Jacques Lanxade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Lanxade est un amiral et diplomate français, né le à Toulon.

Il est successivement chef d'état-major particulier du président de la République François Mitterrand (1989-1991), chef d'État-Major des armées (1991-1995), ambassadeur de France en Tunisie (1995-1999).

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils de l’amiral René Lanxade, il effectue ses classes préparatoires au Prytanée national militaire de La Flèche, où il fait partie du quartier de la « flotte brutionne ». Il est ensuite diplômé de l'École navale et de l’Institut d'administration des entreprises de Paris (IAE Paris Sorbonne).

De 1986 à 1988, on lui confie le commandement de la zone maritime de l’océan Indien. Il devient vice-amiral en 1987. À l’issue de cette affectation, il devient successivement chef du cabinet militaire des ministres de la Défense André Giraud et Jean-Pierre Chevènement.

En , il devient chef d'état-major particulier du président de la République François Mitterrand et, en 1990, il est élevé aux rang et appellation d'amiral.

En 1991, il est nommé chef d'État-Major des armées (CEMA), le premier marin à occuper cette fonction.

De 1995 à 1999, il est ambassadeur de France en Tunisie.

Il a été également président de l'Fondation méditerranéenne d'études stratégiques (devenue l’institut FMES).

Il est membre de l'Académie de marine depuis le . Jacques Lanxade est également membre du comité international de parrainage de la revue Politique américaine.

Il est le père de Thibault Lanxade, un des vice-présidents du Medef entre 2015 et 2018.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations françaises[modifier | modifier le code]

Décorations étrangères[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jacques Lanxade est l'auteur de :

  • Quand le monde a basculé, paru aux éditions du Nil en 2001 ;
  • Demain la Tunisie, interview par Stéphanie Le Bail parue aux éditions France Empire en .

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]