Famille d'Hangest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Famille de Hangest)

Famille d'Hangest
Armes de la famille.
Armes de la famille : Famille d'Hangest

Blasonnement « D'argent à la croix de gueules, chargée de cinq coquilles d'or. »
Pays ou province d’origine Picardie

La famille d'Hangest est une famille de la noblesse française originaire de Picardie connue depuis le XIIe siècle. Elle détenait, à l'origine, la seigneurie d'Hangest-en-Santerre.

Historique[modifier | modifier le code]

D'origine picarde, la famille était possessionnée depuis le XIIIe siècle en Normandie, détenant notamment la « première baronnie de Normandie », la baronnie de Pont-Saint-Pierre. Cette terre passa d'ailleurs dans la famille de Roncherolles et devint un marquisat. En Brie, les Hangest possédaient le château de Montmort.

Branche aînée[modifier | modifier le code]

  • Florent II le Jeune († après 1225), comte de Hangest (?)
  • Florent III († 1254), fils du précédent, seigneur de Hangest et Havesnecourt.
  • Jean II d'Hangest († après 1264), frère du précédent, seigneur d'Hangest. Il épouse Gode des Préaux, dame de Davenescourt, fondatrice du prieuré de Davenescourt.
  • Jean III d'Hangest († après 1299), fils du précédent, chevalier, seigneur de Hangest et Havesnecourt.
  • Jean IV dit Rabache, décédé en septembre 1363, fils du précédent, prisonnier en Angleterre, chevalier, seigneur de Hangest et Avenescourt, conseiller du Dauphin de Viennois. Marié en 1342 avec Marie de Picquigny[4].
  • Francois d'Hangest, seigneur de Genlis & d'Abbecourt, bailli & capitaine d'Evreux. Il meurt en 1569.

Branche de Mornay d'Hangest[modifier | modifier le code]

  • En 1713, François de Mornay, seigneur de la Chapelle et d'Estrepelly, époux de la dernière du nom, a obtenu de relever le nom, les armes, et le titre de comte de Hangest. Les armes de cette famille sont :

d'argent à la croix de gueules, chargée de cinq coquilles d'or[8].

Tige des seigneurs de Genlis[modifier | modifier le code]


La terre de Genlis est acquise par la maison de Brulart[16] et plus tard encore par celle d'Aumont.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la noblesse
  2. Fille de Mathieu IV, seigneur de Montmorency
  3. Veuve d'Aubert de Narcy, sa fille Jeanne de Narcy épouse Aubert de Hangest et hérite des titres et biens de la maison de Narcy Les Sires de Narcy. (Extraits de documents concernant la maison de Nettancourt.) (Mai 1899.)
  4. Fille de Ferry de Picquigny, seigneur d'Ailly et chambellan du roi
  5. Félix-Victor Goethals, Dictionnaire généalogique et héraldique des familles nobles du Royaume de Belgique - N - Z. Table · Tome Quatrième, Bruxelles, Polack-Duvivier, (lire en ligne)
  6. Siege of Bourges, 19-31 August 1562
  7. Comité archéologique et historique de Noyon, Comptes-Rendus et Mémoires lus aux séances, t. VII, Noyon, Gaston Andrieux, .
  8. La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la Noblesse, t. VII
  9. Par donation de Philippe-Auguste en 1204
  10. Fille de Gaucher III de Châtillon, sénéchal de Bourgogne
  11. Dame de Fontaine, fille de Guillaume V de Tancarville, seigneur de Tancarville et gouverneur du Mont-Saint-Michel
  12. Patronyme commençant par H
  13. Fille de Jean IV d'Harcourt, premier comte d'Harcourt
  14. Société académique de l'Oise, Mémoires de la Société académique d'archéologie, sciences et arts du département de l'Oise, Beauvais, 1892 (tome 15) (lire en ligne), p. 72
  15. ou Jean d'Hangest seigneur de Genlis homonyme.
  16. Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, Volume 5 Expilly (M. l'abbé, Jean-Joseph) Chez Desaint & Saillant, 1768