Face Value (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Face Value.
Face Value
Album de Phil Collins
Sortie
Enregistré hiver 1979 - janvier 1981
The Town House, Londres, (UK)
Durée 47:49
Genre Pop, rock, jazz-fusion, R&B, rock progressif
Format 33 tours
Producteur Phil Collins
Hugh Padgham

Albums de Phil Collins

Face Value est le premier album solo de Phil Collins sorti en février 1981, sur le label Virgin à l'international et sur le label Atlantic Records en Amérique du Nord. Il est publié en Grande-Bretagne 11 jours après le trentième anniversaire de Phil Collins. Il contient le tube In the Air Tonight dont la tonalité sombre est le résultat de l'échec de son mariage avec sa première épouse Andrea Bertorelli. En novembre 2015, l'album a été réédité en double CD ainsi qu'un autre Both Sides, avec de nouvelles photos pour orner la pochette, pour montrer le passage du temps. Il y a donc 12 chansons bonus, des versions live et des démos, ainsi que des pièces de Genesis comme Misunderstanding et Behind The Lines plus une de Brand X, ...And So To F.

Conception[modifier | modifier le code]

En 1978, cela fait sept ans que Phil Collins est membre du groupe Genesis. Après avoir été pendant 4 ans uniquement le batteur du groupe, il en devient également le chanteur à partir de 1976; suite au départ de Peter Gabriel quelques mois plus tôt. Le premier album dans lequel Collins apparait comme chanteur du groupe est A Trick of the Tail qui sera un succès.

C'est véritablement en 1978 avec la sortie de l'album And Then There Were Three que Genesis aura son premier succès planétaire avec la chanson devenu un hit international Follow You Follow Me. Avec cette chanson, le groupe s'orientera dans un son moins rock progressif et plus Pop.

Après une tournée mondiale, Genesis décide de faire une pause, à la même époque le mariage de Phil Collins bat de l'aile. Phil se rend à Vancouver, là où réside maintenant son épouse, afin de tenter de sauver son mariage, Ils divorceront finalement en 1979. Paradoxalement, cette période douloureuse aura été une période très productive pour Phil; c'est là qu'il composera toutes les chansons de son premier album solo Face Value. Initialement, Collins ne souhaite pas sortir un album avec ces titres mais Atlantic Records qui édite les disques de Genesis aux États-Unis et Virgin Records, qui s'occupe de la distribution des disques de Genesis à l'international, lui proposent de signer un contrat pour le sortir comme un album solo.

Certaines démos enregistrées chez lui pour la préparation de Face Value ont servi aussi à la conception de l'album Duke.

Enregistrement et Production[modifier | modifier le code]

Les sessions d'enregistrement pour Face Value se déroulèrent au studio Town House de Londres entre la fin de l'hiver 1979 et le début de l'année 1981. Selon le site Classic Albums , Phil Collins qui avait grandi en écoutant beaucoup de musique noire américaine sur le label Motown, souhaitait contre l'avis de beaucoup de gens de son entourage, intégrer la section de cuivre du groupe américain Earth, Wind & Fire les Phenix Horns. Cette décision aura une grande conséquence dans sa carrière solo, car les Phenix Horns seront un élément majeur du son de Phil Collins.

Ce dernier a également utilisé une approche alors controversée, celle d'employer des boîtes à rythmes en lieu et place d'un jeu live alors même que sa réputation de batteur était importante. Phil Collins expliqua alors qu'il voulait explorer de nouvelles techniques d'enregistrement et de nouvelles texture sonores, encouragé en cela par le succès solo de son ancien partenaire de Genesis Peter Gabriel, qui avait utilisé des programmations de batterie pour son dernier album, soit Peter Gabriel 3 dit Melt. Sur lequel Phil a d'ailleurs joué sur 4 chansons, Intruder, No Self Control, Family Snapshot et Biko. On retrouve d'ailleurs un des musiciens de Peter Gabriel, soit le violoniste L. Shankar, qui outre le violon joue aussi le tamboura et le voice drum. Eric Clapton joue aussi sur deux chansons de l'album.

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. In the Air Tonight 5:32
2. This Must Be Love 3:55
3. Behind the Lines 3:53
4. The Roof Is Leaking 3:16
5. Droned 2:55
6. Hand in Hand 5:12
7. I Missed Again 3:41
8. You Know What I Mean 2:33
9. Thunder and Lightning 4:12
10. I'm Not Moving 2:33
11. If Leaving Me Is Easy 4:54
12. Tomorrow Never Knows 4:46
47:49 Toutes les chansons ont été écrites et composées par Phil Collins, sauf la chanson Behind the lines qui est une reprise de son groupe Genesis écrite par Tony Banks/Phil Collins/Mike Rutherford, ainsi que la chanson Tomorrow Nevers Knows qui est une reprise des Beatles écrite par Lennon/McCartney.

Réédition novembre 2015[modifier | modifier le code]

Face Value a été réédité en double CD avec 12 chansons supplémentaires.

  • Misunderstanding (Live) Genesis
  • If Leaving Me Is Easy (Live)
  • In The Air Tonight (Live)
  • Behind The Lines (Live) Genesis
  • The Roof Is Leaking (Live)
  • Hand In Hand (Live)
  • I Missed Again (Live)
  • ...And So To F (Live) Brand X
  • This Must Be Love (Demo)
  • Please Don't Ask (Demo)
  • Misunderstanding (Demo)
  • Against All Odds (Take A Look At Me Now) (Demo)

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Phil Collins : Voix, Batterie, Percussions, Drum Machine, Piano Fender Rhodes, Vocoder, Roland CR-78, Prophet 5.
  • Daryl Stuermer : Guitare, banjo sur 4
  • Eric Clapton : Guitare sur 4 et 11
  • Joe Partridge : Slide-guitare sur 4
  • L. Shankar : Violons sur 1, 5, 6, Tamboura sur 5, Voice Drum sur 5
  • John Giblin : Basse sur les pièces 1, 9, 10, 12
  • Alphonso Johnson : Basse sur 2, 3, 6, 7, 11
  • J. Peter Robinson : Prophet sur 3
  • Stephen Bishop : Chœurs sur 2
  • Arif Martin : Arrangement des cordes sur 8 et 11
  • Phenix Horns -
  • Don Myrick: alto et tenor saxophone, alto sax solo sur 11
  • Louis Satterfield: trombone
  • Rahmlee Michael Davis et Michael Harris: trompette, flugelhorn sur 11
  • Ronnie Scott: tenor saxophone, solo sur 7

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

  • Le titre Tomorrow never knows qui est une reprise des Beatles, contient une pièce et un titre caché à la fin. Le premier, il s'agit du refrain de la chanson Hand in Hand passé au ralenti et à l'envers et le titre caché est Over the Rainbow interprété par Phil Collins enregistré à bas volume.
  • Behind the Lines est une reprise de Genesis tirée de l'album Duke.

Notes et références[modifier | modifier le code]