Félix Pons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Félix Pons
Illustration.
Fonctions
Président du Congrès des députés espagnol

(9 ans, 8 mois et 12 jours)
Législature IIIe, IVe, Ve
Prédécesseur Gregorio Peces-Barba
Successeur Federico Trillo
Ministre de l'Administration territoriale

(1 an et 10 jours)
Président du gouvernement Felipe González
Prédécesseur Tomás de la Quadra-Salcedo
Successeur Joaquín Almunia
Biographie
Nom de naissance Félix Pons Irazazábal
Date de naissance
Lieu de naissance Palma de Majorque (Espagne)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Palma de Majorque (Espagne)
Parti politique PSIB-PSOE
Conjoint Carmen Aguirre Ferrer
Diplômé de Université de Barcelone
Profession Avocat
Professeur d'université

Félix Pons
Présidents du Congrès des députés espagnol

Félix Pons Irazazábal, né à Palma de Majorque le et mort le à Palma de Majorque, est un homme politique espagnol du Parti socialiste ouvrier espagnol.

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

En 1964, il obtient sa licence de droit à l'Université de Barcelone, et devient avocat l'année suivante. Il occupe ensuite, entre 1966 et 1970, un poste de professeur d'introduction au droit à l'École des assistants sociaux.

Redevenu avocat en 1970, il reprend l'enseignement deux ans plus tard, cette fois-ci comme professeur de sciences politiques, droit politique et droit administratif à la section de l'Université de Barcelone à Palma de Majorque.

Il a ensuite exercé les professions d'avocat et professeur de droit commercial à l'université des îles Baléares. Marié, père de trois enfants, il meurt le à Palma de Majorque des suites d'un cancer dont il souffrait depuis plusieurs mois[1].

Activité politique[modifier | modifier le code]

Les débuts au PSOE[modifier | modifier le code]

Il adhère à la Fédération socialiste baléare-PSOE en 1975. Il démissionne de la commission exécutive régionale quatre ans plus tard, à la suite du rejet d'un rapport dans lequel il défendait une ligne politique sociale-démocrate.

De l'exécutif local au national[modifier | modifier le code]

Le , il est élu député des Îles Baléares lors des élections constituantes. Réélu aux législatives du , il devient conseiller au Travail et à la Santé du gouvernement régional pré-autonome. Il est élu l'année suivante au Parlement des Îles Baléares, où il est porte-parole du groupe socialiste.

Félix Pons est nommé ministre de l'Administration territoriale par Felipe González dans son premier cabinet le [2].

Président du Congrès des députés[modifier | modifier le code]

Il retrouve son siège de député des Îles Baléares lors des élections législatives du , puis est élu président du Congrès des députés par 322 voix le 15 juillet. Il conserve son siège et sa fonction lors des scrutins de 1989 et 1993. À ce jour, Félix Pons est le seul à avoir effectué plusieurs mandats à la présidence de la chambre basse des Cortes Generales.

Ayant décidé de mettre un terme à sa carrière politique à la suite des élections législatives anticipées du , il clôt la Ve législature par cette formule : « La séance est levée, et même un peu plus » (« Se levanta la sesión, y algo más »)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]