Liste des mammifères en République tchèque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte en relief de la République tchèque.
Carte topographique de la République tchèque.
Carte administrative de l'Europe, montrant la République tchèque en rouge.
Localisation de la République tchèque en Europe.

Cette liste commentée recense la mammalofaune en République tchèque. Elle répertorie les espèces de mammifères tchèques actuels et celles qui ont été récemment classifiées comme éteintes (à partir de l'Holocène, depuis donc 11 700 ans av. J.‑C.)[Note 1]. Cette liste comporte cent espèces réparties en neuf ordres et 23 familles, dont une est « en danger critique d'extinction », une autre est « en danger », cinq sont « vulnérables », neuf sont « quasi menacées » et une a des « données insuffisantes » pour être classée (selon les critères de la liste rouge de l'UICN au niveau mondial).

Elle contient au moins treize espèces introduites sur ce territoire, qui sont plus ou moins bien acclimatées. Il peut contenir aussi dans cette liste des animaux non reconnus par la liste rouge de l'UICN (deux mammifères ici) et ils sont classés en « non évalué » : cela étant dû notamment au manque de données et à des espèces domestiques, disparues ou éteintes avant le XVIe siècle. Il n'existe pas en République tchèque d'espèces et de sous-espèces de mammifères endémiques.

Statuts de la liste rouge de l'UICN[modifier le code]

Les statuts de conservation utilisés par la liste rouge de l'UICN mondiale sont[1] :

(EX) Éteint Il n'y a pas le moindre doute sur le fait que le dernier spécimen recensé est mort.
(EW) Éteint à l'état sauvage L'espèce est connue uniquement en captivité ou en tant que population naturalisée bien en dehors de son ancienne aire de répartition.
(CR) En danger critique L'espèce risque prochainement de s'éteindre à l'état sauvage.
(EN) En danger L'espèce fait face à un très gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(VU) Vulnérable L'espèce fait face à un gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(NT) Quasi menacé L'espèce ne satisfait pas un ou plusieurs des critères prévus qui permettraient de la catégoriser, mais pourrait risquer de s'éteindre dans le futur.
(LC) Préoccupation mineure Il n'y a pas de risque identifiable pour l'espèce.
(DD) Données insuffisantes Il n'y a pas d'information adéquate qui permettraient de faire une évaluation des risques pour cette espèce.
(NE) Non évalué L'espèce n'a pas encore été confrontée aux critères précédents, n'est pas reconnue par l'UICN ou bien s'est éteinte avant le XVIe siècle.

Ordre : Primates[modifier | modifier le code]

Famille : Hominidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Homo sapiens

(Homme moderne)

Linnaeus, 1758

Člověk moudrý Autochtone[2],[Note 2] Aire de répartition de l'Homme moderne (LC)[2] Homme moderne

Ordre : Lagomorphes[modifier | modifier le code]

Famille : Léporidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Lepus europaeus

(Lièvre d'Europe)

Pallas, 1778

Zajíc polní Autochtone[3] Aire de répartition du Lièvre d'Europe (LC)[3] Lièvre d'Europe
Oryctolagus cuniculus

(Lapin de garenne)

(Linnaeus, 1758)

Králík divoký Allochtone

(Introduit)[4],[Note 3]

Aire de répartition du Lapin de garenne (NT)[4] Lapin de garenne

Ordre : Rodentiens[modifier | modifier le code]

Famille : Castoridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Castor fiber

(Castor d'Eurasie)

Linnaeus, 1758

Bobr evropský Autochtone

(Recolonisateur)[5],[Note 4]

Aire de répartition du Castor d'Eurasie (LC)[6] Castor d'Eurasie

Famille : Myocastoridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Myocastor coypus

(Ragondin)

(Molina, 1782)

Nutrie říční Allochtone

(Introduit)[7]

Aire de répartition du Ragondin (LC)[8] Ragondin

Famille : Dipodidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Sicista betulina

(Siciste des bouleaux)

(Pallas, 1779)

Myšivka horská Autochtone[9] Aire de répartition de la Siciste des bouleaux (LC)[9] Siciste des bouleaux

Famille : Cricétidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Arvicola amphibius

(Campagnol terrestre)

(Linnaeus, 1758)

Hryzec vodní Autochtone[10] Aire de répartition du Campagnol terrestre (LC)[10] Campagnol terrestre
Arvicola scherman

(Campagnol fouisseur)

(Shaw, 1801)

— aucun — Autochtone[11] Aire de répartition du Campagnol fouisseur (LC)[11] Illustration manquante
Microtus oeconomus

(Campagnol nordique)

(Pallas, 1776)

Hraboš severní Peut-être autochtone[12],[13],[Note 2] Illustration manquante (LC)[12] Campagnol nordique
Microtus agrestis

(Campagnol agreste)

(Linnaeus, 1761)

Hraboš mokřadní Autochtone[14] Aire de répartition du Campagnol agreste (LC)[14] Campagnol agreste
Microtus arvalis

(Campagnol des champs)

(Pallas, 1778)

