Liste des mammifères au Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte en relief du Luxembourg.
Carte topographique du Luxembourg.
Carte administrative de l'Europe, montrant le Luxembourg en rouge.
Localisation du Luxembourg en Europe.

Cette liste commentée recense la mammalofaune au Luxembourg. Elle répertorie les espèces de mammifères luxembourgeois actuels et celles qui ont été récemment classifiées comme éteintes (à partir de l'Holocène, depuis donc 11 700 ans av. J.‑C.)[Note 1]. Cette liste comporte 77 espèces réparties en huit ordres et 21 familles, dont une est « en danger critique d'extinction », une autre est « vulnérable », six sont « quasi menacées » et une a des « données insuffisantes » pour être classée (selon les critères de la liste rouge de l'UICN au niveau mondial).

Elle contient au moins cinq espèces introduites sur ce territoire, qui sont plus ou moins bien acclimatées. Il peut contenir aussi dans cette liste des animaux non reconnus par la liste rouge de l'UICN (un mammifère ici) et ils sont classés en « non évalué » : cela étant dû notamment au manque de données et à des espèces domestiques, disparues ou éteintes avant le XVIe siècle. Il n'existe pas au Luxembourg d'espèces et de sous-espèces de mammifères endémiques.

Statuts de la liste rouge de l'UICN[modifier le code]

Les statuts de conservation utilisés par la liste rouge de l'UICN mondiale sont[1] :

(EX) Éteint Il n'y a pas le moindre doute sur le fait que le dernier spécimen recensé est mort.
(EW) Éteint à l'état sauvage L'espèce est connue uniquement en captivité ou en tant que population naturalisée bien en dehors de son ancienne aire de répartition.
(CR) En danger critique L'espèce risque prochainement de s'éteindre à l'état sauvage.
(EN) En danger L'espèce fait face à un très gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(VU) Vulnérable L'espèce fait face à un gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(NT) Quasi menacé L'espèce ne satisfait pas un ou plusieurs des critères prévus qui permettraient de la catégoriser, mais pourrait risquer de s'éteindre dans le futur.
(LC) Préoccupation mineure Il n'y a pas de risque identifiable pour l'espèce.
(DD) Données insuffisantes Il n'y a pas d'information adéquate qui permettraient de faire une évaluation des risques pour cette espèce.
(NE) Non évalué L'espèce n'a pas encore été confrontée aux critères précédents, n'est pas reconnue par l'UICN ou bien s'est éteinte avant le XVIe siècle.

Ordre : Primates[modifier | modifier le code]

Famille : Hominidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Homo sapiens

(Homme moderne)

Linnaeus, 1758

Lb : Moderne Mënsch

De : Mensch

Autochtone[2],[Note 2] Aire de répartition de l'Homme moderne (LC)[2] Homme moderne

Ordre : Lagomorphes[modifier | modifier le code]

Famille : Léporidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Lepus europaeus

(Lièvre d'Europe)

Pallas, 1778

Lb : Hues

De : Feldhase

Autochtone[3] Aire de répartition du Lièvre d'Europe (LC)[3] Lièvre d'Europe
Oryctolagus cuniculus

(Lapin de garenne)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Wëll Kanéngchen

De : Wildkaninchen

Allochtone

(Introduit)[4],[Note 3]

Aire de répartition du Lapin de garenne (NT)[4] Lapin de garenne

Ordre : Rodentiens[modifier | modifier le code]

Famille : Castoridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Castor canadensis

(Castor du Canada)

Kuhl, 1820

Lb : Kanadesche Biber

De : Kanadischer Biber

Allochtone[5],[Note 4] Aire de répartition du Castor du Canada (LC)[6] Castor du Canada
Castor fiber

(Castor d'Eurasie)

Linnaeus, 1758

Lb : Biber

De : Europäischer Biber

Autochtone

(Recolonisateur)[5],[Note 5]

Aire de répartition du Castor d'Eurasie (LC)[7] Castor d'Eurasie

Famille : Myocastoridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Myocastor coypus

(Ragondin)

(Molina, 1782)

Lb : Nutria

De : Biberratte

Erratique[5],[Note 6] Aire de répartition du Ragondin (LC)[8] Ragondin

Famille : Cricétidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Arvicola amphibius

(Campagnol terrestre)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Wullmaus

De : Ostschermaus

Autochtone[9] Aire de répartition du Campagnol terrestre (LC)[9] Campagnol terrestre
Microtus agrestis

(Campagnol agreste)

(Linnaeus, 1761)

Lb : Kleng Wullmaus

De : Erdmaus

Autochtone[10] Aire de répartition du Campagnol agreste (LC)[10] Campagnol agreste
Microtus arvalis

(Campagnol des champs)

(Pallas, 1778)

Lb : Feldmaus

De : Feldmaus

Autochtone[11] Aire de répartition du Campagnol des champs (LC)[11] Campagnol des champs
Microtus subterraneus

(Campagnol souterrain)

(de Sélys Longchamps, 1836)

Lb : Klengouerwullmaus

De : Kurzohrmaus

Autochtone[12] Illustration manquante (LC)[12] Campagnol souterrain
Myodes glareolus

(Campagnol roussâtre)

Schreber, 1780

Lb : Rout Bëschmaus

De : Rötelmaus

Autochtone[13] Aire de répartition du Campagnol roussâtre (LC)[14] Campagnol roussâtre
Ondatra zibethicus

(Rat musqué)

(Linnaeus, 1766)

Lb : Bisamrat

De : Bisamratte

Allochtone[5] Aire de répartition du Rat musqué (LC)[15] Rat musqué
Cricetus cricetus

(Grand Hamster)

(Linnaeus, 1758)

Lb : — aucun —

De : Feldhamster

Autochtone

(Disparu)[16],[Note 7]

Aire de répartition du Grand Hamster (LC)[16] Grand Hamster

Famille : Muridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Apodemus flavicollis

(Mulot à collier)

(Melchior, 1834)

Lb : Giel Bëschmaus

De : Gelbhalsmaus

Autochtone[17] Aire de répartition du Mulot à collier (LC)[17] Mulot à collier
Apodemus sylvaticus

(Mulot sylvestre)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Bëschmaus

De : Waldmaus

Autochtone[18] Aire de répartition du Mulot sylvestre (LC)[18] Mulot sylvestre
Micromys minutus

(Rat des moissons)

(Pallas, 1771)

Lb : Kleng Feldmaus

De : Zwergmaus

Autochtone[19] Aire de répartition du Rat des moissons (LC)[19] Rat des moissons
Mus musculus

(Souris grise)

Linnaeus, 1758

Lb : Hausmaus

De : Hausmaus

Allochtone

(Introduit)[20],[21]

Aire de répartition de la Souris grise (LC)[20] Souris grise
Rattus norvegicus

(Rat surmulot)

(Berkenhout, 1769)

Lb : Brong Rat

De : Wanderratte

Allochtone

(Introduit)[22]

Aire de répartition du Rat surmulot (LC)[22] Rat surmulot

Famille : Gliridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Glis glis

(Loir gris)

Linnaeus, 1766

Lb : Siweschléifer

De : Siebenschläfer

Autochtone[23] Aire de répartition du Loir gris (LC)[24] Loir gris
Eliomys quercinus

(Lérot commun)

(Linnaeus, 1766)

Lb : Gaardeschléifer

De : Gartenschläfer

Autochtone[25] Aire de répartition du Lérot commun (NT)[25] Lérot commun
Muscardinus avellanarius

(Muscardin)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Hieselmaus

De : Haselmaus

Autochtone[23] Aire de répartition du Muscardin (LC)[26] Muscardin

Famille : Sciuridés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Sciurus vulgaris

(Écureuil roux)

Linnaeus, 1758

Lb : Kaweechelchen

De : Eichhörnchen

Autochtone[27] Aire de répartition de l'Écureuil roux (LC)[27] Écureuil roux

Ordre : Érinacéomorphes[modifier | modifier le code]

Famille : Érinacéidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Erinaceus europaeus

(Hérisson d'Europe occidentale)

Linnaeus, 1758

Lb : Kéisécker

De : Braunbrustigel

Autochtone[28] Aire de répartition du Hérisson d'Europe occidentale (LC)[28] Hérisson d'Europe occidentale

Ordre : Soricomorphes[modifier | modifier le code]

Famille : Soricidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Crocidura leucodon

(Crocidure leucode)

(Hermann, 1780)

Lb : Feldspëtzmaus

De : Feldspitzmaus

Autochtone

(Disparu)[5]

Aire de répartition de la Crocidure leucode (LC)[29] Crocidure leucode
Crocidura russula

(Crocidure musette)

(Hermann, 1780)

Lb : Hausspëtzmaus

De : Hausspitzmaus

Allochtone[30],[31] Aire de répartition de la Crocidure musette (LC)[30] Crocidure musette
Neomys anomalus

(Crossope de Miller)

Cabrera, 1907

Lb : Sumpfspëtzmaus

De : Sumpfspitzmaus

Autochtone[32] Aire de répartition de la Crossope de Miller (LC)[33] Crossope de Miller
Neomys fodiens

(Crossope aquatique)

(Pennant, 1771)

Lb : Waasserspëtzmaus

De : Wasserspitzmaus

Autochtone[34] Aire de répartition de la Crossope aquatique (LC)[34] Crossope aquatique
Sorex araneus

(Musaraigne carrelet)

Linnaeus, 1758

Lb : Bëschspëtzmaus

De : Waldspitzmaus

Autochtone[35] Aire de répartition de la Musaraigne carrelet (LC)[35] Musaraigne carrelet
Sorex coronatus

(Musaraigne couronnée)

Millet, 1828

Lb : Zweefaarweg Bëschspëtzmaus

De : Schabrackenspitzmaus

Autochtone[5] Aire de répartition de la Musaraigne couronnée (LC)[36] Musaraigne couronnée
Sorex minutus

(Musaraigne pygmée)

Linnaeus, 1766

Lb : Kleng Spëtzmaus

De : Zwergspitzmaus

Autochtone[37] Aire de répartition de la Musaraigne pygmée (LC)[37] Musaraigne pygmée

Famille : Talpidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Talpa europaea

(Taupe d'Europe)

Linnaeus, 1758

Lb : Maulef

De : Europäischer Maulwurf

Autochtone[38] Aire de répartition de la Taupe d'Europe (LC)[38] Taupe d'Europe

Ordre : Chiroptères[modifier | modifier le code]

Famille : Rhinolophidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Rhinolophus ferrumequinum

(Grand Rhinolophe)

(Schreber, 1774)

Lb : Grouss Huffisennues

De : Große Hufeisennase

Autochtone[39] Aire de répartition du Grand Rhinolophe (LC)[39] Grand Rhinolophe
Rhinolophus hipposideros

(Petit Rhinolophe)

(Bechstein, 1800)

Lb : Kleng Huffisennues

De : Kleine Hufeisennase

Autochtone

(Disparu)[5]

Aire de répartition du Petit Rhinolophe (LC)[40] Petit Rhinolophe

Famille : Vespertilionidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Myotis alcathoe

(Murin d'Alcathoé)

von Helversen & Heller, 2001

Lb : Nymphefledermaus

De : Nymphenfledermaus

Autochtone[41] Aire de répartition du Murin d'Alcathoé (DD)[42] Murin d'Alcathoé
Myotis bechsteinii

(Murin de Bechstein)

(Kuhl, 1817)

Lb : Bechsteinfledermaus

De : Bechsteinfledermaus

Autochtone[43] Aire de répartition du Murin de Bechstein (NT)[44] Murin de Bechstein
Myotis brandtii

(Murin de Brandt)

(Eversmann, 1845)

Lb : Grouss Baartfledermaus

De : Große Bartfledermaus

Autochtone[45] Aire de répartition du Murin de Brandt (LC)[45] Murin de Brandt
Myotis dasycneme

(Murin des marais)

(Boie, 1825)

Lb : Séifledermaus

De : Teichfledermaus

Autochtone[46] Aire de répartition du Murin des marais (NT)[46] Murin des marais
Myotis daubentonii

(Murin de Daubenton)

(Kuhl, 1817)

Lb : Waasserfledermaus

De : Wasserfledermaus

Autochtone[47] Aire de répartition du Murin de Daubenton (LC)[47] Murin de Daubenton
Myotis emarginatus

(Murin à oreilles échancrées)

(É. Geoffroy, 1806)

Lb : Wimperefledermaus

De : Wimperfledermaus

Autochtone[48] Aire de répartition du Murin à oreilles échancrées (LC)[48] Murin à oreilles échancrées
Myotis myotis

(Grand Murin)

(Borkhausen, 1797)

Lb : Grousst Mausouer

De : Großes Mausohr

Autochtone[49] Aire de répartition du Grand Murin (LC)[49] Grand Murin
Myotis mystacinus

(Murin à moustaches)

(Kuhl, 1817)

Lb : Kleng Baartfledermaus

De : Kleine Bartfledermaus

Autochtone[50] Aire de répartition du Murin à moustaches (LC)[50] Murin à moustaches
Myotis nattereri

(Murin de Natterer)

(Kuhl, 1817)

Lb : Buuschtefledermaus

De : Fransenfledermaus

Autochtone[51] Aire de répartition du Murin de Natterer (LC)[51] Murin de Natterer
Eptesicus nilssonii

(Sérotine de Nilsson)

(Keyserling & Blasius, 1839)

Lb : Nordfledermaus

De : Nordfledermaus

Autochtone[52] Aire de répartition de la Sérotine de Nilsson (LC)[52] Sérotine de Nilsson
Eptesicus serotinus

(Sérotine commune)

(Schreber, 1774)

Lb : Breetflllekefledermaus

De : Breitflügelfledermaus

Autochtone[53] Aire de répartition de la Sérotine commune (LC)[53] Sérotine commune
Nyctalus leisleri

(Noctule de Leisler)

(Kuhl, 1817)

Lb : Kleng Bëschfledermaus

De : Kleiner Abendsegler

Autochtone[54] Aire de répartition de la Noctule de Leisler (LC)[54] Noctule de Leisler
Nyctalus noctula

(Noctule commune)

(Schreber, 1774)

Lb : Bëschfledermaus

De : Großer Abendsegler

Autochtone[55] Aire de répartition de la Noctule commune (LC)[55] Noctule commune
Pipistrellus nathusii

(Pipistrelle de Nathusius)

(Keyserling & Blasius, 1839)

Lb : Rauhautfledermaus

De : Rauhautfledermaus

Autochtone[56] Aire de répartition de la Pipistrelle de Nathusius (LC)[56] Pipistrelle de Nathusius
Pipistrellus pipistrellus

(Pipistrelle commune)

(Schreber, 1774)

Lb : Zwergfledermaus

De : Zwergfledermaus

Autochtone[57] Aire de répartition de la Pipistrelle commune (LC)[57] Pipistrelle commune
Pipistrellus pygmaeus

(Pipistrelle pygmée)

(Leach, 1825)

Lb : — aucun —

De : Mückenfledermaus

Peut-être autochtone[58],[Note 8] Aire de répartition de la Pipistrelle pygmée (LC)[58] Pipistrelle pygmée
Barbastella barbastellus

(Barbastelle d'Europe)

(Schreber, 1774)

Lb : Mopsfledermaus

De : Mopsfledermaus

Autochtone[59] Aire de répartition de la Barbastelle d'Europe (NT)[59] Barbastelle d'Europe
Plecotus auritus

(Oreillard roux)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Brongt Laangouer

De : Braunes Langohr

Autochtone[60] Aire de répartition de l'Oreillard roux (LC)[60] Oreillard roux
Plecotus austriacus

(Oreillard gris)

(J. Fischer, 1829)

Lb : Grot Laangouer

De : Graues Langohr

Autochtone[61] Aire de répartition de l'Oreillard gris (LC)[61] Oreillard gris
Vespertilio murinus

(Sérotine bicolore)

Linnaeus, 1758

Lb : Zweefaarweg Fliedermaus

De : Zweifarbfledermaus

Autochtone[62] Aire de répartition de la Sérotine bicolore (LC)[62] Sérotine bicolore

Ordre : Artiodactyles[modifier | modifier le code]

Famille : Bovidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Bos taurus

(Taurin)

Linnaeus, 1758

Lb : — aucun —

De : Hausrind

Autochtone

(Disparu)[63]

Aire de répartition du Taurin (NE) Taurin
Ovis aries

(Mouflon oriental)

Linnaeus, 1758

Lb : Muffel

De : Mufflon

Allochtone

(Introduit)[64]

Aire de répartition du Mouflon oriental (VU)[65] Mouflon oriental

Famille : Cervidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Alces alces

(Élan)

(Linnaeus, 1758)

Lb : — aucun —

De : Elch

Autochtone

(Disparu)[66]

Aire de répartition de l'Élan (LC)[67] Élan
Capreolus capreolus

(Chevreuil européen)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Réi

De : Reh

Autochtone[68] Aire de répartition du Chevreuil européen (LC)[68] Chevreuil européen
Cervus elaphus

(Cerf élaphe)

Linnaeus, 1758

Lb : Hirsch

De : Rothirsch

Autochtone[69] Aire de répartition du Cerf élaphe (LC)[69] Cerf élaphe
Cervus nippon

(Cerf sika)

Temminck, 1838

Lb : Sikahirsch

De : Sikahirsch

Allochtone[5] Illustration manquante (LC)[70] Cerf sika
Dama dama

(Daim européen)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Dammhirsch

De : Damhirsch

Allochtone

(Introduit)[71]

Aire de répartition du Daim européen (LC)[71] Daim européen

Famille : Suidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Sus scrofa

(Sanglier d'Eurasie)

Linnaeus, 1758

Lb : Wëllt Schwäin

De : Wildschwein

Autochtone[72] Aire de répartition du Sanglier d'Eurasie (LC)[72] Sanglier d'Eurasie

Ordre : Carnivores[modifier | modifier le code]

Famille : Canidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Canis lupus

(Loup gris)

Linnaeus, 1758

Lb : Wollef

De : Wolf

Autochtone

(Peut-être réintroduit)[73],[74],[Note 9]

Aire de répartition du Loup gris (LC)[73] Loup gris
Nyctereutes procyonoides

(Chien viverrin)

(Gray, 1834)

Lb : Marderhond

De : Marderhund

Peut-être erratique[75],[Note 6] Aire de répartition du Chien viverrin (LC)[76] Chien viverrin
Vulpes vulpes

(Renard roux)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Fuuss

De : Rotfuchs

Autochtone[77] Aire de répartition du Renard roux (LC)[77] Renard roux

Famille : Ursidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Ursus arctos

(Ours brun)

Linnaeus, 1758

Lb : Bronge Bier

De : Braunbär

Autochtone

(Disparu)[78]

Aire de répartition de l'Ours brun (LC)[78] Ours brun

Famille : Mustélidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Lutra lutra

(Loutre commune)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Fëschotter

De : Fischotter

Autochtone[79] Aire de répartition de la Loutre commune (NT)[79] Loutre commune
Martes foina

(Fouine)

(Erxleben, 1777)

Lb : Steemarder

De : Steinmarder

Peut-être allochtone[80],[81],[Note 4] Aire de répartition de la Fouine (LC)[80] Fouine
Martes martes

(Martre des pins)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Bëschmarder

De : Baummarder

Autochtone[82] Aire de répartition de la Martre des pins (LC)[82] Martre des pins
Meles meles

(Blaireau européen)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Dachs

De : Europäischer Dachs

Autochtone[83] Aire de répartition du Blaireau européen (LC)[83] Blaireau européen
Mustela lutreola

(Vison d'Europe)

(Linnaeus, 1761)

Lb : Europäeschen Näerz

De : Europäischer Nerz

Autochtone

(Disparu)[5]

Aire de répartition du Vison d'Europe (CR)[84] Vison d'Europe
Mustela erminea

(Hermine)

Linnaeus, 1758

Lb : Grousst Wisel

De : Hermelin

Autochtone[85] Aire de répartition de l'Hermine (LC)[85] Hermine
Mustela nivalis

(Belette d'Europe)

Linnaeus, 1766

Lb : Klengt Wisel

De : Mauswiesel

Autochtone[86] Aire de répartition de la Belette d'Europe (LC)[86] Belette d'Europe
Mustela putorius

(Putois d'Europe)

Linnaeus, 1758

Lb : Sténkert

De : Europäischer Iltis

Autochtone[87] Aire de répartition du Putois d'Europe (LC)[87] Putois d'Europe
Neovison vison

(Vison d'Amérique)

(Schreber, 1777)

Lb : Amerikaneschen Näerz

De : Amerikanischer Nerz

Erratique[5] Aire de répartition du Vison d'Amérique (LC)[88] Vison d'Amérique

Famille : Procyonidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Procyon lotor

(Raton laveur commun)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Wäschbier

De : Waschbär

Allochtone[89] Aire de répartition du Raton laveur commun (LC)[89] Raton laveur commun

Famille : Félidés[modifier | modifier le code]

Nom binominal, nom vulgaire et citation d'auteurs Nom vulgaire luxembourgeois (Lb) et allemand (De) (autres langues officielles du Luxembourg) Origine et statut au Luxembourg Aire de répartition Statut UICN mondial Image
Felis silvestris

(Chat sauvage)

Schreber, 1777

Lb : Wëll Kaz

De : Wildkatze

Autochtone[90] Aire de répartition du Chat sauvage (LC)[90] Chat sauvage
Lynx lynx

(Lynx boréal)

(Linnaeus, 1758)

Lb : Luchs

De : Eurasischer Luchs

Autochtone

(Disparu)[91]

Aire de répartition du Lynx boréal (LC)[92] Lynx boréal

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette liste est dérivée de la liste rouge de l'UICN, qui répertorie la plupart des espèces présentes sur Terre depuis le XVIe siècle, avec en plus ceux répertoriés depuis le début de l'Holocène (soit 11 700 ans av. J.‑C.). La taxinomie et la nomenclature de ces animaux, complétées par des noms vulgaires, sont basées sur celles utilisées par Mammal Species of the World, SITI ou encore l'UICN.
  2. L'espèce s'est implantée au Luxembourg avant l'Holocène.
  3. L'espèce a été introduite au Luxembourg par l'Homme (volontairement ou non) durant l'Holocène.
  4. a et b L'espèce a colonisé spontanément le Luxembourg (plus ou moins certainement) durant l'Holocène (généralement avant le XVIe siècle). Ces anciennes colonisations toutefois les désignent pratiquement comme des animaux indigènes du territoire, d'où leur classement parmi les mammifères autochtones du pays dans la liste rouge de l'UICN. Mais il arrive également que des espèces allochtones (le plus souvent introduites) provenant d'États voisins s'établissent durablement au Luxembourg (ces colonisations se déroulent surtout après le XVIe siècle).
  5. L'espèce avait disparu du Luxembourg durant l'Holocène (causes humaines notamment), mais a depuis recolonisé spontanément le territoire.
  6. a et b L'espèce s'égare accidentellement de son aire de répartition habituelle et se retrouve ici au Luxembourg (plus ou moins certainement). Elle n'est donc pas indigène du territoire.
  7. L'espèce est indigène du Luxembourg, mais elle a disparu du territoire durant l'Holocène (causes humaines ou réchauffement climatique sont les principales raisons).
  8. Le cas est particulier : la Pipistrelle pygmée (Pipistrellus pygmaeus) n'a jamais été signalée au Luxembourg, alors qu'elle est présente dans ce pays pour la liste rouge de l'UICN. Il s'agit probablement d'une erreur.
  9. Le cas est particulier : le Loup gris (Canis lupus), plus précisément le chien errant, est présent au Luxembourg sous forme de populations marronnes ou en semi-liberté. Mais cela ne correspond pas à une vraie réintroduction, depuis que les véritables populations sauvages ont disparu du territoire ultérieurement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anonyme, « La liste rouge de l'UICN des espèces menacées - Un outil fondamental pour la conservation », Commission de la sauvegarde des espèces, Union internationale pour la conservation de la nature,‎ , p. 1-2 (lire en ligne [PDF], consulté le 5 juillet 2016).
  2. a et b (en) Référence UICN : espèce Homo sapiens Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  3. a et b (en) Référence UICN : espèce Lepus europaeus Pallas, 1778 (consulté le ).
  4. a et b (en) Référence UICN : espèce Oryctolagus cuniculus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  5. a b c d e f g h i et j (fr + en) Jacques B. Pir et Laurent Schley, « Développement des connaissances sur la répartition et l'écologie des mammifères au Luxembourg entre 1990 et 2015 », Bulletin de la Société des naturalistes luxembourgeois, vol. 116,‎ , p. 437-455 (lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  6. (en) Référence UICN : espèce Castor canadensis Kuhl, 1820 (consulté le ).
  7. (en) Référence UICN : espèce Castor fiber Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  8. (en) Référence UICN : espèce Myocastor coypus (Molina, 1782) (consulté le ).
  9. a et b (en) Référence UICN : espèce Arvicola amphibius (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  10. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus agrestis (Linnaeus, 1761) (consulté le ).
  11. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus arvalis (Pallas, 1778) (consulté le ).
  12. a et b (en) Référence UICN : espèce Microtus subterraneus (de Selys-Longchamps, 1836) (consulté le ).
  13. (en) Maria Razzauti Sanfeliu, Angelina Plyusnina, Heikki Henttonen et Alexander Plyusnin, « Microevolution of Puumala hantavirus in its host, the bank vole (Myodes glareolus) », PLOS ONE, Helsinki, vol. 8, no 5,‎ , p. 1-88 (ISBN 978-952-10-7687-9 et 978-952-10-7688-6, DOI 10.1371/journal.pone.0064447, lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  14. (en) Référence UICN : espèce Myodes glareolus (Schreber, 1780) (consulté le ).
