Ordre royal de l'Étoile polaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ordre de l'Étoile.
Ordre royal de l'Étoile polaire
(sv) Kungliga Nordstjärneorden
Seconde illustration.
Croix et étoile de l'ordre
Conditions
Décerné par Personal Command Sign of the King of Sweden.svg Le roi de Suède
Type Ordre de chevalerie
Décerné pour Royautés suédoises, étrangers distingués
Détails
Statut Toujours décernable
Devise Nescit occasum
(latin : Il ne décline jamais)
Statistiques
Création
Première attribution Frédéric Ier de Suède
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban de l'Ordre (depuis 1975)

L’ordre royal de l’Étoile polaire est un ordre suédois destiné aux ministres, aux ambassadeurs, aux magistrats, aux savants, aux littérateurs et aux artistes. Il n'est décerné qu'à des personnes n'ayant pas la nationalité suédoise.

L'insigne est une croix d'or à huit pointes, émaillée de blanc, ayant au centre un médaillon d'azur qui porte une étoile polaire et la devise : Nescit occasum (ie qui ne décline jamais / qui ne se couche jamais - en parlant d'un astre). Cette croix est surmontée d'une couronne en or. L'ordre a été établi en 1748 par le roi Frédéric Ier de Suède.

Grades[modifier | modifier le code]

L'ordre comporte cinq grades :

  • chevalier ;
  • chevalier première classe ;
  • commandeur ;
  • commandeur première classe ;
  • commandeur grand-croix.

Par ailleurs, les insignes (médaille, ruban, et éventuellement étoile selon le grade) sont prêtées aux récipiendaires (gratuitement, contrairement par exemple à la Légion d'honneur française dont la médaille doit être achetée à la Monnaie de Paris). Les héritiers sont censés rendre ces insignes au Royaume de Suède lors du décès du récipiendaire.

Titulaires[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Ordre royal de l'Étoile polaire » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Liste des récipiendaires de l'Ordre royal de l'Étoile polaire (en suédois)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Archives de Charles Hermite » [PDF], sur academie-sciences.fr (consulté le 18 janvier 2018)
  2. « Pie de Crombrugghe de Looringhe », sur geneanet.org
  3. « Christian Vettier, ESS, receives Royal Swedish Order of the Polar Star », News Powered by Cision