Éric Pessan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éric Pessan
Éric pesSan 43689 Reims.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Œuvres réputées
  • Muette (2013)
  • Aussi loin que possible (2015)
  • Dans la forêt de Hokkaido (2017)

Éric Pessan, né le à Bordeaux, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Éric Pessan est auteur de romans, de fictions radiophoniques, de textes de théâtre, ainsi que de textes en compagnie de plasticiens. Il anime également des rencontres littéraires et des débats, ainsi que des ateliers d’écriture[1]. Il collabore au site Remue.net.

Il a été rédacteur en chef de la revue d'art et littérature Éponyme, publiée par les éditions Joca Seria (quatre numéros parus).

En compagnie de Nicole Caligaris, il a codirigé l'ouvrage collectif Il me sera difficile de venir te voir, correspondances littéraires sur les conséquences de la politique d'immigration française, publié en octobre 2008, aux éditions Vents d'ailleurs.

Il a été rédacteur en chef invité du no 123 de la Revue 303, numéro consacré au travail des écrivains. Il est membre du comité de rédaction de la revue Espace(s) éditée par l'Observatoire de l'Espace (CNES).

En 2015, il est lauréat du prix NRP de littérature jeunesse pour son roman jeunesse Aussi loin que possible[2], publié à L’École des loisirs.

Il publie en 2017 La Nuit du second tour, un « roman de politique-fiction imminente (...) qui imagine la victoire de l'extrême droite[3]. »

Il est marié, père de famille, et vit dans le département de la Loire-Atlantique[4].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Essais, récits[modifier | modifier le code]

  • Ôter les masques (d'après Shining de Stephen King), éditions Cécile Defaut (2012)
  • Demande de remboursement des livres pour cause de non-conformité avec ce que l'on peut attendre de la littérature, éditions de L'Attente (2014, hors commerce)
  • Le Monde et l'immonde, éditions du Château des Ducs de Bretagne (Nantes, 2015)

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 2009 : La Nuit de la comète suivi de Ce matin, la lune, Éditions Cénomane
  • 2011 : Sexie conférencière, Éditions derrière la salle de bains
  • 2011 : Croiser les méduses, Éditions de l'atelier In-8
  • 2012 : Monde profond, Éditions de l'atelier In-8
  • 2016 : Lettre ouverte au banquier séquestré dans ma cave depuis plusieurs semaines, Éditions Le Réalgar
  • 2016 : Sang des glaciers, La Passe du vent

Théâtre[modifier | modifier le code]

Pièces publiées[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Tout doit disparaître, éditions Théâtre Ouvert, coll. « Tapuscrit »
  • 2011 : La Grande décharge, éditions de l'Amandier
  • 2011 : Les Inaboutis, éditions Théâtre Ouvert, coll. « Tapuscrit »
  • 2012 : Dépouilles, éditions de l'Attente
  • 2014 : Le Syndrome Shéhérazade, éditions de l'Attente
  • 2015 : Cache-cache, L’École des loisirs (théâtre jeunesse)
  • 2017 : Pebbleboy, L’École des loisirs (théâtre jeunesse)
  • 2018 : De si beaux uniformes[9], éd. Espace 34 (ISBN 9782847051599)

Pièces jouées[modifier | modifier le code]

  • Dépouilles. Pièce pour 3 à X personnages (lecture et mise en espace en mars 2007 au Grand T (Nantes) par le Théâtre du Reflet
  • Chambre avec gisant, adaptation, création à la scène nationale de la Roche-sur-Yon en novembre 2006, festival off Avignon 2007, mise en scène de Nicole Turpin
  • Inventaire des biens et des actes de Sauveur Marin, marchand français du Levant, création en mars 2009, au Théâtre national de Chypre, mise en scène de Charles Tordjman
  • Tout doit disparaître, mise en voix par Jean-Christophe Saïs, février 2010, à Théâtre Ouvert
  • La grande décharge, mise en voix par Charles Tordjman, février 2010, Théâtre du Rond-Point
  • Tout doit disparaître, mise en espace par Frédéric Maragnani, juillet 2011, Chapelle des pénitents blancs, festival d'Avignon
  • Alles muss raus (Tout doit disparaître, traduction Cordula Treml & Franck Weigand), lecture au Berlin theater mise en voix par Leyla-Claire Rabih, Berlin, novembre 2011
  • Nao ha de quedar res (Tout doit disparaître, traduction Joan Casas), mise en voix à la Sala Beckett par Thomas Sauerteig, Barcelone, décembre 2011