  15. (en) Référence UICN : espèce Ondatra zibethicus (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  16. a et b (en) Référence UICN : espèce Cricetus cricetus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  17. a et b (en) Référence UICN : espèce Apodemus flavicollis (Melchior, 1834) (consulté le ).
  18. a et b (en) Référence UICN : espèce Apodemus sylvaticus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  19. a et b (en) Référence UICN : espèce Micromys minutus (Pallas, 1771) (consulté le ).
  20. a et b (en) Référence UICN : espèce Mus musculus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  21. (fr) Référence INPN : Mus musculus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  22. a et b (en) Référence UICN : espèce Rattus norvegicus (Berkenhout, 1769) (consulté le ).
  23. a et b (en) Jörg Schlichter, Mechthild Roth, Sandro Bertolino et Edmée Engel, « A capture-mark-recapture study on coexisting dormouse species (Eliomys quercinus and Glis glis) in the Grand Duchy of Luxembourg – Preliminary results », Peckiana, Helsinki, vol. 8,‎ , p. 61-68 (ISSN 1618-1735, lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  24. (en) Référence UICN : espèce Glis glis (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  25. a et b (en) Référence UICN : espèce Eliomys quercinus (Linnaeus, 1766) (consulté le ).
  26. (en) Référence UICN : espèce Muscardinus avellanarius (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  27. a et b (en) Référence UICN : espèce Sciurus vulgaris Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  28. a et b (en) Référence UICN : espèce Erinaceus europaeus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  29. (en) Référence UICN : espèce Crocidura leucodon (Hermann, 1780) (consulté le ).
  30. a et b (en) Référence UICN : espèce Crocidura russula (Hermann, 1780) (consulté le ).
  31. (fr) Référence INPN : Crocidura russula (Hermann, 1780) (consulté le ).
  32. (en) Claudine Junck, « First record of the shrew, Neomys anomalus Cabrera, 1907, in Luxembourg », Bulletin de la Société des naturalistes luxembourgeois, vol. 0, no 94,‎ , p. 111-116 (lire en ligne [php], consulté le 17 janvier 2015).
  33. (en) Référence UICN : espèce Neomys anomalus Cabrera, 1907 (consulté le ).
  34. a et b (en) Référence UICN : espèce Neomys fodiens (Pennant, 1771) (consulté le ).
  35. a et b (en) Référence UICN : espèce Sorex araneus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  36. (en) Référence UICN : espèce Sorex coronatus Millet, 1828 (consulté le ).
  37. a et b (en) Référence UICN : espèce Sorex minutus Linnaeus, 1766 (consulté le ).
  38. a et b (en) Référence UICN : espèce Talpa europaea Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  39. a et b (en) Référence UICN : espèce Rhinolophus ferrumequinum (Schreber, 1774) (consulté le ).
  40. (en) Référence UICN : espèce Rhinolophus hipposideros (Bechstein, 1800) (consulté le ).
  41. (de + en) Birgit Gessner, « Teichfledermaus (Myotis dasycneme Boie, 1825) und Nymphenfledermaus (Myotis alcathoe Helversen & Heller, 2001), zwei neue Fledermausarten für Luxemburg », Bulletin de la Société des naturalistes luxembourgeois, vol. 113,‎ , p. 137-140 (lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  42. (en) Référence UICN : espèce Myotis alcathoe von Helversen & Heller, 2001 (consulté le ).
  43. (en) Markus Dietz et Jacques B. Pir, « Distribution and habitat selection of Myotis bechsteinii in Luxembourg: implications for forest management and conservation », Folia Zoologica, vol. 58, no 3,‎ , p. 327–340 (lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  44. (en) Référence UICN : espèce Myotis bechsteinii (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  45. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis brandtii (Eversmann, 1845) (consulté le ).
  46. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis dasycneme (Boie, 1825) (consulté le ).
  47. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis daubentonii (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  48. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis emarginatus (É. Geoffroy, 1806) (consulté le ).
  49. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis myotis (Borkhausen, 1797) (consulté le ).
  50. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis mystacinus (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  51. a et b (en) Référence UICN : espèce Myotis nattereri (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  52. a et b (en) Référence UICN : espèce Eptesicus nilssonii (Keyserling & Blasius, 1839) (consulté le ).