Hraboš polní Autochtone[15] Aire de répartition du Campagnol des champs (LC)[15] Campagnol des champs
Microtus subterraneus

(Campagnol souterrain)

(de Sélys Longchamps, 1836)

Hrabošík podzemní Autochtone[16] Illustration manquante (LC)[16] Campagnol souterrain
Myodes glareolus

(Campagnol roussâtre)

Schreber, 1780

Norník rudý Autochtone[17] Aire de répartition du Campagnol roussâtre (LC)[17] Campagnol roussâtre
Ondatra zibethicus

(Rat musqué)

(Linnaeus, 1766)

Ondatra pižmová Allochtone

(Introduit)[18]

Aire de répartition du Rat musqué (LC)[18] Rat musqué
Cricetus cricetus

(Grand Hamster)

(Linnaeus, 1758)

Křeček polní Autochtone[19] Aire de répartition du Grand Hamster (LC)[19] Grand Hamster

Famille : Muridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Apodemus agrarius

(Mulot rayé)

(Pallas, 1771)

Myšice temnopásá Autochtone[20] Illustration manquante (LC)[20] Mulot rayé
Apodemus flavicollis

(Mulot à collier)

(Melchior, 1834)

Myšice lesní Autochtone[21] Aire de répartition du Mulot à collier (LC)[21] Mulot à collier
Apodemus sylvaticus

(Mulot sylvestre)

(Linnaeus, 1758)

Myšice křovinná Autochtone[22] Aire de répartition du Mulot sylvestre (LC)[22] Mulot sylvestre
Apodemus uralensis

(Mulot pygmée)

(Pallas, 1811)

Myšice malooká Autochtone[23] Aire de répartition du Mulot pygmée (LC)[23] Mulot pygmée
Micromys minutus

(Rat des moissons)

(Pallas, 1771)

Myška drobná Autochtone[24] Aire de répartition du Rat des moissons (LC)[24] Rat des moissons
Mus musculus

(Souris grise)

Linnaeus, 1758

Myš domácí Allochtone

(Introduit)[25],[26]

Aire de répartition de la Souris grise (LC)[25] Souris grise
Mus spicilegus

(Souris des steppes)

Petényi, 1882

— aucun — Peut-être autochtone[27],[28] Illustration manquante (LC)[27] Illustration manquante
Rattus norvegicus

(Rat surmulot)

(Berkenhout, 1769)

Potkan Allochtone

(Introduit)[29]

Aire de répartition du Rat surmulot (LC)[29] Rat surmulot
Rattus rattus

(Rat noir)

(Linnaeus, 1758)

Krysa obecná Allochtone

(Introduit)[30]

Aire de répartition du Rat noir (LC)[30] Rat noir

Famille : Gliridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Glis glis

(Loir gris)

Linnaeus, 1766

Plch velký Autochtone[31] Aire de répartition du Loir gris (LC)[31] Loir gris
Dryomys nitedula

(Lérotin commun)

(Pallas, 1778)

Plch lesní Autochtone[32] Illustration manquante (LC)[32] Lérotin commun
Eliomys quercinus

(Lérot commun)

(Linnaeus, 1766)

Plch zahradní Autochtone[33] Aire de répartition du Lérot commun (NT)[33] Lérot commun
Muscardinus avellanarius

(Muscardin)

(Linnaeus, 1758)

Plšík lískový Autochtone[34] Aire de répartition du Muscardin (LC)[34] Muscardin

Famille : Sciuridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Sciurus vulgaris

(Écureuil roux)

Linnaeus, 1758

Veverka obecná Autochtone[35] Aire de répartition de l'Écureuil roux (LC)[35] Écureuil roux
Spermophilus citellus

(Souslik d'Europe)

(Linnaeus, 1766)

Sysel obecný Allochtone[36],[Note 5] Aire de répartition du Souslik d'Europe (VU)[37] Souslik d'Europe

Ordre : Érinacéomorphes[modifier | modifier le code]

Famille : Érinacéidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Erinaceus europaeus

(Hérisson d'Europe occidentale)

Linnaeus, 1758

Ježek západní Autochtone[38] Aire de répartition du Hérisson d'Europe occidentale (LC)[38] Hérisson d'Europe occidentale
Erinaceus roumanicus

(Hérisson des Balkans)

Barrett-Hamilton, 1900

Ježek východní Autochtone[39] Aire de répartition du Hérisson des Balkans (LC)[39] Hérisson des Balkans

Ordre : Soricomorphes[modifier | modifier le code]

Famille : Soricidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Crocidura leucodon

(Crocidure leucode)

(Hermann, 1780)

Bělozubka bělobřichá Autochtone[40] Aire de répartition de la Crocidure leucode (LC)[40] Crocidure leucode
Crocidura suaveolens

(Crocidure des jardins)

(Pallas, 1811)

Bělozubka šedá Autochtone[41] Aire de répartition de la Crocidure des jardins (LC)[41] Crocidure des jardins
Neomys anomalus

(Crossope de Miller)

Cabrera, 1907

Rejsec černý Autochtone[42] Aire de répartition de la Crossope de Miller (LC)[42] Crossope de Miller
Neomys fodiens

