Chou commun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir chou.

Brassica oleracea

Description de cette image, également commentée ci-après

Brassica oleracea subsp. oleracea, variété sauvage (ancêtre de tous les choux cultivés)

Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Brassicales
Famille Brassicaceae
Genre Brassica

Nom binominal

Brassica oleracea
L., 1753

Différentes variétés et formes de choux cultivés : choux-raves, chou-fleur, chou romanesco, choux de Bruxelles, chou frisé, brocoli

Le chou (Brassica oleracea L., 1753) est une espèce de plantes de la famille des Brassicacées, originaire du sud-ouest de l'Europe. Plantes généralement bisannuelles, leurs feuilles comestibles peuvent former une tête compacte ou « pomme[1] ». Leur culture en tant que légume remonte à la plus haute Antiquité, à partir de formes sauvages originaires d'Europe de l'Ouest ou d'Europe méridionale.

Le chou cultivé, légume volumineux (hors choux de Bruxelles et quelques variétés plus petites), est dense et nutritif. Il fait partie des cultures à plus fort rendement (jusqu'à 160 tonnes/hectare en conditions idéales[2]) mais compte tenu de ses importants besoins en azote, il a tendance à épuiser les sols et ne doit être cultivé sur la même parcelle qu'une fois tous les 5 ans[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Chou sauvage ou « Chou des falaises » (Brassica oleracea subsp. oleracea, ancêtre de tous les choux cultivés) n'est plus naturellement présent que sur certaines dunes, bandes de galets et falaises littorales atlantiques d'Europe de l’Ouest (France, Espagne, sud du Royaume-Uni).

En France, ce chou est encore présent, mais rare ou en forte régression en Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Poitou-Charentes. Dans ces régions il ne subsiste qu'à l'état d'individus isolés ou en petites populations très localisées et menacées. Par contre, en Haute-Normandie il est encore abondant et ne montre pas de signe de régression. On ignore cependant comment l'espèce affrontera le dérèglement climatique attendu, ainsi que la montée du niveau des océans. Au vu des critères UICN, le chou sauvage est classé dans la catégorie préoccupation mineure (LC), mais a pourtant été retenu en France parmi les espèces déterminantes de ZNIEFF et pourrait l’être pour certaines cartographies de la Trame verte en raison du fait que ces régions sont d’importance mondiale pour la conservation de la diversité génétique de ce taxon, qui est, comme celle de la betterave maritime d'intérêt agricole potentiel pour les générations futures.

Variétés[modifier | modifier le code]

Chou cabus pointu cultivé dans la région de Stuttgart, en Allemagne.
Choux ornementaux Brassica oleracea var. sabellica (Brassica oleracea L. var. acephala forma tricolor Hort.)
Le chou frisé est une variété non pommée.
Chou rouge (Brassica oleracea var capitata 'Ruby Ball')

La sélection multimillénaire de la très vaste et polymorphe Brassica oleracea a abouti à des variétés ou formes très différentes des formes d'origines, mais aussi très différentes entre elles.

Ces très nombreuses variétés sont classées en groupes[4] :

  • Brassica oleracea var. alboglabra (L. H. Bailey) Musil (Brassica oleracea Groupe Chinese Kale or Kailaan ) : brocoli chinois
  • Brassica oleracea var. capitata L. : chou cabus, ou chou pommé :
    • forme acuta : chou pointu
    • f. alba : chou blanc
    • f. rubra : chou rouge
  • Brassica oleracea var. costata DC. (Brassica oleracea Groupe Portuguese Kale) : chou à grosses côtes, chou tronchuda, ou chou de Beauvais
  • Brassica oleracea var. gemmifera (DC.) Zenker (B. oleracea Groupe Brussels Sprouts) : chou de Bruxelles, ou chou à mille pommes
  • Brassica oleracea var. gongylodes L., syn. var. caulorapa DC. (B. oleracea Groupe Kohlrabi) : chou-rave (surmonté d'une tête charnue)
  • Brassica oleracea var. italica Plenck (Brassica oleracea Groupe Broccoli) : brocoli, chou brocoli, ou brocoli asperge
  • Brassica oleracea var. medullosa Thell. (B. oleracea Groupe Marrowstem Kale) : chou moellier
  • Brassica oleracea var. palmifolia DC. (B. oleracea Groupe Jersey Kale or Palmtree Kale) : chou palmier
  • Brassica oleracea var. ramosa DC., syn. var. fruticosa (Metzg.) L. H. Bailey (B. oleracea Groupe Thousand Head Kale) : chou vivace, chou branchu, chou à mille têtes, « rugare » (au Zimbabwe)[5]
  • Brassica oleracea var. sabauda L. (B. oleracea Groupe Savoy Cabbage ou Sabauda) : chou de Milan, chou cloqué, chou de Savoie, chou pommé frisé
  • Brassica oleracea var. sabellica L., syn. var. acephala auct. (en) (B. oleracea Groupe Acephala): chou frisé, chou d'aigrette, chou frangé, ou chou lacinié ; chou d'ornement
  • Brassica oleracea var. viridis L., syn. var. acephala DC. (Brassica oleracea Groupe Collard) : chou cavalier, chou fourrager, chou en arbre, chou commun, chou vert, ou caulet (de Flandre).

