Liste d'idiotismes botaniques français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La langue française comprend de nombreux idiotismes botaniques (des idiotismes en rapport avec les végétaux), dont un certain nombre sont mentionnés ci-dessous.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

  • arbre
    • arbre à palabres : lieu de discussion.
    • l'arbre cache la forêt : un détail cache l'ensemble des choses.
    • les arbres ne montent pas jusqu'au ciel : les cours de bourse ne peuvent monter indéfiniment.
  • artichaut
    • avoir un cœur d'artichaut : être inconstant en amour[1].
  • abricot
    • avoir l'abricot en folie  : atteindre le comble de l'excitation (argot).
    • abricot fendu : sexe de la femme (argot).
L'as tu vu l'abricot d'la cantinière,
L'as tu vu son p'tit abricot fendu;
Il est noir, noir et blanc,
Il est fendu, par derrière,
Il est noir, noir et blanc,
Il est fendu par devant.
Maurice Fombeure, Soldat (Gallimard, 1935)
  • asperge
    • c'est une asperge (en parlant d'une personne) : personne trop grande et trop maigre.
  • aubergine
    • une aubergine (en France) : préposée au contrôle du stationnement (à cause de la couleur de l'uniforme) ; appelées auparavant pervenche, pour la même raison.

B[modifier | modifier le code]

  • bambou
    • coup de bambou : brusque fatigue.
  • banane
    • coiffure en banane : style de coiffure que portaient les premiers rockers.
    • avoir la banane : avoir un grand sourire ou être en grande forme.
    • va donc, eh banane ! (populaire) : espèce d'imbécile !
    • se faire bananer : avoir été joué, escroqué.
  • baobab
    • avoir un baobab dans la main : être extrêmement paresseux.
  • blé
    • manger son blé en herbe : dilapider ses biens.
    • avoir du blé : avoir de l'argent.
    • être fauché comme les blés : ne plus avoir un sou.
  • bois
    • du bois dont on fait les flûtes : homme timoré, qui adopte facilement l’opinion dominante.
    • toucher du bois : chasser la mauvaise fortune, provoquer la chance [2].
  • branche
    • scier la branche sur laquelle on est assis : compromettre sa propre position.
    • vieille branche : vieux copain.

C[modifier | modifier le code]

  • cacahuète
    • ne pas valoir une cacahuète : ne pas valoir grand chose.
  • carotte
    • les carottes sont cuites : tout est perdu.
    • marcher à la carotte : être mû par l'appât du gain.
    • manier le bâton et la carotte : motiver successivement par la menace et la récompense.
    • bœuf-carotte : membre de la police des police (IGPN).
  • cerise
    • la cerise sur le gâteau: élément final qui achève un tout plus important.
    • se refaire la cerise: en cyclisme, récupérer après un effort.
  • champignon
    • appuyer sur le champignon : accélérer.
    • une ville-champignon : ville nouvelle à très forte croissance démographique.
  • châtaigne
    • se prendre une châtaigne : subir un choc électrique.
  • chou
    • bête comme chou : enfantin, facile[3].
    • bout de chou : bébé ou jeune enfant (positif).
    • faire chou blanc : échouer.
    • se monter le chou : se faire des illusions.
    • se prendre le chou : se disputer.
    • une feuille de chou : un mauvais journal.
    • ménager la chèvre et le chou : essayer de se concilier deux parties adverses. Agir de façon à ne pas contrarier deux parties antagonistes.
    • faire ses choux gras de ... : se régaler de ...
  • chou-fleur
    • oreilles en chou-fleur : oreilles déformées, décollées.
  • citron
    • le citron (argotique) : la tête.
    • courir sur le citron : importuner.
    • presser le citron : surexploiter les gens.
  • citrouille
    • avoir la tête comme une citrouille : être fatigué, avoir de nombreuses préoccupations.
    • ne rien avoir dans la citrouille : être stupide.
  • cocotier
    • secouer le cocotier : se débarrasser des improductifs. Faire évoluer brusquement une situation trop stable.
    • décrocher le cocotier : arriver au but.
  • cornichon
    • un cornichon : une personne pas très futée.
  • coton
    • filer un mauvais coton : avoir la santé qui se dégrade, avoir sa réputation compromise.

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

  • fayot
    • faire le fayot : faire du zèle.
    • fayoter : rapporter.
  • feuille
    • être dur de la feuille : être sourd.
    • trembler comme une feuille : trembler de peur (ou de froid).
    • feuille de chou : oreille.
  • figue
    • figue : l'un des nombreux mot argotiques pour désigner le sexe de la femme.
    • mi-figue, mi-raisin : ambigu.
  • fleur
    • être fleur bleue : être très romantique, voire naïf[4].
  • fleurette
    • fleurette : propos galants (conter fleurette : cherche à séduire quelqu'un).
  • foin
    • chercher une aiguille dans une botte de foin : chercher une chose quasiment impossible à trouver.
    • faire du foin : faire du tapage, du scandale.
  • fraise
    • être aux fraises : être à côté du sujet, avoir la tremblote.
    • avoir envie de fraise : être enceinte ou penser l'être.
    • sucrer les fraises : trembler des mains à cause de la sénilité, l'alcool ou la maladie[5].
    • ramener sa fraise : la ramener, y mettre son « grain de sel » (plus proche du commérage).
    • aller aux fraises : chercher un endroit isolé pour des ébats amoureux, avoir un pantalon trop court,  errer sans but.

