI
Syndicat CGT
Diplômée de HEC Montréal

Marina Mesure, née le à Marseille (France), est une femme politique française, membre de La France insoumise. Elle devient députée européenne en remplacement de Manuel Bompard, élu aux élections législatives de 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille d'employés de banque, Marina Mesure est née à Marseille et grandit à Gréasque avant de partir étudier à HEC Montréal[1],[2], dont elle sort diplômée en 2013.

Pendant plusieurs années, elle milite à la Confédération générale du travail (CGT), notamment contre le statut de travailleur détaché, tout en agissant comme conseillère sociale auprès de la Fédération européenne des travailleurs du bâtiment et du bois[3],[4],[5].

Marina Mesure est candidate aux élections européennes du 26 mai 2019, sur la liste présentée par La France insoumise (LFI), en septième position. Elle est soutenue à cette occasion par des syndicalistes de 38 pays, qui voient en elle la candidate qui saura porter les luttes syndicales européennes et internationales au Parlement européen[6]. Elle n'est pas élue, la liste de LFI obtenant six sièges.

Elle se porte candidate aux élections législatives de 2022 dans la dixième circonscription des Bouches-du-Rhône, où elle est largement battue au second tour par José Gonzalez (59,62 %) du Rassemblement national. Elle est cependant majoritaire (50,35 %) dans l'ancien bastion communiste de Gardanne[7].

À la suite de l'élection de Manuel Bompard à l'Assemblée nationale lors de ces mêmes élections, elle lui succède comme députée européenne en , étant la suivante sur la liste[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédérique Gros, « Élections européennes : Marina Mesure entre en campagne à Gréasque », La Provence, (consulté le ).
  2. Agathe Mercante, « Marina Mesure : « Détachée » en politique », Politis, (consulté le ).
  3. « Marina Mesure », La France insoumise, (consulté le ).
  4. « Européennes. A Vitré, 20 personnes à la réunion de la France Insoumise », Ouest-France, (consulté le ).
  5. a et b Fabien Cazenave, « Législatives. Quatre eurodéputés élus à l’Assemblée nationale vont quitter le Parlement européen », Ouest-France, (consulté le ).
  6. « Des syndicalistes de 38 pays soutiennent Marina Mesure, candidate insoumise aux élections européennes », (consulté le ).
  7. Catherine Walgenwitz, « [Législatives] Marina Mesure, candidate de la gauche, perd son duel face au RN », La Marseillaise, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]