(Crossope aquatique)

(Pennant, 1771)

Rejsec vodní Autochtone[43] Aire de répartition de la Crossope aquatique (LC)[43] Crossope aquatique
Sorex alpinus

(Musaraigne alpine)

Schinz, 1837

Rejsek horský Autochtone[44] Aire de répartition de la Musaraigne alpine (NT)[44] Musaraigne alpine
Sorex araneus

(Musaraigne carrelet)

Linnaeus, 1758

Rejsek obecný Autochtone[45] Aire de répartition de la Musaraigne carrelet (LC)[45] Musaraigne carrelet
Sorex minutus

(Musaraigne pygmée)

Linnaeus, 1766

Rejsek malý Autochtone[46] Aire de répartition de la Musaraigne pygmée (LC)[46] Musaraigne pygmée

Famille : Talpidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Talpa europaea

(Taupe d'Europe)

Linnaeus, 1758

Krtek obecný Autochtone[47] Aire de répartition de la Taupe d'Europe (LC)[47] Taupe d'Europe

Ordre : Chiroptères[modifier | modifier le code]

Famille : Rhinolophidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Rhinolophus ferrumequinum

(Grand Rhinolophe)

(Schreber, 1774)

Vrápenec velký Autochtone[48] Aire de répartition du Grand Rhinolophe (LC)[48] Grand Rhinolophe
Rhinolophus hipposideros

(Petit Rhinolophe)

(Bechstein, 1800)

Vrápenec malý Autochtone[49] Aire de répartition du Petit Rhinolophe (LC)[49] Petit Rhinolophe

Famille : Vespertilionidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Miniopterus schreibersii

(Minioptère de Schreibers)

(Kuhl, 1817)

Létavec stěhovavý Erratique[50],[Note 6] Aire de répartition du Minioptère de Schreibers (NT)[51] Minioptère de Schreibers
Myotis alcathoe

(Murin d'Alcathoé)

von Helversen & Heller, 2001

Netopýr Alkathoe Autochtone[52] Aire de répartition du Murin d'Alcathoé (DD)[52] Murin d'Alcathoé
Myotis bechsteinii

(Murin de Bechstein)

(Kuhl, 1817)

Netopýr velkouchý Autochtone[53] Aire de répartition du Murin de Bechstein (NT)[53] Murin de Bechstein
Myotis blythii

(Petit Murin)

(Tomes, 1857)

Netopýr východní Autochtone[54],[Note 7] Aire de répartition du Petit Murin (LC)[54] Petit Murin
Myotis brandtii

(Murin de Brandt)

(Eversmann, 1845)

Netopýr Brandtův Autochtone[55] Aire de répartition du Murin de Brandt (LC)[55] Murin de Brandt
Myotis dasycneme

(Murin des marais)

(Boie, 1825)

Netopýr pobřežní Autochtone[56] Aire de répartition du Murin des marais (NT)[56] Murin des marais
Myotis daubentonii

(Murin de Daubenton)

(Kuhl, 1817)

Netopýr vodní Autochtone[57] Aire de répartition du Murin de Daubenton (LC)[57] Murin de Daubenton
Myotis emarginatus

(Murin à oreilles échancrées)

(É. Geoffroy, 1806)

Netopýr brvitý Autochtone[58] Aire de répartition du Murin à oreilles échancrées (LC)[58] Murin à oreilles échancrées
Myotis myotis

(Grand Murin)

(Borkhausen, 1797)

Netopýr velký Autochtone[59] Aire de répartition du Grand Murin (LC)[59] Grand Murin
Myotis mystacinus

(Murin à moustaches)

(Kuhl, 1817)

Netopýr vousatý Autochtone[60] Aire de répartition du Murin à moustaches (LC)[60] Murin à moustaches
Myotis nattereri

(Murin de Natterer)

(Kuhl, 1817)

Netopýr řasnatý Autochtone[61] Aire de répartition du Murin de Natterer (LC)[61] Murin de Natterer
Eptesicus nilssonii

(Sérotine de Nilsson)

(Keyserling & Blasius, 1839)

Netopýr severní Autochtone[62] Aire de répartition de la Sérotine de Nilsson (LC)[62] Sérotine de Nilsson
Eptesicus serotinus

(Sérotine commune)

(Schreber, 1774)

Netopýr večerní Autochtone[63] Aire de répartition de la Sérotine commune (LC)[63] Sérotine commune
Nyctalus lasiopterus

(Grande Noctule)

(Schreber, 1780)

Netopýr obrovský Autochtone[64] Aire de répartition de la Grande Noctule (NT)[64] Grande Noctule
Nyctalus leisleri

(Noctule de Leisler)

(Kuhl, 1817)

Netopýr stromový Autochtone[65] Aire de répartition de la Noctule de Leisler (LC)[65] Noctule de Leisler
Nyctalus noctula

(Noctule commune)

(Schreber, 1774)

Netopýr rezavý Autochtone[66] Aire de répartition de la Noctule commune (LC)[66] Noctule commune
Pipistrellus kuhlii

(Pipistrelle de Kuhl)

