Entente sportive de Sétif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ESS.
ES Sétif
Logo du ES Sétif
Généralités
Nom complet Entente sportive de Sétif
Surnoms L'ESS
L'Aigle Noir
L'Entente
El Kahla (La Noire)
Noms précédents Entente plastique de Sétif
(1977-1988)
Fondation 1958
Disparition de 1977 à 1984
Statut professionnel SPA depuis 2010
Couleurs noir et blanc
Stade Stade du 8-Mai-1945
(25 000 places)
Siège Boulevard 8 mai 1945
19000 Sétif
Championnat actuel Ligue 1
Président Drapeau : Algérie Hassan Hammar
Entraîneur Drapeau : Algérie Abdelkader Amrani
Site web www.ententedesetif.com
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Algérie (7)
Coupe d'Algérie (8)
Supercoupe d'Algérie (1)
International[1] Ligue des champions (2)
Supercoupe de la CAF (1)
Coupe nord-africaine des clubs champions (1)
Coupe nord-africaine des vainqueurs de coupe (1)
Supercoupe de l'UNAF (1)
Coupe afro-asiatique (1)
Ligue des champions arabes (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

L'Entente sportive de Sétif (arabe : الوفاق الرياضي السطايفي) est un club de football algérien basé à Sétif fondé en 1958. Il évolue dans la Ligue 1 algérienne.

L'ESS est le 2e club le plus titré d'Algérie avec 25 titres nationaux, régionaux et internationaux derrière la JS Kabylie.

Historique[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation de la ville de Sétif

La fondation de l'ES Sétif remonte en 1958 par le défunt Ali Benaouda dit Ali Layass, sous le nom de l'Entente sportive de Sétif.

La couleur de l'équipe été liée selon son fondateur à un incident survenu lors d'un match dans le stade de Bordj Ghedir face au FC Gadir ou l'ESS portait les couleurs vert et blanc, et à la suite d'une perquisition par les soldats de l'armée coloniale, les joueurs de l'ESS ont été blâmés pour leur tenue, ce qui les a poussés à choisir le noir comme en signe de « deuil » pour les victimes du 8 mai 1945[2].

Les Débuts[modifier | modifier le code]

Fondée en 1958, l'Entente devient rapidement une des places fortes du football algérien. En effet l'ESS s'illustre en remportant à quatre reprises la Coupe d'Algérie de football lors des années 1960 (1963, 1964, 1967 et 1968).

En 1968, l'ESS remporte son premier titre de Champion d'Algérie et réalise par la même occasion son premier doublé Coupe/Championnat avant celui de 2012.

L'Apogée[modifier | modifier le code]

Après 12 ans sans titre, l'ESS fait son retour sur le devant de la scène en remportant la Coupe d'Algérie 1980.

Sept ans plus tard, les Sétifiens gagnent leur 2e titre de Champion d'Algérie. Fort de leur statut de champions, les noirs et blancs participent à la Coupe d'Afrique des Clubs Champions et se hissent en finale. Opposés aux Nigérians de Iwuanyanwu Nationale-(Heartland FC)-, l'ESS s'impose et devient le 3e clubs Algériens à remporter ce trophée après le MC Alger et la JS Kabylie avec la particularité que cette année-là, l'ESS est en 2e division à la suite de sa relégation à la fin de la saison précédente.

Elle réitère l'exploit le 1er novembre 2014 en remportant à nouveau le titre face au club de l'AS Vita de Kinshasa.

Cette victoire continentale donne le droit à l'ESS de participer à la Coupe afro-asiatique que les Sétifiens remportent face à l'Al Sadd Doha. L'ESS est la seule équipe algérienne à s'être imposée dans cette compétition qui a disparu en 1998.[réf. nécessaire]

Le renouveau[modifier | modifier le code]

La fin de la décennie 2000 marque le retour des Aigles au premier plan. En effet sous l'impulsion de son président, Abdelhakim Serrar, l'Entente devient une véritable machine à gagner et remporte 8 titres entre 2007 et 2010. Les Sétifiens s'illustrent également à nouveau sur le plan continental en atteignant la finale de la Coupe de la CAF 2009 mais s'inclinent face au Stade malien.

