Xavier-Laurent Petit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Xavier-Laurent Petit
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Xavier-Laurent Petit, né en 1956 à Paris, est un écrivain français, auteur de littérature jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au lycée Saint-Louis-de-Gonzague, Xavier-Laurent Petit suit des études de philosophie. Il devient par la suite instituteur, comme sa femme Marie, puis écrivain.

Ses premières publications sont des romans de science fiction pour la jeunesse[1],[2].

Il a obtenu plusieurs prix, dont plusieurs prix Sorcières ou le prix Goya du premier roman (Découverte) en 1998 pour Le Monde d'en haut.

Il écrit aussi pour des revues.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Crime des Marots, Critérion, 1994
  • Passage de la Main d’Or, Critérion, 1995
  • L’Année de la baleine, Littéra, 1995
    Prix Prométhée 1996
  • Le Jour où maman a disparu, 1995
  • Colorbelle-ébène, L’École des loisirs ; Mouche, 1996
  • L'Oasis, L’École des loisirs ; Médium, 1997
    Prix du roman historique jeunesse 1998, prix Tatoulu 1998[2]
  • Le Monde d'en haut, Casterman ; 10 & plus, 1998
  • Lit de fer, 1998
  • Piège dans les Rocheuses, Flammarion ; Castor Poche, 1999
  • Fils de guerre, L’École des loisirs ; Médium, 1999
    Prix de l'Assemblée nationale 2000, prix du roman historique jeunesse 2001[1]
  • L'Autre Côté du mur, Bordas ; Grindelire[3], 2000
  • Belle Neigeuse, Bordas ; Grindelire[3], 2000
  • L'Homme du jardin, L’École des loisirs ; Médium, 2001
    Prix du roman policier jeunesse 2001, prix Ado 2003
  • Paroles de citoyens, coédition DRAC Pas-de-Calais et ville de Méricourt, 2001
  • Miée, L’École des loisirs ; Médium, 2002
  • 153 jours en hiver, Flammarion ; Castor-Poche, 2002
    Prix Saint-Exupéry 2003, prix Chronos Suisse
  • Les Yeux de Rose Andersen, L’École des loisirs ; Médium, 2003
  • Le Col des Mille Larmes, Flammarion, 2004
  • Charlemagne, L’École des loisirs ; Médium documents/Belles vies, 2005
  • Mæstro, L’École des loisirs ; Médium, 2005
  • Marie Curie, L’École des loisirs ; Médium documents/Belles vies, 2005
  • Be safe, L’École des loisirs ; Médium, 2007
    Prix NRP de littérature jeunesse 2007
    Prix du Roman historique jeunesse 2008
    Prix Sorcières 2009
    Prix Sésame 2009
  • Il va y avoir du sport mais moi je reste tranquille, L’École des loisirs ; Médium, 2008
  • La Route du nord, 2008
  • L'Attrape-rêves, L’École des loisirs ; Médium, 2009
  • Mon petit cœur imbécile, L’École des loisirs ; Neuf, 2009
  • Itawapa, L'École des loisirs, 2013
  • Un monde sauvage, L'École des loisirs, 2015
    Prix du Roman Contemporain 2016
  • Le Fils de l'Ursari[4], École des Loisirs, 2016
    Prix Sorcières 2017
    Grand prix SGDL du livre Jeunesse 2017[5].
    Adapté en bande dessinée[6] (scénario et dessin) par Cyrille Pomès d'après le roman[4] ; mise en couleurs de Isabelle Merlet, Rue de Sèvres, 2019
  • Les loups du clair de lune, l'école des loisirs, 2019
  • Mission Mammouth, l'école des loisirs, 2020

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Voir sur le site de la Maison des écrivains.
  2. a b et c Infos sur les premiers romans de Xavier-Laurent Petit.
  3. a et b Xavier-Laurent Petit à la bibliothèque de Saint-Raphaël.
  4. a et b Michel Abescat, « Roman ado : Le Fils de l'Ursari, Xavier-Laurent Petit », Télérama,‎ (lire en ligne).
  5. a et b Lauréats du Grand Prix SGDL du roman Jeunesse, sur le site de la SGDL.
  6. Benjamin Roure, « BD jeunesse : Le Fils de l'Ursari (BD), Cyrille Pomès », Télérama,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mon écrivain préféré : Xavier-Laurent Petit, Sylvie Dodeller, L'École des loisirs, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]