Guillaume-Marie-Joseph Labouré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume-Marie-Joseph Labouré
Image illustrative de l'article Guillaume-Marie-Joseph Labouré
Biographie
Naissance
Achiet-le-Petit (France)
Ordination sacerdotale
Décès
Rennes (France)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Léon XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Maria Nuova
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Meignan
Fonctions épiscopales Évêque du Mans (France)
Archevêque de Rennes,Dol et Saint-Malo (France)
Archevêque de Rennes Dol et saint-Malo
1893 – 1906
Précédent Jean-Natalis-François Gonindard Auguste-René-Marie Dubourg Suivant
Évêque du Mans
1885 – 1893
Précédent Hector d'Outremont Abel Gilbert Suivant

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Armes de Guillaume-Marie-Joseph Labouré.svg
Crux spes unica
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Guillaume Marie Joseph Labouré, né le à Achiet-le-Petit (Pas-de-Calais)[1] et décédé le à Rennes[2], fut homme d'Église, évêque, archevêque et cardinal français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au Séminaire de Saint-Sulpice, il est ordonné prêtre en 1865 pour le diocèse d'Arras. Professeur et supérieur du petit séminaire de ce diocèse, vicaire général, il est nommé évêque du Mans le 27 mars 1885 et sacré en la cathédrale de Luçon le 31 mai suivant par Mgr Meignan, archevêque de Tours, Mgr Clovis Catteau, évêque de Luçon et Mgr Donnel, évêque d'Arras.

Alors que le diocèse de Rennes vient de connaître le décès du cardinal Place le 5 mars, et reste marqué par le brusque décès de Monseigneur Jean-Natalis-François Gonindard, le 17 mai, il est promu, le 15 juin 1893, à l'archevêché de Rennes, Dol et Saint-Malo, et fait du futur cardinal Alexis-Armand Charost son secrétaire et son bras droit. Il est créé cardinal par Léon XIII le 19 avril 1897, au titre de Santa Maria Nuova, participant à ce titre au conclave de 1903.

Il meurt à Rennes le . Ses obsèques sont célébrées à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes le 26 avril et donne l'occasion d'un important cortège qui traverse le centre-ville. Malgré la récente loi de séparation des Églises et de l'État, la municipalité de Rennes y assiste de façon officielle.

Le cardinal Labouré est le grand oncle du Docteur Marc Labouré à qui l'Institut Yad Vashem de Jérusalem décerna le titre de Juste parmi les Nations le 30 octobre 2001[3].

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'hermine à la croix d'argent chargée du chrismon complet d'or[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales du Pas-de-Calais, 5 MIR 006/1 Achiet-le-Petit 1737-1842, Registre des naissances, 1841, 4e feuillet, acte 14. L'acte porte les prénoms de Guislain Joseph.
  2. Archives municipales de Rennes, 4E115, Registre des décès, 1906, p.101, acte 678.
  3. Comité Français pour Yad Vashem, dossier N° 9527 Labouré Marc
  4. Comte de Saint Saud, Armorial des prélats français du XIXème siècle, Paris, 1906, H. Daragon, 415p., p. 110. Consultable sur Gallica.