Flaming Youth (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flaming Youth.
Flaming Youth
Autre(s) nom(s) Hickory
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Pop rock, rock progressif
Années actives 19681970
Labels CBS Records, Fontana Records, Mason Records
Composition du groupe
Anciens membres Ronnie Caryl
Brian Chatton
Phil Collins
Gordon « Flash » Smith

Flaming Youth est un groupe de rock britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Pendant sa petite longévité, entre 1968 et 1970, il est composé de Ronnie Caryl (guitare et chant), Brian Chatton (piano, claviers et chant), Phil Collins (batterie, percussions et chant) et Gordon (Flash) Smith (basse et chant).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1968, Phil Collins et son ami d'enfance, le guitariste Ronnie Caryl, accompagnent le chanteur John Walker, des Walker Brothers, en tournée en Angleterre avec un groupe formé de l'ex-claviériste des Warriors de Jon Anderson, Brian Chatton et du bassiste Gordon « Flash » Smith. Puis à la fin de la tournée, les quatre musiciens décident de continuer ensemble et se cherchent un nom pour leur nouveau groupe.

Formé en 1968 sous le nom de Hickory, le groupe se distingue en concert dans les différents clubs britanniques avec quelques compositions mais surtout par ses reprises comme Shapes of Things des Yardbirds, Aquarius de la comédie musicale Hair, A Girl Like You des Young Rascals ainsi que le titre des Beatles Norwegian Wood (This Bird Has Flown) avec un solo de batterie de Phil qui terminait souvent leurs concerts. Au début de 1969, deux auteurs Ken Howard et Alan Blaikley leur proposent la maquette d'un album et un contrat pour l'enregistrement d'un album. Pour ce nouveau départ, le groupe changera de nom, désormais ils s'appelleront Flaming Youth. Tous les quatre se plongeront à fond dans le projet en élaborant petit à petit, jouant, arrangeant tous les titres. Ils signeront chez Fontana Records, afin de produire l'album Ark II, sorti le 11 octobre 1969. De bonnes critiques sortiront en règle générale dans les médias et surtout la surprise viendra en novembre de cette même année où l'album sera classé disque du mois par le célèbre magazine musical britannique Melody Maker. En novembre, le New Musical Express rapporte que l'album sera le sujet d'un documentaire d'une heure, dans lequel le groupe est filmé aux Pays-Bas[1].

Il sortira plusieurs 45 tours à l'époque, dont le surnommé cosmic single Guide Me Orion (qui se classera dans les charts anglais pendant plusieurs semaines), puis Man, Woman and Child en juin 1970 (single sorti uniquement en Espagne ; deux inédits des sessions de Ark II) ainsi que From Now on (Immortal Invisible) en décembre 1970. Pour la sortie du disque, le groupe engage le saxophoniste Dave Brook pour quelques concerts notamment au Marquee Club et au Planetarium de Londres, puis le groupe partira en tournée pour quelques dates en Angleterre et en Espagne. Au début de 1970, ils feront quelques émissions de télévisions en Allemagne et aux Pays-Bas. Le rapide succès du groupe s'estompe au fil du temps. Un certain Rod Mayall (le frère de John) rejoint le groupe comme organiste mais le manque de concerts fait que la frustration est là. Les membres du groupe cherchent d'autres aventures et Youth se sépare progressivement à l'été 1970.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Brian Charles Chatton - avant de joindre les rangs de Flaming Youth, il est membre des Warriors de 1962 à 1967 (avec Jon Anderson futur Yes au chant, David Foster à la basse et Ian Wallace (futur King Crimson) à la batterie. Puis en 1971 dans Jackson Heights avec Lee Jackson (ex-The Nice) au chant et à la basse et John McBurnie au chant et à la guitare, il travailla par la suite avec Meatloaf, Eric Burdon, Jack Bruce, Allan Holdsworth puis avec les Hollies. Il publie trois albums solo Playing for Time en 1981 (avec Steve Holly et Phil Collins), Spellbound en 1989, et Chatton Classic Covers - Chapter One en 2000. En 1987, il forme le groupe Boys Don't Cry (avec Adrian Lee (ex-Mike and the Mechanics) et Cozy Powell (célèbre batteur ayant joué avec Jeff Beck, Rainbow, ELP)) et produit un album éponyme.
  • Gordon « Flash » Smith - il vit maintenant aux Pays-Bas en Limbourg depuis 1977. Il joue avec les Flying Scotsmen en 1964, des Crawdads en 1966 / 1967 ou encore John Walker (des Walker Brothers). Il joue régulièrement en concert en Europe du Nord fait des sessions studio pour d'autre artistes comme avec Andy Fraser (ex-Free), Stevie Wonder, etc. et en 1999 participe à la comédie musicale Adam et Eva (composée par Seth Gaaikema Klaas van Dijk). Il sort un album solo After the Meantime.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Tobler, NME Rock 'N' Roll Years, Londres, Reed International Books Ltd, , p. 204