Ordre du Mérite (Sénégal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre du Mérite
Seconde illustration.
Médaille de la grand-croix de l'Ordre du Mérite
Conditions
Décerné par Drapeau du Sénégal Sénégal
Type Médaille
Décerné pour récompenser les services distingués rendus à la Nation
Éligibilité Civils ou militaires
Détails
Statut Toujours décerné
Grades Grand croix
Grand officier
Commandeur
Officier
Chevalier
Statistiques
Création 1960
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban du chevalier de l'ordre du Mérite

L'ordre du Mérite est l'un des deux ordres honorifiques nationaux du Sénégal. Il récompense les services distingués rendus à la Nation. Il a été instauré dans le but d’élargir le nombre de personnes honorées par l'ordre national du Lion du Sénégal[1]. Le Grand Maître de l'ordre du Mérite est le Président de la République du Sénégal.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ordre du Mérite national a été créé le 22 octobre 1960[2].

Composition[modifier | modifier le code]

L'ordre comporte 3 grades et 2 dignités :

Grades[modifier | modifier le code]

  • Chevalier
  • Officier
  • Commandeur

Dignités[modifier | modifier le code]

  • Grand croix
  • Grand officier

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

  • Adama Diop, joueuse sénégalaise de basket-ball (chevalier)[3].
  • Manuel Valls, Grand Croix, Premier ministre français[4].
  • Claude Bartolone, Grand Croix, Président de l'Assemblée Nationale en France (2013).
  • Guillaume Soro, Grand Croix, Président de l'Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire (2013).
  • Mahammed Boun Abdallah, Grand Croix, Premier ministre sénégalais (2015).
  • Saïdou Nourou Ba, Commandeur, Ambassadeur du Sénégal.
  • Jocelyne Bérouard, Officier, Chanteuse du Groupe français KASSAV' (1996).
  • Jacob Desvarieux, Officier, Musicien du Groupe français KASSAV' (1996).
  • Mohamed Mbougar Sarr, écrivain, lauréat du Prix Goncourt 2021 (chevalier, 2015).
  • Équipe du Sénégal de football à la Coupe d'Afrique des nations 2021
  • Philippe Outtier, colonel de l'Armée de Terre, (2006).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les ordres nationaux », sur www.presidence.sn (consulté le )
  2. « Décorations de Mauritanie », sur www.semon.fr (consulté le )
  3. « ADAMA DIOP : LA SAGA D'UNE ETOILE DISPARUE », sur senebasket.com, (consulté le )
  4. « Le Premier ministre Français Manuel Valls élevé à la dignité du Grand croix dans l'ordre du mérite », sur dakaractu.com, (consulté le )