(Kuhl, 1817)

Netopýr jižní Autochtone[67] Aire de répartition de la Pipistrelle de Kuhl (LC)[68] Pipistrelle de Kuhl
Pipistrellus nathusii

(Pipistrelle de Nathusius)

(Keyserling & Blasius, 1839)

Netopýr parkový Autochtone[69] Aire de répartition de la Pipistrelle de Nathusius (LC)[69] Pipistrelle de Nathusius
Pipistrellus pipistrellus

(Pipistrelle commune)

(Schreber, 1774)

Netopýr hvízdavý Autochtone[70] Aire de répartition de la Pipistrelle commune (LC)[70] Pipistrelle commune
Pipistrellus pygmaeus

(Pipistrelle pygmée)

(Leach, 1825)

Netopýr nejmenší Autochtone[71] Aire de répartition de la Pipistrelle pygmée (LC)[71] Pipistrelle pygmée
Barbastella barbastellus

(Barbastelle d'Europe)

(Schreber, 1774)

Netopýr černý Autochtone[72] Aire de répartition de la Barbastelle d'Europe (NT)[72] Barbastelle d'Europe
Plecotus auritus

(Oreillard roux)

(Linnaeus, 1758)

Netopýr ušatý Autochtone[73] Aire de répartition de l'Oreillard roux (LC)[73] Oreillard roux
Plecotus austriacus

(Oreillard gris)

(J. Fischer, 1829)

Netopýr dlouhouchý Autochtone[74] Aire de répartition de l'Oreillard gris (LC)[74] Oreillard gris
Hypsugo savii

(Vespère de Savi)

(Bonaparte, 1837)

Netopýr Saviův Autochtone[75] Aire de répartition de la Vespère de Savi (LC)[75] Vespère de Savi
Vespertilio murinus

(Sérotine bicolore)

Linnaeus, 1758

Netopýr pestrý Autochtone[76] Aire de répartition de la Sérotine bicolore (LC)[76] Sérotine bicolore

Ordre : Artiodactyles[modifier | modifier le code]

Famille : Bovidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Bison bonasus

(Bison d'Europe)

(Linnaeus, 1758)

Zubr evropský Autochtone

(Réintroduit)[77],[Note 8]

Aire de répartition du Bison d'Europe (VU)[78] Bison d'Europe
Bos taurus

(Taurin)

Linnaeus, 1758

Tur Autochtone

(Peut-être réintroduit)[5],[79],[Note 9]

Aire de répartition du Taurin (NE) Taurin
Ammotragus lervia

(Mouflon à manchettes)

(Pallas, 1777)

Paovce hřivnatá Allochtone

(Introduit)[5]

Aire de répartition du Mouflon à manchettes (VU)[80] Mouflon à manchettes
Capra hircus

(Chèvre égagre)

Linnaeus, 1758

Koza bezoárová Allochtone

(Introduit)[5]

Aire de répartition de la Chèvre égagre (VU)[81] Chèvre égagre
Ovis aries

(Mouflon oriental)

Linnaeus, 1758

Muflon Allochtone

(Introduit)[5]

Aire de répartition du Mouflon oriental (VU)[82] Mouflon oriental
Rupicapra rupicapra

(Chamois)

(Linnaeus, 1758)

Kamzík horský Peut-être autochtone

(Réintroduit)[83],[Note 8]

Aire de répartition du Chamois (LC)[84] Chamois

Famille : Cervidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Alces alces

(Élan)

(Linnaeus, 1758)

Los evropský Autochtone

(Recolonisateur)[5]

Aire de répartition de l'Élan (LC)[85] Élan
Capreolus capreolus

(Chevreuil européen)

(Linnaeus, 1758)

Srnec obecný Autochtone[86] Aire de répartition du Chevreuil européen (LC)[86] Chevreuil européen
Odocoileus virginianus

(Cerf de Virginie)

(Zimmermann, 1780)

Jelenec běloocasý Allochtone

(Introduit)[87]

Aire de répartition du Cerf de Virginie (LC)[87] Cerf de Virginie
Cervus elaphus

(Cerf élaphe)

Linnaeus, 1758

Jelen lesní Autochtone[88] Aire de répartition du Cerf élaphe (LC)[88] Cerf élaphe
Cervus nippon

(Cerf sika)

Temminck, 1838

Jelen sika Allochtone

(Introduit)[89]

Illustration manquante (LC)[89] Cerf sika
Dama dama

(Daim européen)

(Linnaeus, 1758)

Daněk evropský Allochtone

(Introduit)[90]

Aire de répartition du Daim européen (LC)[90] Daim européen

Famille : Suidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Sus scrofa

(Sanglier d'Eurasie)

Linnaeus, 1758

Prase divoké Autochtone

(Recolonisateur)[5]

Aire de répartition du Sanglier d'Eurasie (LC)[91] Sanglier d'Eurasie

Ordre : Périssodactyles[modifier | modifier le code]

Famille : Équidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Equus hydruntinus

(Hydrontin)

Regàlia, 1904

— aucun — Autochtone

(Éteint)[92],[Note 10]

