Thibault Lanxade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thibault Lanxade
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Thibault Jean-François Régis Lanxade[1]
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
Membre de
Distinction

Thibault Lanxade est un entrepreneur français, né le à Paris.

Il est le cofondateur de la société AlgoLinked. Il est également investi dans la réflexion sur l’entrepreneuriat, notamment dans le cadre du Medef, à la présidence duquel il est candidat en 2013 et dont il est vice-président de 2015 à 2018, et de l'association Positive Entreprise, qui a pour vocation le rapprochement de la jeunesse et du monde de l’entreprise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thibault Lanxade est le fils de l'amiral Jacques Lanxade, chef d’État-Major des armées (1991-1995). Il a quatre sœurs. Il est marié et père de trois enfants.

Il est diplômé de l'école de commerce ESCP Europe[2] (MSQ ESCP) où il obtient un mastère[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en 1996 chez Shell, où il travaille notamment dans des filiales comme Europe service restauration[a], en tant que secrétaire général entre 1998 et 2000 puis directeur des opérations entre 2000 et 2004, et Butagaz, en tant que chargé de mission à la Direction de la stratégie. Il devient président-directeur général de la société Gazinox en 2004[4],[b].

En 2005, il fonde le Syndicat européen de la connectique gaz[5], afin de réunir les professionnels du secteur. Il en assure la fonction de président entre 2005 et 2007.

En 2008, il cofonde l’établissement de paiement Aqoba, dont il assure la présidence jusqu’au début de l’année 2014. La société est liquidée le de la même année.

Il crée l’Association française des établissements de paiement et de monnaie électronique (Afepame) en , et en est le président de 2010 à 2012[6].

En , il cofonde la société AlgoLinked[c].

En , il devient le PDG du groupe Jouve[7] après avoir été administrateur du groupe Jouve-Flatirons USA depuis 2014 et administrateur de Flatirons Solutions en France[8].

En février 2019, il est nommé par Bruno Le Maire ambassadeur à l’intéressement et à la participation auprès des ministres de l'Économie et du Travail[9]. Aux cotés de François Perret, leur mission était de sensibiliser les chefs d’entreprise aux nouvelles dispositions de la loi Pacte en faveur de l’épargne salariale[10]. Le 11 juin 2019, un rapport avec des propositions pouvant alimenter le volet non législatif de la loi est rendu au gouvernement[11].

Engagement entrepreneurial[modifier | modifier le code]

Positive entreprise[modifier | modifier le code]

En 2006, Thibault Lanxade fonde l’association « Positive Entreprise ». Ce think tank travaille au renforcement des liens entre la jeunesse et l’entreprise. Dans ce contexte, Thibault Lanxade plaide régulièrement pour une plus grande interconnexion entre l'école et les entreprises. Il est aussi à l'origine d'une importante polémique lorsqu'il publie une étude critique sur les programmes scolaires en sciences économiques et sociales[12].

En tant qu’entrepreneur engagé dans la réflexion et le débat sur la place des entreprises dans la société, il entre en 2008 au comité exécutif du conseil pour la diffusion de la culture économique, rattaché au ministère de l’Économie et des Finances.

Dans le cadre de Positive Entreprise, Thibault Lanxade est également à l’initiative de l’opération « Trois minutes pour convaincre », sur BFM Business, dans l'émission Good Morning Business, présentée par Stéphane Soumier. Cette initiative donne de la visibilité à des créateurs d'entreprise qui ont besoin de lever des fonds.

CODICE[modifier | modifier le code]

En tant qu’entrepreneur engagé dans la réflexion et le débat sur la place des entreprises dans la société, il entre en 2008, sur nomination de Christine Lagarde[13], au comité exécutif du conseil pour la diffusion de la culture économique (CODICE), rattaché au ministère de l’Économie et des Finances.

PME Emplois Durables[modifier | modifier le code]

En , il est nommé président du conseil d’administration et du comité stratégique[14] du fonds PME Emplois Durables[15], créé à l’initiative conjointe d’AG2R La Mondiale et de Klesia.

Anaxagore[modifier | modifier le code]

Le , Thibault Lanxade lance le think tank Anaxagore, qu’il a cofondé avec François Perret, afin de nourrir la réflexion sur les normes qui pèsent sur les PME et les ETI[16]. Dans le cadre de la loi PACTE, Bruno Le Maire et Muriel Pénicaud le nomme ambassadeur à l’intéressement et à la participation, aux côtés de François Perret. Ils organisent des réunions de sensibilisation pour encourager l’application des dispositifs prévus dans la loi, telle que l'épargne salariale. [17],[18]

Clinatec[modifier | modifier le code]

Le , il succède à Alain Mérieux comme président du comité de campagne du fonds de dotation pour la santé Clinatec [19]

Engagement au sein du Medef[modifier | modifier le code]

2006 - 2010[modifier | modifier le code]

Thibault Lanxade a intégré la commission des « Nouvelles générations » en 2006 avant de rejoindre celle de « l'Entrepreneuriat » en 2010.