En 2014, l’ESS met fin à 26 ans de disette des clubs Algériens dans la plus prestigieuse des compétitions de la CAF. L’ESS est championne d’Afrique pour la seconde fois de son histoire. Face aux Congolais de l'AS Vita Club, l'équipe se contente de deux matchs nuls (2-2 ; 1-1), mais est déclarée vainqueur au bénéfice du nombre de buts marqués à l'extérieur.

En finale de la Supercoupe d'Afrique 2015, l'ESS réalise encore l'exploit et gagne sa première finale contre le prestigieux club égyptien du Ahly SC après un match nul (1-1 puis 6-5 aux TAB) et devient ainsi le premier club Algérien à avoir remporté cette compétition depuis sa création en 1992.

Image et identité[modifier | modifier le code]

Les différents noms du club[modifier | modifier le code]

Depuis 1958, l'équipe de l'ESS est connu sous le nom de l’Entente sportive de Sétif. Avec les réformes sportives de 1977, le club va être parrainé par la société nationale des hydrocarbures SONATRACH ce qui induit le changement de son nom qui devient Entente Pétrolière de Sétif (ESP), puis en 1984, le club change de parrainage pour adopter la société nationale de plastique, ainsi le nom du club change encore et devient l'Entente Plastique de Sétif (ESP). En 1988, tous les clubs d'Algérie retrouve leur vraie appellation de fondation ainsi l'entente retrouve son ancien nom l'Entente sportive de Sétif.

Entente sportive de Sétif
1958–1977
U+21E9.svg
Entente Pétrolière de Sétif
1977–1984
U+21E9.svg
Entente Plastique de Sétif
1984-1988
U+21E9.svg
Entente sportive de Sétif
Depuis 1988

Logo et couleurs[modifier | modifier le code]

Depuis la fondation du club, ses couleurs sont le noir et le blanc, ou le noir est considéré comme signe de « deuil » pour les victimes des massacre du 8 mai 1945.

Logo de l'ES Sétif

Palmarès et bilan[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales Compétitions internationales

Ligue 1 (7)

Coupe d'Algérie (8)

Supercoupe d'Algérie (1)

Autres compétitions

Ligue 2 (2)

Palmarès des jeunes[modifier | modifier le code]

Junior (U20)

Cadets (U17)

Minime (U15)

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

Bilan de l'ESS en championnat et coupes à partir de 1962 (Résultats mis à jour jusqu'à la saison 2012-2013 pour le championnat, saison 2012-2013 pour la coupe d'Algérie)

Nationale Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Ligue 1 43 7 1282 500 356 416 1443 1237 +206 1865
Ligue 2 4 2 126 - - - - - - -
Division 3 - - - - - - - - -
Coupes nationales Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Coupe d'Algérie 50 8 - - - - - - - -
Coupe de la Ligue d'Algérie 4 0 - - - - - - - -
Supercoupe d'Algérie 3 1 - - - - - - - -
Total - 18 - - - - - - - -
International Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff Points
Compétitions arabes 4 2 44 23 11 10 55 32 +23 80
Compétitions nord-africaines 3 3 9 5 3 1 12 4 +8 8
Compétitions afro-asiatique 1 1 2 2 0 0 5 1 +4 -
Compétitions africaines 16 3 109 56 24 35 133 93 +49 129
Total - 9 - - - - - - - -
Total Général - 25 - - - - - - - -
Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

Records[modifier | modifier le code]

L'ESS détient plusieurs records au niveau national:

Classement en championnat d'Algérie par année[modifier | modifier le code]

L'équipe de l'ESS fût depuis 1962 un grand club de la D1 algérienne, quasi-présent avec les meilleurs du championnat. Elle a remporté son 1er titre de Champion d'Algérie en 1968 et réalise le doublé pour l'occasion avec sa 4e Coupe d'Algérie (après 1963, 1964 et 1967) puis elle a attendu jusqu'à 1987 pour remporter son 2e titre, mais l'année d'après elle fut reléguée en D2 bien qu'elle ait pu gagner le titre de la Coupe d'Afrique des clubs champions la même année.