Fictions radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • La Signature (2003)
  • Le Syndrome de Münchhausen (2004)
  • Demain matin, la lune (2005)
  • Seuls mes yeux (2005)
  • Dépouilles (2006)
  • La Grande Enseigne (2008)
  • La plus heureuse entre toutes les mères (2009)
  • La Grande Décharge (2011)

Toutes les fictions ont été créées sur France Culture.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Moi, je suis quand même passé, éditions Cousu Main
  • 2011 : Interdiction absolue de toucher les filles même tombées à terre, avec Claude Favre, éditions Cousu Main
  • 2014 : Moonshiner, éditions Asphodèle
  • 2015 : En voix de disparition, Al Dante

Livres jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Quelque chose de merveilleux et d'effrayant, avec Quentin Bertoux, éditions Thierry Magnier (2012)
  • Plus haut que les oiseaux, roman, L'école des loisirs (2012)
  • Et les lumières dansaient dans le ciel, roman, L'école des Loisirs (2014)
  • Aussi loin que possible, roman, L'école des Loisirs (2015)
  • La plus grande peur de ma vie, L’École des loisirs (2016)
  • Dans la forêt de Hokkaïdo[10], L'école des Loisirs (2017)
  • Les étrangers, avec Olivier de Solminihac, L'école des Loisirs (2018)

Textes en compagnie de plasticiens[modifier | modifier le code]

Livres d'artistes[modifier | modifier le code]

  • Doudous, avec Patricia Cartereau, éditions Joca Seria (2004)
  • Peau d'oignon, livre lithographié, éditions Le petit Jaunais (2005)
  • Je suis mon monde, avec André Jolivet, éditions Voltije (2011).
  • L'imbécile a dit, avec Anya Belyat-Giunta, Luc Detot, Sarah Jérôme, Abel Pradalié, Jérome Progin et Peggy Viallat, A-Over éditions

Dessin[modifier | modifier le code]

Articles et livres collectifs[modifier | modifier le code]