G[modifier | modifier le code]

  • gland
    • gland (vulgaire) : imbécile (quel gland, ce type !).
  • graine
    • casser la graine : manger.
    • en prendre de la graine : prendre pour exemple.
    • mauvaise graine : individu mauvais qui suscite le mépris.
  • grain
    • avoir du grain à moudre : avoir matière à réflexion.

H[modifier | modifier le code]

  • haricot
    • courir sur le haricot : importuner.
    • c'est la fin des haricots : c'est la fin de tout.
    • travailler pour des haricots : travailler pour rien.
    • avoir la ligne haricot vert : être très mince.
    • un haricot : autre mot pour désigner un bassin réniforme.
  • herbe
    • l'herbe est toujours plus verte ailleurs : on imagine toujours que la situation est meilleure ailleurs.
    • couper l'herbe sous le pied : devancer quelqu'un.
    • mauvaise herbe : mauvaise personne.
    • pousser comme de la mauvaise herbe : se développer rapidement.

I[modifier | modifier le code]

  • ivraie
    • trier le bon grain de l'ivraie : extraire les bonnes choses parmi les mauvaises.

L[modifier | modifier le code]

  • lauriers
    • se reposer sur ses lauriers : ne rien faire en profitant d'une situation acquise.
  • légume
    • un légume : un malade à l'état végétatif.
    • grosse légume : personnage important.

M[modifier | modifier le code]

  • marron
    • avocat marron : avocat malhonnête et corruptible.
    • un marron : un coup de poing.
    • être marron : ne tirer aucun bénéfice de ses efforts.
    • médecin marron : médecin malhonnête et corruptible, médecin pratiquant des avortements criminels.
    • tirer les marrons du feu : faire le plus dur d'un travail pour le bénéfice d'un autre (en référence à La Fontaine).
    • marronnier (journalisme) : article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible.
  • mouron (plante des prés)
    • c'est pas du mouron pour ton serin : tu vises trop haut; cette fille là est trop bien pour toi.
    • se faire du mouron : se faire du souci.

N[modifier | modifier le code]

  • navet
    • un navet : un mauvais film.
    • avoir du jus/sang de navet : manquer de vigueur, de courage.
  • nèfle
    • travailler pour des nèfles : travailler pour rien.
  • noix
    • à la noix : sans aucune valeur.
    • noix de côtelette : partie la plus charnue de la côtelette.
    • noix de veau : pièce de viande (dans la cuisse).
    • une noix de beurre : en cuisine, quantité équivalent à la taille d'une noix.

O[modifier | modifier le code]

  • oignon
    • montre de gousset (en forme d'oignon).
    • en rang d'oignons : sur une unique ligne.
    • aux petits oignons : Avec beaucoup de soin ou d'attention.
    • s'occuper de ses oignons : s'occuper de ses affaires.
    • l'avoir dans l'oignon : subir un échec (argot, l'oignon désignant l'anus).
    • pelure d'oignon : couleur rouge orangé (pour un vin).
    • oignon (populaire) : hallux valgus, difformité des gros orteils.
    • s'habiller en pelure d'oignon : Se vêtir de plusieurs couches de vêtements.
  • ortie
    • jeter le froc aux orties : renoncer aux ordres religieux, démissionner.
    • ne pas pousser grand-mère dans les orties : ne pas abuser d'une situation déjà généreuse.
  • oseille
    • de l'oseille : argent, richesse.

P[modifier | modifier le code]