Illustration manquante (NE) Hydrontin
Equus caballus

(Cheval)

Linnaeus, 1758

Kůň Autochtone

(Peut-être réintroduit)[93],[94],[Note 11]

Aire de répartition du Cheval (EN)[95] Cheval

Ordre : Carnivores[modifier | modifier le code]

Famille : Canidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Canis aureus

(Chacal doré)

Linnaeus, 1758

Šakal obecný Erratique[96] Aire de répartition du Chacal doré (LC)[97] Chacal doré
Canis lupus

(Loup gris)

Linnaeus, 1758

Vlk obecný Autochtone

(Recolonisateur)[5]

Aire de répartition du Loup gris (LC)[98] Loup gris
Nyctereutes procyonoides

(Chien viverrin)

(Gray, 1834)

Psík mývalovitý Allochtone[99],[Note 5] Aire de répartition du Chien viverrin (LC)[100] Chien viverrin
Vulpes vulpes

(Renard roux)

(Linnaeus, 1758)

Liška obecná Autochtone[101] Aire de répartition du Renard roux (LC)[101] Renard roux

Famille : Ursidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Ursus arctos

(Ours brun)

Linnaeus, 1758

Medvěd hnědý Autochtone

(Recolonisateur)[5]

Aire de répartition de l'Ours brun (LC)[102] Ours brun

Famille : Mustélidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Lutra lutra

(Loutre commune)

(Linnaeus, 1758)

Vydra říční Autochtone[103] Aire de répartition de la Loutre commune (NT)[103] Loutre commune
Martes foina

(Fouine)

(Erxleben, 1777)

Kuna skalní Autochtone[104] Aire de répartition de la Fouine (LC)[104] Fouine
Martes martes

(Martre des pins)

(Linnaeus, 1758)

Kuna lesní Autochtone[105] Aire de répartition de la Martre des pins (LC)[105] Martre des pins
Meles meles

(Blaireau européen)

(Linnaeus, 1758)

Jezevec lesní Autochtone[106] Aire de répartition du Blaireau européen (LC)[106] Blaireau européen
Mustela lutreola

(Vison d'Europe)

(Linnaeus, 1761)

Norek evropský Autochtone

(Disparu)[107],[Note 12]

Aire de répartition du Vison d'Europe (CR)[107] Vison d'Europe
Mustela erminea

(Hermine)

Linnaeus, 1758

Lasice hranostaj Autochtone[108] Aire de répartition de l'Hermine (LC)[108] Hermine
Mustela nivalis

(Belette d'Europe)

Linnaeus, 1766

Lasice kolčava Autochtone[109] Aire de répartition de la Belette d'Europe (LC)[109] Belette d'Europe
Mustela eversmanii

(Putois des steppes)

Lesson, 1827

Tchoř stepní Autochtone[110] Aire de répartition du Putois des steppes (LC)[110] Putois des steppes
Mustela putorius

(Putois d'Europe)

Linnaeus, 1758

Tchoř tmavý Autochtone[111] Aire de répartition du Putois d'Europe (LC)[111] Putois d'Europe
Neovison vison

(Vison d'Amérique)

(Schreber, 1777)

Norek americký Allochtone

(Introduit)[112]

Aire de répartition du Vison d'Amérique (LC)[112] Vison d'Amérique

Famille : Procyonidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Procyon lotor

(Raton laveur commun)

(Linnaeus, 1758)

Mýval severní Allochtone[113] Aire de répartition du Raton laveur commun (LC)[114] Raton laveur commun

Famille : Félidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire tchèque (langue officielle de la République tchèque) Origine et statut en République tchèque Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Felis silvestris

(Chat sauvage)

Schreber, 1777

Kočka divoká Autochtone

(Recolonisateur)[115]

Aire de répartition du Chat sauvage (LC)[116] Chat sauvage
Lynx lynx

(Lynx boréal)

(Linnaeus, 1758)

Rys ostrovid Autochtone

(Réintroduit)[5]

Aire de répartition du Lynx boréal (LC)[117] Lynx boréal

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette liste est dérivée de la liste rouge de l'UICN, qui répertorie la plupart des espèces présentes sur Terre depuis le XVIe siècle, avec en plus ceux répertoriés depuis le début de l'Holocène (soit 11 700 ans av. J.‑C.). La taxinomie et la nomenclature de ces animaux, complétées par des noms vulgaires, sont basées sur celles utilisées par Mammal Species of the World, SITI ou encore l'UICN.
  2. a et b L'espèce s'est implantée en République tchèque (plus ou moins certainement) avant l'Holocène.
  3. L'espèce a été introduite en République tchèque par l'Homme (volontairement ou non) durant l'Holocène.
  4. L'espèce avait disparu de République tchèque durant l'Holocène (causes humaines notamment), mais a depuis recolonisé spontanément le territoire.
  5. a et b L'espèce a colonisé spontanément la République tchèque durant l'Holocène (généralement avant le XVIe siècle). Ces anciennes colonisations toutefois les désignent pratiquement comme des animaux indigènes du territoire, d'où leur classement parmi les mammifères autochtones du pays dans la liste rouge de l'UICN. Mais il arrive également que des espèces allochtones (le plus souvent introduites) provenant d'États voisins s'établissent durablement en République tchèque (ces colonisations se déroulent surtout après le XVIe siècle).
  6. L'espèce s'égare accidentellement de son aire de répartition habituelle et se retrouve ici en République tchèque. Elle n'est donc pas indigène du territoire.
  7. Selon certaines études, les populations européennes du Petit Murin (Myotis blythii) sont considérés comme une espèce distincte, appelée M. oxygnathus.
  8. a et b L'espèce avait disparu de République tchèque (plus ou moins certainement) durant l'Holocène (causes humaines notamment), mais a depuis été réinstallée volontairement par ce dernier sur le territoire.
  9. Le cas est particulier : le Taurin (Bos taurus), plus précisément le Tauros (en), est présent en République tchèque depuis octobre 2015 sous forme de populations marronnes ou en semi-liberté. Mais cela ne correspond pas à une vraie réintroduction, depuis que l'Aurochs (B. t. primigenius), la vraie forme sauvage de l'espèce, a disparu du territoire ultérieurement (et il s'est même complétement éteint dans le monde).
  10. L'espèce est indigène de République tchèque, mais elle s'est éteinte totalement durant l'Holocène (causes humaines ou réchauffement climatique sont les principales raisons).
  11. Le cas est particulier : le Cheval (Equus caballus), plus précisément le Cheval de Przewalski (E. c. przewalskii) et l'Exmoor, est présent en République tchèque sous forme de populations marronnes ou en semi-liberté. Mais cela ne correspond pas à une vraie réintroduction, depuis que les véritables populations sauvages ont disparu du territoire ultérieurement.
  12. L'espèce est indigène de République tchèque, mais elle a disparu du territoire durant l'Holocène (causes humaines ou réchauffement climatique sont les principales raisons).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anonyme, « La liste rouge de l'UICN des espèces menacées - Un outil fondamental pour la conservation », Commission de la sauvegarde des espèces, Union internationale pour la conservation de la nature,‎ , p. 1-2 (lire en ligne [PDF], consulté le 5 juillet 2016).
  2. a et b (en) Référence UICN : espèce Homo sapiens Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  3. a et b (en) Référence UICN : espèce Lepus europaeus Pallas, 1778 (consulté le ).
  4. a et b (en) Référence UICN : espèce Oryctolagus cuniculus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  5. a b c d e f g h i et j (en) Jan Zíma et Miloš Anděra (cs), « A synopsis of the mammals of the Czech Republic », Hystrix, the Italian Journal of Mammalogy, Associazione Teriologica Italiana, vol. 8, nos 1-2,‎ , p. 107-111 (ISSN 1825-5272 et 0394-1914, DOI 10.4404/hystrix-8.1-2-4099, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  6. (en) Référence UICN : espèce Castor fiber Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  7. (cs) Horydoly, « Nutrie říční: přivadrovalec patří na pekáč » [html], sur Horydoly, (consulté le 4 avril 2016).
  8. (en) Référence UICN : espèce Myocastor coypus (Molina, 1782) (consulté le ).
  9. a et b (en) Référence UICN : espèce Sicista betulina (Pallas, 1779) (consulté le ).
  10. a et b (en) Référence UICN : espèce Arvicola amphibius (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  11. a et b (en) Référence UICN : espèce Arvicola scherman (Shaw, 1801) (consulté le ).
  12. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus oeconomus (Pallas, 1776) (consulté le ).
  13. (cs) Zbyněk Pokorný, « Hraboš severní (Microtus oeconomus oeconomus) », sur ChovZvířat, (consulté le 4 avril 2016).
  14. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus agrestis (Linnaeus, 1761) (consulté le ).
  15. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus arvalis (Pallas, 1778) (consulté le ).
  16. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus subterraneus (de Selys-Longchamps, 1836) (consulté le ).
  17. a et b (en) Référence UICN : espèce Myodes glareolus (Schreber, 1780) (consulté le ).
  18. a et b (en) Référence UICN : espèce Ondatra zibethicus (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  19. a et b (en) Référence UICN : espèce Cricetus cricetus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  20. a et b (en) Référence UICN : espèce Apodemus agrarius (Pallas, 1771) (consulté le ).
  21. a et b (en) Référence UICN : espèce Apodemus flavicollis (Melchior, 1834) (consulté le ).
  22. a et b (en) Référence UICN : espèce Apodemus sylvaticus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  23. a et b (en) Référence UICN : espèce Apodemus uralensis (Pallas, 1811) (consulté le ).
  24. a et b (en) Référence UICN : espèce Micromys minutus (Pallas, 1771) (consulté le ).
  25. a et b (en) Référence UICN : espèce Mus musculus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  26. (fr) Référence INPN : Mus musculus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  27. a et b (en) Référence UICN : espèce Mus spicilegus Petényi, 1882 (consulté le ).
  28. (en) Giorgos P. Mitsainas, Giorgos A. Tryfonopoulos, Evanthia G. Thanou, Rika Bisa, Stella E. Fraguedakis-Tsolis et Basilios P. Chondropoulos, « New data on the distribution of Mus spicilegus Petenyi, 1882 (Rodentia, Muridae) and a distinct mtDNA lineage in the southern Balkans », Mammalian Biology (de), Elsevier, vol. 74, no 5,‎ , p. 351–360 (DOI 10.1016/j.mambio.2008.07.004, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  29. a et b (en) Référence UICN : espèce Rattus norvegicus (Berkenhout, 1769) (consulté le ).
  30. a et b (en) Référence UICN : espèce Rattus rattus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  31. a et b (en) Référence UICN : espèce Glis glis (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  32. a et b (en) Référence UICN : espèce Dryomys nitedula (Pallas, 1778) (consulté le ).
  33. a et b (en) Référence UICN : espèce Eliomys quercinus (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  34. a et b (en) Référence UICN : espèce Muscardinus avellanarius (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  35. a et b (en) Référence UICN : espèce Sciurus vulgaris Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  36. (en) Štěpánka Hůlová et František Sedláček, « Population genetic structure of the European ground squirrel in the Czech Republic », Conservation Genetics, Springer Science+Business Media, vol. 9, no 3,‎ , p. 615-625 (DOI 10.1007/s10592-007-9378-z, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  37. (en) Référence UICN : espèce Spermophilus citellus (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  38. a et b (en) Référence UICN : espèce Erinaceus europaeus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  39. a et b (en) Référence UICN : espèce Erinaceus roumanicus Barrett-Hamilton, 1900 (consulté le ).
  40. a et b (en) Référence UICN : espèce Crocidura leucodon (Hermann, 1780) (consulté le ).
  41. a et b (en) Référence UICN : espèce Crocidura suaveolens (Pallas, 1811) (consulté le ).
  42. a et b (en) Référence UICN : espèce Neomys anomalus Cabrera, 1907 (consulté le ).
  43. a et b (en) Référence UICN : espèce Neomys fodiens (Pennant, 1771) (consulté le ).
  44. a et b (en) Référence UICN : espèce Sorex alpinus Schinz, 1837 (consulté le ).
  45. a et b (en) Référence UICN : espèce Sorex araneus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  46. a et b (en) Référence UICN : espèce Sorex minutus Linnaeus, 1766 (consulté le ).
  47. a et b (en) Référence UICN : espèce Talpa europaea Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  48. a et b (en) Référence UICN : espèce Rhinolophus ferrumequinum (Schreber, 1774) (consulté le ).
  49. a et b (en) Référence UICN : espèce Rhinolophus hipposideros (Bechstein, 1800) (consulté le ).
  50. (cs) ČT Brno, « Na jih Moravy se stěhují živočichové ze subtropů », sur Česká televize, (consulté le 4 avril 2016).
  51. (en) Référence UICN : espèce Miniopterus schreibersii (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  52. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis alcathoe von Helversen & Heller, 2001 (consulté le ).
  53. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis bechsteinii (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  54. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis blythii (Tomes, 1857) (consulté le ).
  55. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis brandtii (Eversmann, 1845) (consulté le ).
  56. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis dasycneme (Boie, 1825) (consulté le ).
  57. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis daubentonii (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  58. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis emarginatus (É. Geoffroy, 1806) (consulté le ).
  59. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis myotis (Borkhausen, 1797) (consulté le ).
  60. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis mystacinus (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  61. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis nattereri (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  62. a et b (en) Référence UICN : espèce Eptesicus nilssonii (Keyserling & Blasius, 1839) (consulté le ).
  63. a et b (en) Référence UICN : espèce Eptesicus serotinus Schreber, 1774 (consulté le ).
  64. a et b (en) Référence UICN : espèce Nyctalus lasiopterus (Schreber, 1780) (consulté le ).
  65. a et b (en) Référence UICN : espèce Nyctalus leisleri (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  66. a et b (en) Référence UICN : espèce Nyctalus noctula (Schreber, 1774) (consulté le ).
  67. (en) Kamila Wawrocka, Tomáš Bartonička et Antonín Reiter, « Pipistrellus kuhlii, a bat species breeding and hibernating in the Czech Republic », Vespertilio, vol. 16,‎ , p. 351–356 (ISSN 1213-6123, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  68. (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus kuhlii (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  69. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus nathusii (Keyserling & Blasius, 1839) (consulté le ).
  70. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus pipistrellus (Schreber, 1774) (consulté le ).
  71. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus pygmaeus (Leach, 1825) (consulté le ).
  72. a et b (en) Référence UICN : espèce Barbastella barbastellus (Schreber, 1774) (consulté le ).
