Jean Fleury (militaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Officier général francais 5 etoiles.svg Jean Fleury
Naissance (87 ans)
Brest (Finistère, France)
Origine Drapeau de la France France
Arme Roundel of France.svg Armée de l'air
Grade Général d'armée aérienne
Années de service 1952 – 1991
Commandement Armée de l'air
Conflits guerre d'Algérie
guerre du Golfe
Distinctions Légion d'honneur

Jean Fleury, né le à Brest[1], est un militaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré dans l'armée de l'air en 1952, pilote de chasse, il a été chef d'état-major particulier du président de la république François Mitterrand (1987-1989), puis chef d'état-major de l'Armée de l'air durant la fin de la guerre froide et la guerre du Golfe (1989-1991).

Il est président d'Aéroports de Paris de 1992[2] à 1999, où lui succède Yves Cousquer[3].

Il est président de l'ACI (Airports Council International), association regroupant plus de 1 500 aéroports dans 170 pays différents[4], de 1998 à 1999[5].

Décorations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Faire Face : Mémoires d'un chef d'état-major, Jean Picollec, .
  • Le général qui pensait comme un civil : Comparaison entre le commandement militaire et la gestion des entreprises, .
  • Le Mystère de la Chesnaie : Une légende bretonne, L'Harmattan, .
  • Les guerres du Golfe, Jean Picollec, .
  • Ailes françaises en Amérique du Nord 1943-1958, ARDHAN, .
  • Le bourbier afghan : Comment en sortir, Jean Picollec, .
  • Crise libyenne : la nouvelle donne géopolitique, Jean Picollec, .
  • La France en guerre au Mali, Jean Picollec, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Jean Fleury Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'air », Le Fana de l'Aviation, no 235,‎ , p. 44.

Liens externes[modifier | modifier le code]