En 2009, Laurence Parisot le charge du Small Business Act. Après un tour d'Europe et une étude des mécanismes européens, il rend un rapport énonçant seize mesures pour soutenir les PME[20].

En 2010, il cherche à provoquer le débat à l’intérieur de l’organisation patronale à l'occasion des élections à la présidence du Medef[21]. Il souhaite des « primaires des challengers[22] », mais ne se présente pas contre la dirigeante sortante.

2013 : 1re candidature à la présidence du Medef[modifier | modifier le code]

Le , il annonce sa candidature à la présidence du Medef[23],[24] au salon des Entrepreneurs. Il présente son projet autour de six grands axes[25] :

  1. Un Medef recentré sur les priorités des entreprises ;
  2. Un Medef stratège ;
  3. Un Medef plus proche de sa base ;
  4. Un Medef qui promeut un dialogue social actif au plus près des entreprises ;
  5. Un Medef qui dialogue et coopère avec les autres organisations patronales ;
  6. Un Medef indépendant vis-à-vis du politique.

Après le retrait de Jean-Claude Volot et la désignation de Pierre Gattaz comme candidat de l'UIMM le , Thibault Lanxade compte parmi les cinq candidats toujours en course le 19 avril. Le , il annonce qu'il se rallie à l’équipe de Pierre Gattaz et abandonne ainsi la course à la présidence du mouvement[26].

Pierre Gattaz, lorsqu'il est élu président du Medef, charge Thibault Lanxade de valoriser l'audace créatrice et la dynamique entrepreneuriale française. Il est responsable de la commission PME de l'organisation patronale[27].

Il est aussi membre du conseil exécutif du Medef, président du pôle Entrepreneuriat et croissance qui comprend trois commissions :

  • croissance des PME/TPE ;
  • dynamique entrepreunariale ;
  • parité-égalité.

Il est vice-président de l'association « Pacte PME » qui regroupe quarante-cinq organisations professionnelles et soixante grands comptes.

Il est également président du comité Outre-Mer depuis 2013[28].

Il est administrateur du groupe Klesia Prévoyance et membre de l’Association sommitale depuis 2013.

2015-2018 : vice-présidence au Medef[modifier | modifier le code]

En , il est nommé vice-président du Medef, chargé des TPE/PME[29].

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2017, il participe à un meeting de soutien au candidat du mouvement « En marche ! », Emmanuel Macron, le à Bercy[30].

A la suite de l’élection de Geoffroy Roux de Bézieux à la tête du Medef le , il quitte la direction du mouvement patronal[31].

Pratique sportive[modifier | modifier le code]

Thibault Lanxade pratique depuis son enfance les sports nautiques et notamment la voile[32]. Puis il pratique la course à pied : notamment, il participe chaque année à des trails exigeants (UTMB[33] en 2013, Trail de La Réunion[34] en 2017, par exemple).

Décorations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Génération 35 heures[36], avec la collaboration de Sophie Girardeau, Editea.
  • 2007 : Neuilly Auteuil Poitou, avec la collaboration de Julien Pagezy et Alex Wilson, Editea.
  • 2008 : Jeunes et Entreprises : réussir la connexion[37], Editea.
  • 2010 : En finir avec la dictature du salariat[38], coécrit avec Jacky Isabello, Editea.
  • 2012 : Chefs d’Entreprise : l’Europe est à vous, Editea.
  • 2012 : Un patronat pour quoi faire? Treize regards croisés, Nuvis.
  • 2017 : Carnet de campagne : Et si c’était lui ? (Coauteur), Cithéa

D’autre part, il rédige régulièrement des tribunes centrées sur des sujets économiques pour de grands quotidiens tels que le Huffington Post[39], Libération[40], L’Obs[41] ou encore L’Opinion[42].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Société d’exploitation de stations-service Shell, principalement sur autoroutes, en mode « gestion directe ».
  2. Société de fabrication de petit appareillage pour l'usage des gaz de pétrole liquéfiés, dont il est le président-directeur général.
  3. Société chargée de la mise en relation des entreprises et des médias par la proposition d’un service web doté de technologies innovantes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Who's Who.
  2. Biographie de Thibault Lanxade qui peut être téléchargée au format pdf à partir du site du Medef : pour cela, consulter le lien disposé à la fin du communiqué de presse. Mais cette possibilité n'est plus offerte, voir l'archive suivante « Archive du comuniqué de presse de Pierre Gattaz qui annonçait le 13 avril 2015 la nomination de Th. Lanxade », sur medef.com.
  3. « Thibault Lanxade : l'homme qui voulait être libre », sur widoobiz.com, (consulté le 16 mars 2018).
  4. « Thibault Lanxade Cercle K2 », sur cercle-k2.fr (consulté le 17 mars 2018).
  5. « Portrait de Thibault Lanxade, Monsieur PME du Medef », sur chefdentreprise.com (consulté le 17 mars 2018).
  6. « Article du quotidien Les Échos » (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  7. « Thibault Lanxade devient président-directeur général de Jouve », sur ouest-france.fr, (consulté le 24 novembre 2017).
  8. « GlobeNewswire: Thibault Lanxade devient président-directeur général de Jouve », sur inpublic.globenewswire.com (consulté le 17 mars 2018).
  9. « François Perret, Thibault Lanxade: «Il y a beaucoup de méconnaissance de l’épargne salariale» », sur L'Opinion, (consulté le 14 juin 2019)
  10. « Les besoins des dirigeants de petites entreprises auxquels on ne pense pas », sur Les Echos, (consulté le 14 juin 2019)
  11. « Pour que les salariés des PME bénéficient de l’intéressement et de la participation », sur www.lefigaro.fr, (consulté le 14 juin 2019)
  12. « Article du quotidien », sur 20minutes.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  13. « Les dix personnalités qualifiées du Conseil exécutif | Medef Meurtre-et-Moselle », sur medef-meurthe-moselle.fr (consulté le 22 mars 2018).
  14. « Lancement du fonds PME emplois durables au Ministère de l’Économie, de l'Industrie et du Numérique », sur cgi-cf.com (consulté le 22 mars 2018).
  15. « En moins d’un an, le fonds PME emplois durables accompagne déjà plus de 100 PME & ETI pour 10 000 emplois concernés - Actualités », sur klesia.fr (consulté le 22 mars 2018).
  16. « L’institut Anaxagore, nouveau thuriféraire de la « frugalité normative » », sur lopinion.fr, (consulté le 22 mars 2018).
  17. « Le gouvernement veut encourager l'épargne salariale dans les PME », sur FIGARO, (consulté le 15 février 2019)
  18. « Epargne salariale : le Gouvernement souhaite faire doubler le nombre de bénéficiaires dans les PME », sur Previssima (consulté le 15 février 2019)
  19. « Les nominations du jour », sur Le Figaro (consulté le 21 février 2019)
  20. « Site personnel de Th.Lanxade », sur thibaultlanxade.com (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  21. « Article de l'hebdomadaire Le Point », sur lepoint.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  22. « Dépêche AFP », sur google.com (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  23. « Medef : Lanxade candidat à la présidence », sur lefigaro.fr, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  24. « Quand Thibault Lanxade envoie Laurence Parisot faire du ski nautique », sur lexpansion.lexpress.fr, (consulté le 2 mai 2015).
  25. « Site personnel de Thibault Lanxade », sur thibaultlanxade.com (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  26. « Article du quotidien L'Opinion », sur lopinion.fr, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  27. « Article du magazine L'Entreprise », sur lentreprise.lexpress.fr, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  28. « Le Medef souhaite un plan de développement des outre-mer », sur medef.com (consulté le 22 mars 2018).
  29. « Archive : Thibault Lanxade nommé vice-président du Medef, en charge des TPE-PME », sur archive.is (consulté le 29 septembre 2018).
  30. Antoine Llorca, « Stéphane Bern, Yohan Cabaye, Vincent Lindon… des dizaines de personnalités au meeting de Macron à Bercy », sur lci.fr, (consulté le 29 septembre 2018).
  31. Consulter les liens suivants : « Instances de gouvernance du Medef : le Conseil exécutif et le bureau du Conseil », sur medef.com (consulté le 29 septembre 2018) ; « Liste des membres du Conseil exécutif 2018-2020 » [PDF], sur medef.com (consulté le 29 septembre 2018) ; « Composition du bureau du Conseil exécutif » [PDF], sur medef.com, (consulté le 29 septembre 2018).
  32. Thibaut Lanxade : l'homme qui voulait être libre, « Thibault Lanxade : l'homme qui voulait être libre », sur widoobiz.com, (consulté le 23 mars 2018).
  33. « Portrait de Thibault Lanxade, Monsieur PME du Medef », sur chefdentreprise.com, (consulté le 23 mars 2018).
  34. « Thibault Lanxade, du Medef et de la start-up à la barre du groupe Jouve », sur lefigaro.fr, (consulté le 23 mars 2018).
  35. Décret du 13 juillet 2019 portant promotion et nomination
  36. « Génération 35 heures », sur editea.com (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  37. « Article du magazine des directeurs administratifs et financiers : Génération Y, ces jeunes qui osent critiquer l’entreprise », sur daf-mag.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  38. « Article du quotidien Le Figaro : le trader et l'auto-entrepreneur », sur lefigaro.fr (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien) .
  39. « Thibault Lanxade », sur huffingtonpost.fr (consulté le 23 mars 2018).
  40. « Le trader est le messie que Karl Marx attendait », sur liberation.fr, (consulté le 23 mars 2018).
  41. V. M. Bhagwat et B. V. Ramachandran, « Malathion A and B esterases of mouse liver-I », Biochemical Pharmacology, vol. 24, no 18,‎ , p. 1713–1717 (ISSN 0006-2952, PMID 14, lire en ligne).
  42. « Thibault Lanxade, François Perret : «Stop la prolifération normative, exigeons l’indépendance des études d’impact des lois!» », sur lopinion.fr, (consulté le 23 mars 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Who's Who in France, 43e éd., 2307 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-052-7), « notice « Lanxade, Thibault, Jean-François, Régis » ». — dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France .

Liens externes[modifier | modifier le code]