  • « La Retraite à Miami », in Tout sera comme avant (dirigé par Dominique A, éditions Verticales (2004)
  • « On s'expose », in La lithographie volante, catalogue d'exposition des éditions du Petit Jaunais à Prague. Éditions de l'Institut Français de Prague (2004)
  • « Je suis ce corps », in Revue Courbe(s) (2005)
  • « C'est un jardin fermé », in Écrivains au jardin, éditions Joca Seria (2005)
  • « La Rue, inventaire d'un évitement », in Tropismus, catalogue d'exposition de Christine Crozat à Prague. Éditions de l'Institut Français de Prague (2006)
  • L'Art ?, recueil d'entretiens, éditions de l'Aube (2007)
  • « La lettre ouverte », in Revue Harfang no 30, numéro spécial sur les ateliers d'écriture (2007)
  • « Ce visage qui est le vôtre », in Face[s] de Olivier Roller, éditions Argol (2007)
  • « Demain matin, la lune » (extrait), in Revue Harfang no 32, numéro spécial Pierre Bordage (2008)
  • « La Hache en nous », in Nos bibliothèques et nous, éditions Joca Seria (2008)
  • « Beauté scellée », catalogue d'exposition de Silvia Reichenbach, Clisson (2008)
  • « Incompatibles », in Revue Espace(s), éditions de l'Observatoire de l'Espace, CNES (2008)
  • « À la faveur de la nuit », in Conversations avec Henri Michaux, éditions Cécile Defaut (2008)
  • « Entrouvrir le cercle », in Il me sera difficile de venir te voir, éditions Vents d'Ailleurs (2008)
  • « Tombé dans le panneau », in Et à partir de là, catalogue d'exposition de Christine Crozat, éditions Fage (2010)
  • « Maintenant, le oui », in Revue Ce qui secret, éditions Ce qui secret (2010)
  • « La Fête immobile, extrait », in Revue Rouge déclic (2010)
  • « Le 12 avril 1981 », in Revue Espace(s), éditions de l'Observatoire de l'Espace, CNES (2010)
  • « L’Homme creux », in Revue Décapage no 42 (2010)
  • « L’Accord », in Revue Dissonances no 20 (2011)
  • « C'est tout vu », in Revue 303 no 115 (2011)
  • « Signe tracé dans le vent », in Médiation artistique et culturelle (nouveaux enjeux, nouvelles pratiques), éditions Weka (2011)
  • « La vie, le livre », in Lettres nomades, éditions La nuit Myrtide (2011)
  • « Portrait de l'artiste en costume de travail», in Le langage des signes. André Jolivet - livres d'artistes, coéditions Bibliothèque municipale de Brest / Le mot et le reste (2011)
  • « Gagarinstrasse », in Cosmothropos, éditions de l'Observatoire de l'Espace, CNES (2012)
  • « Nous », in Revue Espace(s), éditions de l'Observatoire de l'Espace, CNES (2013)
  • « Tout est mieux sans toi », in Version originale, Antidata éditions (2013)
  • « On aimerait que ce soit la tête, et autres poèmes », in Entrouvert, édition du musée d'Angers autour de l'exposition de Gisèle Bonin (2013)
  • « En écho », in L'Atelier contemporain, éditions L'Atelier contemporain (2013)
  • « La meute », in Revue 303 no 127 (2013)
  • « Parfois, je dessine dans mon carnet », 54 dessins in Revue Décapage no 48 (2013)
  • « Monde profond », in Ad Libido coédition Le Chemin de Fer / l'Atelier In-8 (2013)
  • « La cérémonie », in La Nouvelle Quinzaine littéraire no 1093 (2013)
  • « Jouissance de l'échec », in Revue 303 no 129 (2014)
  • « Nous, les héros », in Revue Hippocampe (2014)
  • « Fixer l'espace », in récits de paysages de Jérémy Liron, éditions La nuit Myrtide (2014)
  • « Écrire des livres ou construire des cabanes », in Hors série N°10 revue Archistorm (2014)
  • « Tu n'as rien anticipé », in Revue Hippocampe no 11 (2014)
  • « Sur toutes les pages blanches », in NRF no 610 (2014)
  • « Sans sapin », in Lendemains de fête, Publie.net (2015)
  • « Le jeu de la vérité » in Revue secousse[16] no 16 (2015)
  • « La chose d'une autre planète » in Cabaret du Futur, 21 auteurs de théâtre sur la planète SF, Color Gang (2015)
  • « Dans la gueule du clown » sur Ça de Stephen King , in Le Magazine littéraire n°555 (2015)
  • « Ainsi de suite » et « Programme Général Instin » in Anthologie Général Instin, Le Nouvel Attila (2015)
  • « Tu n'as rien anticipé », in L'Atelier du roman no 84 (2015)
  • « Lettres aux pères », in Le Magazine littéraire no 565 (2016)
  • « À l'horizon des événements », in Cinq nouvelles fantastiques du XXIe siècle, Capricci (2016)
  • « Échos », in Écrire l'apocalypse, Joca Seria (2016)
  • « Combien de temps », in Décamper, éditions La Découverte (2016)
  • "Les AAA", in Robots, clones et cie, 42 auteurs de théâtre à l'ère technologique, Color Gang (2017)
  • « L’absence d’une histoire », in Revue Harfang no 50 (2017)
  • « Proclamation pour un mystère », in Sous les paupières un sillage, monographie de Pierrick Naud, Filigranes (2017)
  • « Strange fruit », in Bad to the bone N°12 (2018)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Éric Pessan : “J’écris pour me réapproprier la vie dont la société me dépossède” », article du site actualitte.com du 15 juin 2017.
  2. a et b Lauréats 2015-2016, sur le site officiel.
  3. a et b Jérôme Garcin, « "La Nuit du second tour", le roman qui imagine la victoire de l'extrême droite », article du Nouvel Obs du 23 janvier 2017.
  4. «  Rencontre avec Éric Pessan : l’écrivain qui vit de sa plume, espèce en voie de disparition ? », article du site territoires.info' du 19 mai 2016.
  5. « Éric Pessan, prix Marguerite-Audoux, face aux collégiens du Cher », article du journal Le Berry républicain du 31 mai 2017.
  6. Cécile Mazin, « Prix Vendredi 2017 : 10 livres jeunesse retenus », article du site actualitte.com du 11 septembre 2017.
  7. « Grand Prix SGDL du roman Jeunesse »
  8. Martine Laval, «  Incident de personne », article du magazine Télérama du 16 août 2010.
  9. Fiche du livre, sur le site de l'éditeur, Espace 34.
  10. Michel Abescat, «  Dans la forêt de Hokkaïdo », avis critique de l'ouvrage, magazine Télérama du 16 octobre 2017.
  11. Thierry Romagné, « Dis-moi qui tu hantes... », article de la revue La Nouvelle Quinzaine Littéraire n°1139, 14 novembre 2015.
  12. Marie-Josée Desvignes, « La Hante, Eric Pessan & Patricia Cartereau », article La Cause littéraire du 12 novembre 2015.
  13. Hervé Laurent, « Éric Pessan : Parfois, je dessine dans mon carnet / La Hante », article Cahier Critique de Poésie (CCP) du 16 février 2016.
  14. Site de Patricia Cartereau.
  15. Site de Sylvie Sauvageon.
  16. Site de la revue

Liens externes[modifier | modifier le code]