Lola Noyr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lola Noyr
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata

Lola Noyr est une actrice française de théâtre et de cinéma muet de la Belle Époque.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1897, elle intente un procès à deux censeurs Gauné et Marcel Fouquier[1] qui ont interdit au Grand-Guignol, un pièce intitulée La Voyageuse, de Georges Docquois et Emile Codey, dans laquelle elle devait crée l'unique rôle de femme[2].

A Paris, elle est l'amie de Gómez Carrillo[3].

Pendant la première guerre mondiale, elle quitte sa carrière pour se porter volontaire comme infirmière[4]. Elle est infirmière militaire d'abord à l'hôpital Voltaire[note 1], puis ensuite aux Quinze-Vingts militaires, qu'elle quitte pour aller vers le front. Elle embarque à Marseille, en 1916, toujours comme infirmière militaire[5].

Carrière au théâtre[modifier | modifier le code]

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hopital complementaire n°24 fonctionne au Lycée Voltaire 101 avenue de la République (Paris)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marcel Fouquier (1866-1961) », sur data.bnf.fr (consulté le )
  2. « Le Petit Troyen », sur Gallica, (consulté le )
  3. (es) Guillermo Jimenez et González de Mendoza, Amado Nervo y la critica literaria, Mexico, A. Botas e hijo, (lire en ligne)
  4. (en) Margaret H. Darrow, « French Volunteer Nursing and the Myth of War Experience in World War I », The American Historical Review, vol. 101, no 1,‎ , p. 80-106 (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Le Figaro », sur Gallica, (consulté le )
  6. Oscar Métènier, La casserole : drame en un acte, en prose, Paris, Flammarion, (lire en ligne)
  7. « Le Photo-programme », sur Gallica, (consulté le )
  8. Georges Courteline, Hortense, couche-toi! (lire sur Wikisource)
  9. « L'ami des Lois de Georges Courteline », sur Libre Théâtre, (consulté le )
  10. « L'Art & la scène », sur Gallica, (consulté le )
  11. « L'Intermédiaire des chercheurs et curieux », sur Gallica, (consulté le )
  12. « La Fronde », sur Gallica, (consulté le )
  13. « Le XIXe siècle », sur Gallica, (consulté le )
  14. « Les Cahiers naturalistes : bulletin officiel de la Société littéraire des amis d'Emile Zola », sur Gallica, (consulté le )
  15. « Revue d'art dramatique », sur Gallica, (consulté le )
  16. Elle ! : drame réaliste en un acte, (lire en ligne)
  17. « La Justice », sur Gallica, (consulté le )
  18. « Le Nouvelliste de la Bourse de Paris », sur Gallica, (consulté le )
  19. Jeanne Marni, L'aile: comédie en un acte, Paris, Librairie Théatrale, (lire en ligne)
  20. a b c d et e Edouard Noel et Edmond Stoullig, Les Annales du théâtre et de la musique .., Paris, P. Ollendorff, (lire en ligne)
  21. Pierre Morgand et Claude Roland, L'homme du jour; comédie en trois actes, Paris, C. Joubert, (lire en ligne)
  22. « Le Ménestrel », sur Gallica, (consulté le )
  23. Le Figaro, 9 novembre 1903
  24. a b c d e et f Edouard Noel et Edmond Stoullig, Les Annales du théâtre et de la musique .., Paris, P. Ollendorff, (lire en ligne)
  25. (en) J. P. Wearing, The London stage, 1900-1909, Metuchen, N.J. - London, Scarecrow Press, (ISBN 978-0-8108-1403-5, lire en ligne)
  26. Courrier français du 25 juillet 1907
  27. « Le Monde illustré », sur Gallica, (consulté le )
  28. « Comœdia illustré », sur Gallica, (consulté le )
  29. Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, sur Gallica
  30. « Comoedia », sur Gallica, (consulté le )
  31. Le Ménestrel, 1er mai 1909 sur Gallica
  32. Ernest La Jeunesse, Des soirs, des gens, des choses, (1909-1911), Paris, Maurice de Brunoff, (lire en ligne), p. 17
  33. « Comoedia », sur Gallica, (consulté le )
  34. Le Monde illustré du 2 juillet 1910 sur Gallica
  35. L'Illustration théâtrale, Paris, (lire en ligne)
  36. « Le Monde illustré », sur Gallica, (consulté le )
  37. Familia du 25 juin 1911 sur Gallica
  38. « Le Figaro », sur Gallica, (consulté le )
  39. « Le Monde illustré », sur Gallica, (consulté le )
  40. « Comoedia », sur Gallica, (consulté le )
  41. Comœdia illustré du 5 avril 1913 sur Gallica
  42. « Le Figaro », sur Gallica, (consulté le )
  43. Le Frou-Frou, 16 novembre 1913 sur Gallica
  44. Édouard Noël et Edmond Stoullig, « Les Annales du théâtre et de la musique », sur Gallica, (consulté le ), p. 269-272

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : documents utilisés comme source pour la rédaction de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :