Citrouille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Citrouille (Cucurbita pepo).

La véritable citrouille est Cucurbita pepo subsp. pepo et se distingue du potiron (Cucurbita maxima), les deux étant de la famille des Cucurbitaceae. C'est une plante annuelle dont le fruit, volumineux et de couleur jaune orangé, porte le même nom. Elle est de la même sous-espèce que les courgettes et la courge spaghetti ; il y a donc risque important d'hybridation.

Plusieurs variétés de citrouilles existent, dont la Citrouille de Touraine, utilisée autrefois pour la nourriture des animaux.

Étymologiquement, « citrouille » dérive du latin citreum, citron, par analogie de couleur. Le mot est attesté en français depuis le XIIIe siècle sous plusieurs formes : citrulle, citrole (en poitevin) — cependant, il ne désigne pas alors les vraies citrouilles, originaires d'Amérique. Le genre Citrullus, qui regroupe des Cucurbitaceae comme Citrullus lanatus (la pastèque) et Citrullus colocynthis (la coloquinte vraie), n'ont qu'une relation assez lointaine avec les citrouilles.

Différences entre citrouille et potiron[modifier | modifier le code]

Potiron (Cucurbita maxima) à l'avant-plan et citrouille (Cucurbita pepo) à l'arrière-plan.
Variété Jack-be-little de petite taille

Dans le langage courant, le terme "citrouille" est souvent confondu avec "potiron" qui n'est pas de l'espèce Cucurbita pepo mais une autre courge de l'espèce Cucurbita maxima).

La vraie citrouille est de couleur orange et de forme sphérique. Son pédoncule est dur et fibreux, avec 5 côtes nettement anguleuses. (Le "c" de "cotes" est un truc mnémotechnique pour "citrouille") Sa chair est filandreuse aussi on l'utilise pour Halloween beaucoup plus souvent que le potiron.

Le potiron Cucurbita maxima est plus ou moins aplati, sa couleur va d'un orange rougeâtre au vert foncé. Son pédoncule est tendre et spongieux, sans les côtes de la véritable citrouille et plus évasé près du fruit. La chair du potiron est plus sucrée, savoureuse et moins filandreuse que celle de la citrouille. Par exemple 'Atlantic Giant' et 'Jack-be-little' de petite taille (photo) sont, en fait, des variétés de potirons, donc abusivement qualifiée de "citrouille".

Poids[modifier | modifier le code]

Une citrouille atteint en moyenne 5 kg mais c'est une plante de records avec des fruits proches de la tonne :

  • La plus grosse du monde en 2013, venue de Napa, en Californie, pesait 922 kg[1]. Elle a été exposée aux jardins botanique de New York dans le cadre de l'exposition d'Halloween. Le record précédent était de 821 kg (record réalisé en 2010 par Chris Stevens, de New Richmond, Wyoming, États-Unis).
  • Le 9 octobre 2016 à Ludwigsburg en Allemagne, lors du championnat européen de la citrouille géante, la plus grosse pesait 1 190,5 kg, record mondial validé par un huissier du livre Guinness[2].

Usages alimentaires[modifier | modifier le code]

Huile de « pépins »[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Huile de graines de courge.

L'huile de graines de cucurbita pepo appelée improprement « huile de pépins de courge » peut aussi bien être faite avec des graines de citrouille qu'avec d'autres graines de courges. La production de cette huile souvent présentée comme artisanale peut être industrialisée[3]. Elle est renommée comme aliment diététique.

Usage fourrager[modifier | modifier le code]

Citrouille de Touraine

La citrouille a été utilisée comme fourrage destiné aux bovins, porcs et volailles jusque dans les années 1950 en France. Une des meilleures variétés était la citrouille de Touraine, très productive[4]. Sa faible valeur alimentaire et son faible taux de matières sèches (10%) ont entrainé l'abandon de sa culture hormis dans quelques élevages biologiques où elle est appréciée pour sa richesse en vitamines[5].

Les pulpes et tourteaux générés en production de graines et d'huile sont utilisables également[3].

Alimentation humaine[modifier | modifier le code]

Tarte à la citrouille, populaire aux États-Unis et au Canada pour Thanksgiving

En Europe, la citrouille a été utilisée de la même façon que le potiron, bien que plus fibreuse. Pendant l'occupation allemande durant la seconde guerre mondiale , elle a fait partie des légumes de pénurie (comme le topinambour, les raves et le rutabaga), ce qui a pu contribuer à son oubli. On commence seulement à la redécouvrir[6]. Les graines sont aussi proposées en amuse-bouches, grillées ou germées.

Citrouilles au Marché français de La Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis

En Amérique du Nord, sa consommation est restée populaire.

Par ailleurs, ses feuilles sont également comestibles et sont appelées brède citrouille à la Réunion.

Usage médical[modifier | modifier le code]

Selon une étude chinoise publiée en 2007[7], l’ingestion d’extraits de citrouille pourrait permettre aux diabétiques de type I de ne plus avoir à s’injecter de l’insuline chaque jour.