Culture[modifier | modifier le code]

Deux types de choux sont généralement cultivés. Les variétés précoces mûrissent en 50 jours environ, et produisent de petites têtes qui se conservent peu. Ces choux sont prévus pour être consommés frais. Les variétés tardives mûrissent en 80 jours environ et produisent une tête plus grosse, jusqu'à plus de sept kilogrammes.

Le chou peut être démarré en intérieur ou semé directement. Comme tous les Brassicacae, il se récolte en période fraîche, de préférence en automne.

Le contrôle des parasites est important, en particulier les chenilles de plusieurs papillons de la famille des pieridae.

Production[modifier | modifier le code]

Production en tonnes. Chiffres 2003-2004
Données de FAOSTAT (FAO)

Drapeau de la République populaire de Chine Chine 30584911 46 % 32601000 48 %
Drapeau de l'Inde Inde 5800000 9 % 6000000 9 %
Drapeau de la Russie Russie 4440570 7 % 4500000 7 %
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 2959855 4 % 2800000 4 %
Drapeau des États-Unis États-Unis 2433110 4 % 2450000 4 %
Drapeau du Japon Japon 2343000 4 % 2300000 3 %
Drapeau de l'Indonésie Indonésie 1551430 2 % 1551430 2 %
Autres pays 16714708 25 % 16177163 24 %
Total 66827584 100 % 68379593 100 %

Produits phytopharmaceutiques[modifier | modifier le code]

Liste des produits phytopharmaceutiques autorisés en France pour lutter contre les parasites du chou :

Liste des produits phytopharmaceutiques

Cuisine[modifier | modifier le code]

Les choux sont généralement cuits ou cuisinés en salade. Ils se conservent bien et constituaient ainsi un légume d'hiver courant autrefois. La choucroute est un chou fermenté souvent utilisé comme accompagnement.

La cuisson prolongée du chou provoque la libération de composés soufrés malodorants. Pour éviter cela, il faut le cuire dans un grand excès d'eau bouillante et l'égoutter dès qu'il est cuit.

Une des manières les plus connues de consommer le chou est la soupe au chou, dont certains ont même fait un régime amaigrissant dont les vertus seraient de stimuler l'amincissement en régulant le métabolisme du sucre et des graisses, type de régime très controversé et peut être dangereux pour la santé s'il est pratiqué avec excès et sans contrôle médical dont les propriétés seraient de nettoyer l'organisme par une élimination de toxines.

Valeurs nutritives et médicinales[modifier | modifier le code]

Le chou fait partie d’une grande famille au sein de laquelle on trouve le radis, le cresson, la rave, le navet… Tous ont comme particularité d’être riche en vitamines. Connu depuis longtemps pour ses vertus phytothérapeutiques, Caton (234-149 av. J.-C.) décrivait le chou ainsi dans ses livres : « Si dans un banquet tu veux boire et manger beaucoup et sans inquiétude, prends avant le repas du chou, autant qu’il te plaît, avec du vinaigre… ».

Composition :

Symbolique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Riedwihr : Taillé, au premier de sinople au chou pommé d'Alsace d'argent, au second d'argent au crochet double en forme de S de sable posé en barre.

Autres choux[modifier | modifier le code]

Les plantes suivantes, bien que comestibles, ne sont pas des choux au sens propre :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pomme est un mot dérivé du Latin Pomone, déesse des fruits, pour désigner au sens large toute fructification appétissante, dite pommelée, puis le verger.
  2. Semagri, semences africaines.
  3. Rotation des cultures : le chou d'hiver.
  4. Base de données GRIN, National Plant Germplasm System, et National Center for Biotechnology Information
  5. Brassica oleracea L. (chou vert) sur Protabase

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :