Liste des mammifères au Svalbard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour des articles plus généraux, voir Liste des mammifères en Norvège et Faune au Svalbard.
Carte en relief du Svalbard.
Carte topographique du Svalbard.
Carte administrative de l'Europe, montrant le Svalbard en rouge.
Localisation du Svalbard en Europe.

Cette liste commentée recense la mammalofaune au Svalbard. Elle répertorie les espèces de mammifères svalbardais actuels et celles qui ont été récemment classifiées comme éteintes (à partir de l'Holocène, depuis donc 11 700 ans av. J.‑C.)[Note 1]. Cette liste comporte 32 espèces réparties en cinq ordres et quinze familles, dont quatre sont « en danger », trois sont « vulnérables », deux sont « quasi menacées » et trois ont des « données insuffisantes » pour être classées (selon les critères de la liste rouge de l'UICN au niveau mondial).

Elle contient au moins deux espèces introduites sur ce territoire, qui sont plus ou moins bien acclimatées. Il peut contenir aussi dans cette liste des animaux non reconnus par la liste rouge de l'UICN (aucun mammifère ici) et ils sont classés en « non évalué » : cela étant dû notamment au manque de données et à des espèces domestiques, disparues ou éteintes avant le XVIe siècle. Il n'existe pas au Svalbard d'espèces de mammifères endémiques. Comme sous-espèce endémique, il y a par exemple le Renne de Svalbard (Rangifer tarandus platyrhynchus).

Statuts de la liste rouge de l'UICN[modifier le code]

Les statuts de conservation utilisés par la liste rouge de l'UICN mondiale sont[1] :

(EX) Éteint Il n'y a pas le moindre doute sur le fait que le dernier spécimen recensé est mort.
(EW) Éteint à l'état sauvage L'espèce est connue uniquement en captivité ou en tant que population naturalisée bien en dehors de son ancienne aire de répartition.
(CR) En danger critique L'espèce risque prochainement de s'éteindre à l'état sauvage.
(EN) En danger L'espèce fait face à un très gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(VU) Vulnérable L'espèce fait face à un gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(NT) Quasi menacé L'espèce ne satisfait pas un ou plusieurs des critères prévus qui permettraient de la catégoriser, mais pourrait risquer de s'éteindre dans le futur.
(LC) Préoccupation mineure Il n'y a pas de risque identifiable pour l'espèce.
(DD) Données insuffisantes Il n'y a pas d'information adéquate qui permettraient de faire une évaluation des risques pour cette espèce.
(NE) Non évalué L'espèce n'a pas encore été confrontée aux critères précédents, n'est pas reconnue par l'UICN ou bien s'est éteinte avant le XVIe siècle.

Ordre : Primates[modifier | modifier le code]

Famille : Hominidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Homo sapiens

(Homme moderne)

Linnaeus, 1758

Menneske Allochtone[2],[Note 2] Aire de répartition de l'Homme moderne (LC)[3] Homme moderne

Ordre : Rodentiens[modifier | modifier le code]

Famille : Cricétidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Microtus levis

(Campagnol d'Ondrias)

Miller, 1908

Østmarkmus Allochtone

(Introduit)[4],[Note 3]

Illustration manquante (LC)[4] Campagnol d'Ondrias

Famille : Muridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Mus musculus

(Souris grise)

Linnaeus, 1758

Husmus Allochtone

(Introduit)[5]

Aire de répartition de la Souris grise (LC)[6] Souris grise

Ordre : Cétacés[modifier | modifier le code]

Famille : Balænidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Balaena mysticetus

(Baleine du Groenland)

Linnaeus, 1758

Grønlandshval Autochtone[7],[Note 4] Aire de répartition de la Baleine du Groenland (LC)[8] Baleine du Groenland
Eubalaena glacialis

(Baleine franche de l'Atlantique Nord)

(Müller, 1776)

Nordkaper Autochtone[9] Aire de répartition de la Baleine franche de l'Atlantique Nord (EN)[10] Baleine franche de l'Atlantique Nord

Famille : Balænoptéridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Balaenoptera acutorostrata

(Baleine de Minke)

Lacépède, 1804

Vågehval Autochtone[11] Aire de répartition de la Baleine de Minke (LC)[11] Baleine de Minke
Balaenoptera borealis

(Rorqual boréal)

Lesson, 1828

Seihval Autochtone[12] Aire de répartition du Rorqual boréal (EN)[13] Rorqual boréal
Balaenoptera musculus

(Rorqual bleu)

(Linnaeus, 1758)

Blåhval Autochtone[14] Aire de répartition du Rorqual bleu (EN)[15] Rorqual bleu
Balaenoptera physalus

(Rorqual commun)

(Linnaeus, 1758)

Finnhval Autochtone[16] Aire de répartition du Rorqual commun (EN)[16] Rorqual commun
Megaptera novaeangliae

(Baleine à bosse)

(Borowski, 1781)

Knølhval Autochtone[17] Aire de répartition de la Baleine à bosse (LC)[18] Baleine à bosse

Famille : Delphinidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Tursiops truncatus

(Grand Dauphin commun)

(Montagu, 1821)

Tumler Autochtone[12] Aire de répartition du Grand Dauphin commun (LC)[19] Grand Dauphin commun
Globicephala melas

(Globicéphale noir)

(Traill, 1809)

Langfinnet grindhval Autochtone[20] Aire de répartition du Globicéphale noir (DD)[21] Globicéphale noir
Grampus griseus

(Dauphin de Risso)

(G. Cuvier, 1812)

Arrdelfin Autochtone[12] Aire de répartition du Dauphin de Risso (LC)[22] Dauphin de Risso
Orcinus orca

(Orque)

(Linnaeus, 1758)

Spekkhogger Autochtone[23] Aire de répartition de l'Orque (DD)[23] Orque
Lagenorhynchus acutus

(Lagénorhynque à flancs blancs)

(Gray, 1828)

Kvitskjeving Autochtone[24] Aire de répartition du Lagénorhynque à flancs blancs (LC)[25] Lagénorhynque à flancs blancs
Lagenorhynchus albirostris

(Lagénorhynque à rostre blanc)

(Gray, 1846)

Kvitnos Autochtone[26] Aire de répartition du Lagénorhynque à rostre blanc (LC)[26] Lagénorhynque à rostre blanc

Famille : Monodontidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Delphinapterus leucas

(Bélouga)

(Pallas, 1776)

Hvithval Autochtone[27] Aire de répartition du Bélouga (NT)[27] Bélouga
Monodon monoceros

(Narval)

Linnaeus, 1758

Narhval Autochtone[28] Aire de répartition du Narval (NT)[28] Narval

Famille : Phocœnidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Phocoena phocoena

(Marsouin commun)

(Linnaeus, 1758)

Vanlig nise Erratique[29],[Note 5] Aire de répartition du Marsouin commun (LC)[30] Marsouin commun

Famille : Physétéridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Physeter macrocephalus

(Grand Cachalot)

Linnaeus, 1758

Spermhval Autochtone[24] Aire de répartition du Grand Cachalot (VU)[31] Grand Cachalot

Famille : Ziphiidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Hyperoodon ampullatus

(Hypérodon boréal)

(Forster, 1770)

Nordlig nebbhval Autochtone[32] Aire de répartition du Hypérodon boréal (LC)[32] Hypérodon boréal

Ordre : Artiodactyles[modifier | modifier le code]

Famille : Cervidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Rangifer tarandus

(Renne)

(Linnaeus, 1758)

Rein Autochtone[33] Aire de répartition du Renne (LC)[34] Renne

Ordre : Carnivores[modifier | modifier le code]

Famille : Canidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Vulpes lagopus

(Renard polaire)

Linnaeus, 1758

Fjellrev Autochtone[35] Aire de répartition du Renard polaire (LC)[35] Renard polaire
Vulpes vulpes

(Renard roux)

(Linnaeus, 1758)

Rødrev Peut-être autochtone[36],[Note 6] Aire de répartition du Renard roux (LC)[36] Renard roux

Famille : Ursidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Ursus maritimus

(Ours blanc)

Phipps, 1774

Isbjørn Autochtone[37] Aire de répartition de l'Ours blanc (VU)[37] Ours blanc

Famille : Odobénidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Odobenus rosmarus

(Morse)

(Linnaeus, 1758)

Hvalross Autochtone[38] Aire de répartition du Morse (DD)[38] Morse

Famille : Phocidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire norvégien (langue officielle du Svalbard) Origine et statut au Svalbard Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Erignathus barbatus

(Phoque barbu)

(Erxleben, 1777)

Storkobbe Autochtone[39] Aire de répartition du Phoque barbu (LC)[39] Phoque barbu
Cystophora cristata

(Phoque à capuchon)

(Erxleben, 1777)

Klappmyss Autochtone[40] Aire de répartition du Phoque à capuchon (VU)[41] Phoque à capuchon
Halichoerus grypus

(Phoque gris)

(Fabricius, 1791)

Havert Erratique[42] Aire de répartition du Phoque gris (LC)[43] Phoque gris
Pagophilus groenlandicus

(Phoque du Groenland)

(Erxleben, 1777)

Grønlandssel Autochtone[44] Aire de répartition du Phoque du Groenland (LC)[44] Phoque du Groenland
Phoca vitulina

(Phoque veau marin)

Linnaeus, 1758

Steinkobbe Autochtone[45] Aire de répartition du Phoque veau marin (LC)[45] Phoque veau marin
Pusa hispida

(Phoque annelé)

(Schreber, 1775)

Ringsel Autochtone[46] Aire de répartition du Phoque annelé (LC)[46] Phoque annelé

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette liste est dérivée de la liste rouge de l'UICN, qui répertorie la plupart des espèces présentes sur Terre depuis le XVIe siècle, avec en plus ceux répertoriés depuis le début de l'Holocène (soit 11 700 ans av. J.‑C.). La taxinomie et la nomenclature de ces animaux, complétées par des noms vulgaires, sont basées sur celles utilisées par Mammal Species of the World, SITI ou encore l'UICN.
  2. L'espèce a colonisé spontanément le Svalbard durant l'Holocène (généralement avant le XVIe siècle). Ces anciennes colonisations toutefois les désignent pratiquement comme des animaux indigènes du territoire, d'où leur classement parmi les mammifères autochtones du pays dans la liste rouge de l'UICN. Mais il arrive également que des espèces allochtones (le plus souvent introduites) provenant d'États voisins s'établissent durablement au Svalbard (ces colonisations se déroulent surtout après le XVIe siècle).
  3. L'espèce a été introduite au Svalbard par l'Homme (volontairement ou non) durant l'Holocène.
  4. L'espèce s'est implantée au Svalbard avant l'Holocène.
  5. L'espèce s'égare accidentellement de son aire de répartition habituelle et se retrouve ici au Svalbard. Elle n'est donc pas indigène du territoire.
  6. Le cas est particulier : le Renard roux (Vulpes vulpes) n'a jamais été signalé au Svalbard, alors qu'il est présent dans ce pays pour la liste rouge de l'UICN. Il s'agit probablement d'une erreur.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anonyme, « La liste rouge de l'UICN des espèces menacées - Un outil fondamental pour la conservation », Commission de la sauvegarde des espèces, Union internationale pour la conservation de la nature,‎ , p. 1-2 (lire en ligne [PDF], consulté le 5 juillet 2016).
  2. « Svalbard : Le temps de la découverte (12e - 16e siècles) » [php], sur Svalbard.fr (consulté le 21 février 2017).
  3. (en) Référence UICN : espèce Homo sapiens Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  4. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus levis Miller, 1908 (consulté le ).
  5. (en) Stephen J. Coulson, « The alien terrestrial invertebrate fauna of the High Arctic archipelago of Svalbard: potential implications for the native flora and fauna », Polar Research (en), Routledge, vol. 34, no 1,‎ , p. 1-6 (ISSN 1751-8369, DOI 10.3402/polar.v34.27364, lire en ligne, consulté le 21 février 2017).
  6. (en) Référence UICN : espèce Mus musculus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  7. (en) Øystein Wiig, Lutz Bachmann, Nils I. Øien, Kit M. Kovacs (en) et Christian Lydersen, « Observations of bowhead whales (Balaena mysticetus) in the Svalbard area 1940–2009 », Polar Biology (en), Springer-Verlag, vol. 33, no 7,‎ , p. 979–984 (DOI 10.1007/s00300-010-0776-1, lire en ligne [PDF], consulté le 21 février 2017).
  8. (en) Référence UICN : espèce Balaena mysticetus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  9. (es) Alfredo Salvador et Carlos Nores, « Ballena de los vascosEubalaena glacialis (Müller, 1776) », dans Alfredo Salvador et Jorge Cassinello, Enciclopedia Virtual de los Vertebrados Españoles, Madrid, Musée national des sciences naturelles d'Espagne, (lire en ligne [PDF]), p. 1-18.
  10. (en) Référence UICN : espèce Eubalaena glacialis (P.L.S. Müller, 1776) (consulté le ).
  11. a et b (en) Référence UICN : espèce Balaenoptera acutorostrata Lacépède, 1804 (consulté le ).
  12. a b et c (en) « Link to Part 2 », Classic Sailing,‎ année non précisée, p. 1-11 (lire en ligne [PDF], consulté le 21 février 2017).
  13. (en) Référence UICN : espèce Balaenoptera borealis Lesson, 1828 (consulté le ).
  14. (en) Daniel G. Pike, Gísli Arnór Víkingsson, Thorvaldur Gunnlaugsson et Nils I. Øien, « A note on the distribution and abundance of blue whales (Balaenoptera musculus) in the Central and Northeast North Atlantic », NAMMCO Scientific Publications, Institut flamand de la mer (en), vol. 7,‎ , p. 19-29 (DOI 10.7557/3.2703, lire en ligne [PDF], consulté le 21 février 2017).
  15. (en) Référence UICN : espèce Balaenoptera musculus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  16. a et b (en) Référence UICN : espèce Balaenoptera physalus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  17. (en) Christian Lydersen, Nils I. Øien, Bjarni Mikkelsen, Simon Bober, Dan Fisher et Kit M. Kovacs, « A white humpback whale (Megaptera novaeangliae) in the Atlantic Ocean, Svalbard, Norway, August 2012 », Polar Research, Routledge, vol. 32, no 1,‎ , p. 1-6 (ISSN 1751-8369, DOI 10.3402/polar.v32i0.19739, lire en ligne, consulté le 21 février 2017).
  18. (en) Référence UICN : espèce Megaptera novaeangliae (Borowski, 1781) (consulté le ).
  19. (en) Référence UICN : espèce Tursiops truncatus (Montagu, 1821) (consulté le ).
  20. (en) Kit M. Kovacs et Christian Lydersen, « Pilot whale (Globicephala melas) » [html], sur Norwegian Polar Institute (consulté le 21 février 2017).
  21. (en) Référence UICN : espèce Globicephala melas (Traill, 1809) (consulté le ).
  22. (en) Référence UICN : espèce Grampus griseus (G. Cuvier, 1812) (consulté le ).
  23. a et b (en) Référence UICN : espèce Orcinus orca (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  24. a et b (en) Claude R. Joiris, « At-sea distribution of seabirds and marine mammals around Svalbard, summer 1991 », Polar Biology, Springer-Verlag, vol. 16, no 6,‎ , p. 423-429 (DOI 10.1007/BF02390424, lire en ligne [PDF], consulté le 21 février 2017).
  25. (en) Référence UICN : espèce Lagenorhynchus acutus (Gray, 1828) (consulté le ).
  26. a et b (en) Référence UICN : espèce Lagenorhynchus albirostris (Gray, 1846) (consulté le ).
  27. a et b (en) Référence UICN : espèce Delphinapterus leucas (Pallas, 1776) (consulté le ).
  28. a et b (en) Référence UICN : espèce Monodon monoceros Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  29. (en) Morten Joergensen, « First photographed observation of the harbour porpoise (Phocoena phocoena) in Svalbard », Polar Record (en), Cambridge University Press, vol. 43, no 1,‎ , p. 73-74 (DOI 10.1017/S0032247406236064, lire en ligne [PDF], consulté le 21 février 2017).
  30. (en) Référence UICN : espèce Phocoena phocoena (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  31. (en) Référence UICN : espèce Physeter macrocephalus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  32. a et b (en) Référence UICN : espèce Hyperoodon ampullatus (Forster, 1770) (consulté le ).
  33. (en) Åshild Ønvik Pedersen, « Svalbard reindeer (Rangifer tarandus platyrhynchus) » [html], sur Norwegian Polar Institute (consulté le 21 février 2017).
  34. (en) Référence UICN : espèce Rangifer tarandus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  35. a et b (en) Référence UICN : espèce Vulpes lagopus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  36. a et b (en) Référence UICN : espèce Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  37. a et b (en) Référence UICN : espèce Ursus maritimus Phipps, 1774 (consulté le ).
  38. a et b (en) Référence UICN : espèce Odobenus rosmarus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  39. a et b (en) Référence UICN : espèce Erignathus barbatus (Erxleben, 1777) (consulté le ).
  40. (en) Kit M. Kovacs et Christian Lydersen, « Hooded seal (Cystophora cristata) » [html], sur Norwegian Polar Institute (consulté le 21 février 2017).
  41. (en) Référence UICN : espèce Cystophora cristata (Erxleben, 1777) (consulté le ).
  42. (en) « Halichoerus grypus - Grey seal » [html], sur Wildpro (consulté le 21 février 2017).
  43. (en) Référence UICN : espèce Halichoerus grypus (Fabricius, 1791) (consulté le ).
  44. a et b (en) Référence UICN : espèce Pagophilus groenlandicus (Erxleben, 1777) (consulté le ).
  45. a et b (en) Référence UICN : espèce Phoca vitulina Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  46. a et b (en) Référence UICN : espèce Pusa hispida (Schreber, 1775) (consulté le ).