Auguste-René-Marie Dubourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Auguste-René-Marie Dubourg
Image illustrative de l’article Auguste-René-Marie Dubourg
Biographie
Naissance
Loguivy-Plougras (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 78 ans)
Rennes
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Benoît XV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Sainte-Balbine
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Pierre-Marie-Frédéric Fallières
Archevêque de Rennes
Évêque de Moulins

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason Mgr Dubourg.png
« Potius mori quam foedari » - « Per Matrem ad cor Filii »
« Plutôt la mort que la souillure » - « Par sa Mère, au cœur du Fils »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Auguste René Marie Dubourg, né le à Loguivy-Plougras (Côtes-d'Armor) et mort le à Rennes, fut un cardinal français, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auguste-René-Marie Dubourg naquit dans une modeste auberge jouxtant le cimetière. Son père, Auguste Dubourg, couvreur et fils de meunier et sa mère, Joséphine Douenne, de Trédrez, fille de douanier y élevèrent une fratrie de cinq enfants. 

Il fut ordonné prêtre le pour le diocèse de Saint-Brieuc. Il exerce comme professeur au petit séminaire de Tréguier. En 1869 appelé à l’évêché il va y occuper sous Mgr David, Mgr Bouché et Mgr Fallières les postes de pro-secrétaire, secrétaire, chanoine honoraire de la cathédrale puis vicaire général et vicaire capitulaire du diocèse de Saint-Brieuc[1].

En 1893, par décret du 14 janvier et préconisé à Rome en consistoire secret le 19 janvier Auguste-René-Marie Dubourg est nommé évêque de Moulins, il est sacré évêque des mains de Mgr Fallières le 16 avril suivant en la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc. Le 22 il est à Loguivy reçu par le clergé, les écoles, les autorités municipales. Le lendemain dimanche 23, pour sa première grand’messe pontificale, il officie à Saint-Emilion de Loguivy et rejoindra son nouvel évêché le 27 du même mois.

Il est nommé archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo le et créé cardinal par Benoît XV lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de Sainte-Balbine.

Parlant couramment le breton, il a une dévotion particulière pour la Vierge Marie et il se rendra dans de nombreuses paroisses (Auray, Guingamp et Saint-Carré).

Décédé le 22 septembre 1921, des suites d'une mauvaise grippe, le cardinal Dubourg repose dans la crypte de la cathédrale de Rennes, contrairement à son souhait exprimé plusieurs décennies avant, de demeurer dans un coin du cimetière Saint-Ivy tout à côté de la maison maternelle[2].


Armes de Mgr Dubourg

Armes : « D'azur à la Vierge-mère couronnée d'or, tenant un cœur de gueules dans la sénestre, terrassant un serpent de sable, sur une nuée d'argent, à la bordure chargée de 21 mouchetures d'hermine[3]. »

Devise : « Per Matrem ad cor Filii. »
Cri : « Potius mori quam fœdari. »

Source[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur catholic-hierarchy.org

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Cosson, Armorial des cardinaux, archevêques et évêques français actuels, résidentiels et titulaires au 1er janvier 1917, Paris, Librairie héraldique, H. Daragon éditeur, 288p., p.164. Disponible sur Gallica [1]
  2. Louis Dudoret Mars 2013 - Publi-Trégor- Hors série spécial Cardinal Dubourg 2006
  3. Sources : Archives diocésaines de Moulins et de Rennes.

Sur les autres projets Wikimedia :