  53. a et b (en) Référence UICN : espèce Eptesicus serotinus Schreber, 1774 (consulté le ).
  54. a et b (en) Référence UICN : espèce Nyctalus leisleri (Kuhl, 1817) (consulté le ).
  55. a et b (en) Référence UICN : espèce Nyctalus noctula (Schreber, 1774) (consulté le ).
  56. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus nathusii (Keyserling & Blasius, 1839) (consulté le ).
  57. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus pipistrellus (Schreber, 1774) (consulté le ).
  58. a et b (en) Référence UICN : espèce Pipistrellus pygmaeus (Leach, 1825) (consulté le ).
  59. a et b (en) Référence UICN : espèce Barbastella barbastellus (Schreber, 1774) (consulté le ).
  60. a et b (en) Référence UICN : espèce Plecotus auritus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  61. a et b (en) Référence UICN : espèce Plecotus austriacus (Fischer, 1829) (consulté le ).
  62. a et b (en) Référence UICN : espèce Vespertilio murinus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  63. (en) Nadine Nolde et Birgit Gehlen, « Archaeozoology of recently dated Mesolithic and Neolithic aurochs from Luxembourg and Germany », Journée de contact FNRS « Préhistoire – Prehistorie » 2014, université de Liège,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2015).
  64. Marie-Rose Anciaux et Roland M. Libois, « Atlas des mammifères sauvages de Wallonie (suite) - Le mouflon (Ovis ammon) », Cahiers d'Éthologie, Liège, université de Liège, vol. 11, no 1,‎ , p. 91–102 (lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  65. (en) Référence UICN : espèce Ovis orientalis Gmelin, 1774 (consulté le ).
  66. (en + de) Ulrich Schmölcke et Frank Emmanuel Zachos, « Holocene distribution and extinction of the moose (Alces alces, Cervidae) in Central Europe », Mammalian Biology (de), vol. 70, no 6,‎ , p. 329–344 (DOI 10.1016/j.mambio.2005.08.001, lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  67. (en) Référence UICN : espèce Alces alces (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  68. a et b (en) Référence UICN : espèce Capreolus capreolus (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  69. a et b (en) Référence UICN : espèce Cervus elaphus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  70. (en) Référence UICN : espèce Cervus nippon Temminck, 1838 (consulté le ).
  71. a et b (en) Référence UICN : espèce Dama dama (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  72. a et b (en) Référence UICN : espèce Sus scrofa Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  73. a et b (en) Référence UICN : espèce Canis lupus Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  74. (en) « Luxembourg sheep killer was a "dog not a wolf!" », sur Luxemburger Wort, (consulté le 17 janvier 2015).
  75. François Léger et Sandrine Ruette, « Le Chien viverrin en France », Faune sauvage, ONCFS, no 269,‎ , p. 4-13 (lire en ligne [PDF], consulté le 17 janvier 2015).
  76. (en) Référence UICN : espèce Nyctereutes procyonoides (Gray, 1834) (consulté le ).
  77. a et b (en) Référence UICN : espèce Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  78. a et b (en) Référence UICN : espèce Ursus arctos Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  79. a et b (en) Référence UICN : espèce Lutra lutra (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  80. a et b (en) Référence UICN : espèce Martes foina (Erxleben, 1777) (consulté le ).
  81. (fr) Référence INPN : Martes foina (Erxleben, 1777) (consulté le ).
  82. a et b (en) Référence UICN : espèce Martes martes (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  83. a et b (en) Référence UICN : espèce Meles meles (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  84. (en) Référence UICN : espèce Mustela lutreola (Linnaeus, 1761) (consulté le ).
  85. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela erminea Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  86. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela nivalis Linnaeus, 1766 (consulté le ).
  87. a et b (en) Référence UICN : espèce Mustela putorius Linnaeus, 1758 (consulté le ).
  88. (en) Référence UICN : espèce Neovison vison (Schreber, 1777) (consulté le ).
  89. a et b (fr) Référence INPN : Procyon lotor (Linnaeus, 1758) (consulté le ).
  90. a et b (en) Référence UICN : espèce Felis silvestris Schreber, 1777 (consulté le ).
  91. leisoursoun, « Le retour du Lynx en Grand-duché de Luxembourg ? », sur Actu' Lynx, (consulté le 17 janvier 2015).
  92. (en) Référence UICN : espèce Lynx lynx (Linnaeus, 1758) (consulté le ).