Selon d'autres études, les graines de citrouilles vertes ont d'excellentes propriétés diurétiques et sont d'une bonne aide aux personnes souffrant de problèmes liés à la prostate ou à une miction difficile.[réf. nécessaire]

Il n'existe cependant pas de preuves convaincantes appuyant l'utilisation de Curcubita pepo pour le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)[8].

Les graines de citrouille peuvent être vendues en pharmacie.

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

Citrouilles en vannerie vendues par une femme maasaï de Tanzanie

La plus ancienne évocation connue de la citrouille remonte au XIIIe siècle, dans "Le régime du corps" de maître Aldebrandin de Sienne, qui les classe parmi "les quatre semences froides (= semences hivernales) majeures" (= courge, citrouille, melon et concombre).

Légendes[modifier | modifier le code]

La citrouille a été rendue célèbre par le conte Cendrillon dont la version de Charles Perrault fut largement reprise par Walt Disney. Perrault ne décrit pas précisément la citrouille que la fée demande à Cendrillon de rapporter du jardin ; il dit seulement qu'elle « est la plus belle du potager », mais on peut remarquer que toutes les illustrations et le dessin animé montre un fruit aplati donc typiquement un potiron... Dans cette version du conte, la marraine-fée de Cendrillon transforme d'un coup de baguette une citrouille en carrosse, des animaux en serviteurs et les vieux habits de sa filleule en habits de draps d’or et d’argent chamarrés de pierreries ; mais elle lui recommandera néanmoins de quitter le bal avant minuit, faute de quoi tout ce qu'elle lui a donné redeviendra comme avant.

La citrouille apparaît également dans une fable de Jean de La Fontaine, « Le Gland et la Citrouille]» dont la morale est que « Dieu fait bien ce qu’il fait »[9].

La citrouille fait aussi l'objet d'un concours mondial de lancer à la catapulte[10].

La citrouille dans le folklore d'Halloween[modifier | modifier le code]

Citrouille illuminée pour Halloween
La citrouille est utilisée lors de la fête d'Halloween, tout comme le potiron.

Cette plante est devenue l'emblème de la fête d'Halloween, fête populaire originaire des Îles Britanniques, notamment d'Irlande et d'Écosse, célébrée le 31 octobre en guise de veillée de la Toussaint.

Dans la tradition moderne, les citrouilles sont évidées, découpées en forme de visage et illuminées afin d'être utilisées comme lampion décoratif, par exemple à l'extérieur des maisons, invitant les enfants à se présenter pour réclamer des friandises aux habitants le soir d'Halloween. Ces citrouilles décoratives s'appellent des Jack-o'-lantern, ou Citrouille lanterne.

Historiquement, les Jack-o'-lantern étaient réalisés en Irlande et en Écosse à partir de rutabaga. Ce légume fut remplacé par la citrouille lorsque les émigrants, notamment irlandais, arrivèrent en Amérique, région du globe d'où la citrouille était originaire avant qu'elle ne fût introduite dans le reste du monde[11].

Expressions[modifier | modifier le code]

Dans certaines expressions familières, la citrouille désigne la tête, dans un sens plutôt péjoratif (comme d'autres noms d'objets plus ou moins volumineux tels que carafon, cafetière, calebasse, bouille, boule, ciboulot, etc.) :

  • « Avoir la tête comme une citrouille » : se sentir mal, avoir une migraine.
  • « Ne rien avoir dans la citrouille » : être étourdi(e).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain, la Citrouille était le nom attribué au 17e jour du mois de vendémiaire[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Halloween, une sorcière devenue la bonne fée de Doodle !, Le Point, 31 octobre 2013.
  2. La plus grosse citrouille du monde est... Belge sur le site www.lci.fr
  3. a et b « Les graines de citrouille, une diversification de saison », sur Farm connexion, (consulté le 25 août 2018)
  4. L.Clause, Guide Clause, Paris, , 456 p., p. 102
  5. Jean Duval, « Utilisation des citrouilles dans l'alimentation porcine », sur Ecological agricukture projects, (consulté le 25 août 2018)
  6. « Citrouille dev Touraine », sur Château du Rivau (consulté le 25 août 2018)
  7. Étude réalisée par Tao Xia de l’université normale de Chine de l’Est dont les résultats ont paru dans le « Journal of the Science of Food and Agriculture » en juillet 2007.
  8. (en) Timothy J. Wilt et al., « Phytotherapy for benign prostatic hyperplasia », Public Health Nutrition, vol. 3, no 4A,‎ , p. 459–472 (PMID 11276294, DOI 10.1017/S1368980000000549)
  9. https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Gland_et_la_Citrouille
  10. Quotidien belge De Morgen, 7 septembre 2008, (nl) article en ligne
  11. BBC, 31 October 2005, (en) Turnip battles with pumpkin for Hallowe'en
  12. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 19.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]