  73. a et b (en) Référence UICN : espèce Plecotus auritus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  74. a et b (en) Référence UICN : espèce Plecotus austriacus (Fischer, 1829) (consulté le ).
  75. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus savii (Bonaparte, 1837) (consulté le ).
  76. a et b (en) Référence UICN : espèce Vespertilio murinus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  77. (cs) Ema, « Návrat zubra do české přírody: táborská zoo přispěje výběhem » [html], sur Týden, (consulté le 4 avril 2016).
  78. (en) Référence UICN : espèce Bison bonasus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  79. (en) « Wild aurochs-like cattle reintroduced in Czech Republic », sur CBS News, (consulté le 4 avril 2016).
  80. (en) Référence UICN : espèce Ammotragus lervia (Pallas, 1777) (consulté le ).
  81. (en) Référence UICN : espèce Capra aegagrus Erxleben, 1777 (consulté le ).
  82. (en) Référence UICN : espèce Ovis orientalis Gmelin, 1774 (consulté le ).
  83. (en) Marco Apollonio, Reidar Andersen et Rory Putman, European Ungulates and Their Management in the 21st Century, Cambridge University Press, , 604 p. (ISBN 0521760615 et 9780521760614, lire en ligne).
  84. (en) Référence UICN : espèce Rupicapra rupicapra (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  85. (en) Référence UICN : espèce Alces alces (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  86. a et b (en) Référence UICN : espèce Capreolus capreolus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  87. a et b (en) Référence UICN : espèce Odocoileus virginianus (Zimmermann, 1780) (consulté le ).
  88. a et b (en) Référence UICN : espèce Cervus elaphus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  89. a et b (en) Référence UICN : espèce Cervus nippon Temminck, 1838 (consulté le ).
  90. a et b (en) Référence UICN : espèce Dama dama (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  91. (en) Référence UICN : espèce Sus scrofa Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  92. (en) Jennifer J. Crees et Samuel T. Turvey, « Holocene extinction dynamics of Equus hydruntinus, a late-surviving European megafaunal mammal », Quaternary Science Reviews (en), vol. 91, no 1,‎ , p. 16–29 (DOI 10.1016/j.quascirev.2014.03.003, lire en ligne, consulté le 4 avril 2016).
  93. (en) Robert S. Sommer, Norbert Benecke, Lembi Lõugas, Oliver Nelle et Ulrich Schmölcke, « Holocene survival of the wild horse in Europe: a matter of open landscape? », Journal of Quaternary Science (en), John Wiley & Sons, Ltd., vol. 26, no 8,‎ , p. 805–812 (ISSN 0267-8179, DOI 10.1002/jqs.1509, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  94. (en) Anonyme, « The Ecological Value of Feral Populations in Europe », SAVE Foundation,‎ , p. 1-14 (lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  95. (en) Référence UICN : espèce Equus ferus Boddaert, 1785 (consulté le ).
  96. (en) Janosch Arnold, Anna Humer, Miklós Heltai, Dumitru Murariu (ro), Spassov Nikolay et Klaus Hackländer, « Current status and distribution of golden jackals Canis aureus in Europe », Mammal Review, The Mammal Society (en), vol. 42, no 1,‎ , p. 1-11 (DOI 10.1111/j.1365-2907.2011.00185.x, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  97. (en) Référence UICN : espèce Canis aureus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  98. (en) Référence UICN : espèce Canis lupus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  99. François Léger et Sandrine Ruette, « Le Chien viverrin en France », Faune sauvage, ONCFS, no 269,‎ , p. 4-13 (lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  100. (en) Référence UICN : espèce Nyctereutes procyonoides (Gray, 1834) (consulté le ).
  101. a et b (en) Référence UICN : espèce Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  102. (en) Référence UICN : espèce Ursus arctos Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  103. a et b (en) Référence UICN : espèce Lutra lutra (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  104. a et b (en) Référence UICN : espèce Martes foina (Erxleben, 1777) (consulté le ).
  105. a et b (en) Référence UICN : espèce Martes martes (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  106. a et b (en) Référence UICN : espèce Meles meles (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  107. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela lutreola (Linnaeus, 1761) (consulté le ).
  108. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela erminea Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  109. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela nivalis Linnaeus, 1766 (consulté le ).
  110. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela eversmanii Lesson, 1827 (consulté le ).
  111. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela putorius Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  112. a et b (en) Référence UICN : espèce Neovison vison (Schreber, 1777) (consulté le ).
  113. (en + cs) Jan Matějů, Stanislav Dvořák, Vít Tejrovský, Oldřich Busek, Miloš Ježek et Zdeněk Matějů, « Current distribution of Procyon lotor in north-western Bohemia, Czech Republic (Carnivora: Procyonidae) », Lynx, Prague, vol. 43, nos 1-2,‎ , p. 133–140 (ISSN 0024-7774 et 1804-6460, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  114. (en) Référence UICN : espèce Procyon lotor (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  115. (cs + en) Jana Pospíšková, Miroslav Kutal, Michal Bojda, Kristina Bufková-Daniszová et Luděk Bufka, « Nové nálezy Felis silvestris v České republice (Carnivora: Felidae) », Lynx, Prague, vol. 44,‎ , p. 139–147 (ISSN 0024-7774 et 1804-6460, lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2016).
  116. (en) Référence UICN : espèce Felis silvestris Schreber, 1777 (consulté le ).
  117. (en) Référence UICN : espèce Lynx lynx (Linnaeus, 1758) (consulté le ).