Harald Kloser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Harald Kloser
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
HardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Luka (en)
Noah (d)
Luka Kloser (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Harald Kloser est un compositeur de musiques de films, scénariste et producteur autrichien, né le à Hard (Vorarlberg, Autriche).

Biographie[modifier | modifier le code]

Harald Kloser est depuis toujours un passionné de musique et d'écriture, vénérant Billy Wilder, adorant Nino Rota, Maurice Jarre ou encore Sergio Leone. Cette passion musicale s'est forgée dans sa jeunesse; obligé par ses parents, il a appris le piano puis à l'aube de sa majorité, il a perfectionné sa musique dans un groupe de rock en écrivant des chansons. Il a aussi été professeur de musique dans une école. Sa première composition de musique de film est pour le réalisateur autrichien Nikki Liest. Son parcours dans son pays natal limité par une production cinématographique pauvre, il décide de partir pour Los Angeles, vendant de fait son journal, qu'il avait créé à 22 ans, où il pouvait aussi assouvir son autre passion : écrire notamment des articles ou chroniques sur les sorties culturelles du pays.

Parti pour Los Angeles, il commence son travail de compositeur de musique de film pour des productions télévisées, séries ou téléfilms. Mais sa chance arrive en rencontrant Roland Emmerich. S'apercevant du talent du musicien, Emmerich l'engage sur sa production Passé virtuel, réalisé par Josef Rusnak. Leur collaboration se mue en amitié et qui aurait pu l'amener à composer pour The Patriot pour lequel il a même fait une démo. Mais le studio Sony préfère embaucher John Williams. Ce n'est que partie remise, Roland Emmerich l'impose à la Fox pour son film suivant, Le Jour d'après. C'est sur ce film que débute sa véritable carrière de scénariste en proposant au réalisateur de refaire une séquence longue de sept minutes, maintes fois retouchée et qui ne fonctionne pas au montage. Le cinéaste, réticent au départ, lui donne finalement sa confiance et le résultat convainc Roland Emmerich du bien-fondé de la démarche d'Harald Kloser en matière d'écriture conjuguée à la musique qui s'y rattache et donnant toute son importance au compositeur.

Ce palier franchi, les deux amis décident d'écrire les prochains films de Roland Emmerich ensemble. S'ensuit 10 000 et malgré une critique défavorable (le film ayant tout de même rapporté de l'argent à la Warner), ils n'ont que peu de problèmes pour signer avec Sony leur nouveau projet, 2012. Harald Kloser y a ainsi plusieurs casquettes : compositeur, co-scénariste et même producteur exécutif.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 1991 à 2006, il est marié à l'actrice luxembourgeoise Désirée Nosbusch, avec qui il a eu un fils Noah-Lennon né en 1995 et une fille Luka-Teresa née en 1998. Il demande le divorce en 2002 et il est prononcé en 2006[1],[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Désirée Nosbusch »
  2. (de) « An Berlin mag sie das Gemütliche », WestdeutscheZeitung, (consulté le )