Famille de Commarque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

de Commarque
Blasonnement D'azur à une arche d'alliance d'argent surmontée de deux étoiles d'or.
Devise Cum Arca
Pays ou province d’origine Périgord
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Demeures Logis noble à l'entrée du château de Commarque
Charges Bailli, prévôt, maire, ...
Fonctions militaires Chevaliers de forteresses, officiers
Fonctions ecclésiastiques Abbé
Récompenses civiles Ordre national de la Légion d’honneur
Récompenses militaires Ordre royal et militaire de Saint-Louis

La famille de Commarque (s'est aussi écrit Comarque) est une famille d'ancienne noblesse actuellement subsistante originaire du Périgord et du Quercy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Dans son ouvrage sur les anciennes familles nobles du Périgord subsistantes en Dordogne, Gontran du Mas des Bourboux reprend l'histoire de la famille de Commarque[1], en l'actualisant au regard des travaux de Gustave Chaix d'Est-Ange.

Gontran du Mas des Bourboux rapporte que des personnages du patronyme Commarque, dont l'étymologie signifierait commis à la garde de lieux frontières, sont cités dans le Sarladais dès le XIIe siècle : Garin et Hélie de Commarque sont abbés, Géraud de Commarque est chevalier en 1250, mais sans preuves toutefois pour un Commarque qui aurait vécu en 1116. Il ajoute que la filiation de la famille actuelle ne débute qu'entre la fin du XIIIe siècle et le début du XIVe siècle.

Le logis noble[modifier | modifier le code]

Cette famille habite un logis noble vers l'entrée du château de Commarque séparé par un fossé du logis seigneurial habité par la famille de Beynac[1].

Article détaillé : Château de Commarque.

Gontran du Mas des Bourboux qualifie de chevaliers de forteresses les membres de ce type de famille noble qui sont au service de seigneurs châtelains[1].

Le XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

En 1666, la famille de Commarque est maintenu en sa noblesse.

Les personnalités de la famille de Commarque[modifier | modifier le code]

  • Paul de Commarque, fils d'Annet de Comarque, seigneur de Pech Gaudou près de Belvès et de Sigognac, capitaine protestant ayant combattu avec Henri de Navarre. En 1605, il a participé à la conjuration du duc de Bouillon avec des amis du duc de Biron, en Quercy, Périgord et Limousin, contre le roi Henri IV[2]. La conjuration découverte et ne s'étant pas enfui en Espagne, il est fait prisonnier, condamné aux "Grands Jours" de Limoges, il est décapité en place publique à Limoges.
  • En 1673, Bernard de Commarque est tué dans son château de Beyssac qui est démantelé
  • Guillaume de Commarque, gentilhomme de la chambre du roi de Pologne à la fin du XVIIIe siècle
  • En 1785, Raymond-Joseph de Commarque
  • En 1791, Jean de Commarque, officier, et Joseph de Commarque, ancien gendarme de la garde du roi, émigrent
  • En 1800, un Commarque, engagé dès 1795 dans la chouannerie, est fusillé avec Frotté
  • En 1944, Gérard, "marquis" de Commarque, maire d'Urval, meurt au camp de concentration de Buchenwald[3]. L'un de ses fils Hubert de Comarque-Pinel de Senailhac a acheté le château de Commarque en 1968. Un autre de ses fils, Godefroy de Commarque est l'actuel "marquis" de Commarque et le chef de famille, né en 1938 au Chateau de La Bourlie.

Alliances[modifier | modifier le code]

Les principales alliances de la famille de Commarque sont[4] : 1459 de Larmandie, 1468 de Carbonnières, 1500, 1661 d'Abzac, 1514 du Pouget de Nadaillac, de Grossoles, 1530 de Carrière de Montvert, 1532 de Laurière, 1567 de Beaupoil de Sainte-Aulaire, 1625 de Bosredon, 1634 de Vassal, 1643 de Montesquiou de Sainte-Colombe, 1645 de Gervain, de Cugnac de Sénailhac, 1679 de Clermont-Toucheboeuf[5], 1685 de Lart, 1687 de Roquefeuil, 1712 de Saint-Éxupéry, 1740 de Foucauld de Lardimalie, 1806 de Montalembert, 1891 de Cours, 1899 de Sevin, 1910 d'Espouy, 1966 de Witt, 1998 zu Hohelonhe Langenburg, 2010 Visconti di Modrone.

Armes, titres[modifier | modifier le code]

  • de Commarque : D'azur à une arche d'alliance d'argent (quelquefois supportant deux têtes de chérubins du même) surmontée de deux étoiles d'or[4]

Couronne de marquis.

Support : deux lions

Devise : Cum arcâ

Titre : cette famille a pris à titre de courtoisie depuis 1782 le titre de marquis[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Gontran du Mas des Bourboux, L'ancienne noblesse du Périgord subsistant en Dordogne, éd. Pilote 24, année 2001, article de Commarque pages 89 à 94.
  2. Jean-Pierre Babelon, Henri IV, p. 906, Fayard, Paris, 2009 (ISBN 978-2-213-64402-8)
  3. Histoire-généalogie : Gérard de Commarque
  4. a et b Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe, tome 11, pages 248 à 250 Comarque (de).
  5. Nobiliaire universel de France ou recueil général des généalogies ... Par Nicolas Viton de Saint-Allais - volume 14 page 184

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe, tome 11, pages 248 à 250 Comarque (de)
  • Gontran du Mas des Bourboux, L'ancienne noblesse du Périgord subsistant en Dordogne, éd. Pilote 24, année 2001, article de Commarque pages 89 à 94
  • Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume, et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, chez Arthus Bertrand, Paris, 1825, tome 5, de Comarque, p. 1-48 (lire en ligne)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]