  • patate
    • en avoir ras la patate : être excédé.
    • en avoir gros sur la patate : être très triste.
    • refiler la patate chaude : se défausser sur un autre d'un problème embarrassant.
    • va donc, eh patate ! (injurieux) : espèce d'imbécile. (voir banane).
    • avoir la patate : être en forme.
    • rouler en chasse-patates : en cyclisme, être entre deux groupes sans réussir à rattraper le premier et sans se faire rattraper par le second.
    • une patate = 10 000 francs (note par extension dix patates = 100 000 francs et cent patates 1 000 000 francs).
    • gros(se) comme un patate : terme enfantin pour désigner quelqu'un d'enveloppé ou d'obèse.
    • être chaud patate : être motivé, prêt à relever un défi, une activité compliquée.
    • être dans les patates : être dans l'erreur.
    • et patati et patata : etc., etc.
  • pêche
    • avoir la pêche : être en forme.
    • se prendre une pêche en pleine poire : un coup dans la figure.
    • être pêchu (pour un objet): avoir du goût, de la classe, de l'intérêt.
    • poser une pêche : déféquer.
  • piment
    • mettre du piment (dans sa vie, son histoire) : rendre plus excitant.
  • pissenlit
    • manger les pissenlits par la racine : être mort.
  • pivoine
    • être rouge comme une pivoine : avoir le visage rouge.
  • poire
    • une poire : quelqu'un qui se laisse faire, quelqu'un de purement naïf.
    • garder une poire pour la soif : savoir être prévoyant.
    • en pleine poire : en plein visage.
    • couper la poire en deux : donner raison à chaque adversaire, partager équitablement.
    • entre la poire et le fromage : entre deux situations, à un instant perdu.
    • se fendre la poire : rire aux éclats, rire franchement.
    • avaler des poires d'angoisse : vivre une situation très pénible.
  • poireau
    • faire le poireau, poireauter : attendre longtemps sans bouger.
    • un poireau (patois picard) : une verrue.
    • se dégorger le poireau (vulgaire) : se masturber ou avoir un acte sexuel (pour un homme).
    • un poireau : participant à une course de moto, sans expérience ou sans palmarès[6].
  • poirier
    • faire le poirier : se tenir en équilibre sur les mains, les pieds en l'air et la tête en bas.
  • pois
    • avoir un petit pois dans la tête : se dit d'une personne pas très futé.
    • purée de pois : brouillard épais.
  • pois chiche
    • désigne familièrement la tête.
  • pomme
    • être haut comme trois pommes : ne pas être très grand.
    • pomme d'Adam : la glotte ; sa saillie étant plus visible chez l'homme (référence à la pomme donnée par Ève à Adam qui serait restée « coincée »).
    • tomber dans les pommes : s'évanouir, tomber en pâmoison.
    • une pomme : quelqu'un de crédule.
    • en avoir gros sur la pomme : être plein de dépit.
    • c'est pour ma pomme ? : c'est pour moi ?
    • la pomme de discorde : le sujet d’une dispute.
    • croquer la pomme : succomber à la tentation.
  • prune
    • une prune : une contravention.
    • pour des prunes : pour rien.
    • une prune : un renflement, une ecchymose.
  • pruneau
    • un pruneau : une balle de fusil.

R[modifier | modifier le code]

  • racine
    • prendre racine : s'établir, attendre longtemps au même endroit.
    • renouer avec ses racines : se réconcilier avec ses origines.
    • arracher les racines : extirper les origines.
    • avoir des racines : avoir des origines.
    • comprendre les racines : reconnaître les origines.
    • couper le mal à la racine : faire radicalement disparaître le mal.
    • manger les pissenlits par la racine : être mort.
    • racines ancestrales : origines antiques.
    • racines lointaines : origines reculées.
  • radis
    • n'avoir plus un radis : ne plus avoir un sou, être sans ressources.
  • raisin
    • mi-figue, mi-raisin : entre l’agréable et le désagréable.
    • mi-figue, mi-raisin : être satisfait et mécontent à la fois.
    • être raisin : être en état d'ébriété avancé.
  • ronce
    • ne pas avoir le cul sorti des ronces : être dans une situation difficile dont on ne voit pas encore l'issue.
  • rose
    • être frais comme une rose : avoir un joli teint, l'air reposé.
    • ne pas sentir la rose : sentir mauvais.
    • envoyer sur les roses : éconduire.
    • découvrir le pot aux roses : découvrir la vérité.
    • une histoire à l'eau de rose : une histoire sentimentale un peu mièvre.
    • il n'est pas de rose sans épines : tout plaisir comporte sa part de peine, rien n'est parfait.
    • feuille de rose : anulingus.

S[modifier | modifier le code]

  • salade
    • raconter des salades : donner des explications confuses et fausses.
    • quelle salade ! : quelle confusion.
    • panier à salade : fourgonnette de police.
    • vendre sa salade : convaincre les gens de quelque chose, par exemple en politique.
    • fatiguer une salade : remuer, mélanger la salade afin que l'assaisonnement soit réparti sur toutes les feuilles de manière homogène.
    • en salade : en art culinaire, (ingrédients) servis ensemble, dans un même plat.
  • sapin
    • ça sent le sapin : la fin est proche, ça sent la mort, en référence à l'odeur d'un cercueil fabriqué en sapin.
    • passer un sapin à quelqu'un : arnaquer.
    • sentir le sapin : annoncer une mort ou un drame prochain.
    • un costard (costume) en sapin : un cercueil.
    • un sapin : taxi (auparavant, fiacre, du fait que le plancher était en bois).

T[modifier | modifier le code]

  • tomate
    • une tomate : au bistrot, un mélange de pastis et de sirop de grenadine.
    • être rouge comme une tomate : avoir le visage rouge.
    • une tomate (québécois) : un dollar.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]