Après seulement une année passée en D2, l'équipe revient en D1 mais se voit encore reléguée après 5 saisons en 1994, elle ne revient qu'après 3 saisons en 1997.

À partir de 1997, l'ESS attend 10 ans pour pouvoir remporter son 3e titre de championnat en 2007 (20 ans après le dernier titre), suivi du 4e titre en 2009, puis réalise une première de son histoire en gagnant le championnat deux fois de suite (2012 et 2013).

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de l'ES Sétif de la saison 2016-2017
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[3] Nom Date de naissance Sélection[4] Club précédent
1 G Drapeau de l'Algérie Khedaïria, SofianeSofiane Khedaïria 1/4/1989 (27 ans) Algérie Le Mans FC
16 G Drapeau de l'Algérie Saadoune, OmarOmar Saadoune 19/12/1992 (23 ans)
0 Formé au club
30 G Drapeau de l'Algérie Belhani, AbderraoufAbderraouf Belhani 26/11/1986 (29 ans)
NA Hussein Dey
2 D Drapeau de l'Algérie Bouchar, SofianeSofiane Bouchar 21/5/1994 (22 ans)
0 Formé au club
3 D Drapeau de l'Algérie Hachi, FaresFares Hachi 5/11/1989 (26 ans)
Grenoble Foot 38
4 D Drapeau de l'Algérie Arroussi, KheireddineKheireddine Arroussi 7/6/1990 (26 ans)
0 Formé au club
15 D Drapeau de l'Algérie Bedrane, AbdelkaderAbdelkader Bedrane 2/4/1992 (24 ans)
USM Blida
20 D Drapeau de l'Algérie Keniche, RyadRyad Keniche 30/4/1993 (23 ans)
USM El Harrach
24 D Drapeau de l'Algérie Ziti, MohamedMohamed Ziti 19/4/1989 (27 ans)
JS Kabylie
25 D Drapeau de l'Algérie Rebiai, MiloudMiloud Rebiai 12/12/1993 (22 ans)
WA Tlemcen
6 M Drapeau de Madagascar Amada, IbrahimIbrahim Amada 28/2/1990 (26 ans) Madagascar USM El Harrach
7 M Drapeau de l'Algérie Djahnit, AkramAkram Djahnit 3/4/1991 (25 ans)
Al Arabi SC
8 M Drapeau de l'Algérie Delhoum, MouradMourad Delhoum Capitaine 10/2/1990 (26 ans) Algérie A' JS Kabylie
10 M Drapeau de l'Algérie Djabou, AbdelmoumeneAbdelmoumene Djabou 31/1/1987 (29 ans)
Club africain
13 M Drapeau de l'Algérie Lamri, Sid AliSid Ali Lamri 3/4/1991 (25 ans)
MSP Batna
21 M Drapeau de l'Algérie Baouz, IssamIssam Baouz 30/11/1990 (25 ans)
0 Formé au club
23 M Drapeau de l'Algérie Aït Ouamar, HamzaHamza Aït Ouamar 6/12/1986 (29 ans)
USM El Harrach
9 A Drapeau de l'Algérie Ziaya, AbdelmalekAbdelmalek Ziaya 23/1/1984 (32 ans) Algérie USM Alger
12 A Drapeau de l'Algérie Amokrane, AbdelhakimAbdelhakim Amokrane 10/5/1994 (22 ans)
DRB Tadjenanet
19 A Drapeau de la République centrafricaine Dagoulou, EudesEudes Dagoulou 9/2/1990 (26 ans) Centrafrique MC Oran
27 A Drapeau de l'Algérie Haddouche, ZakariaZakaria Haddouche 19/8/1993 (22 ans)
ASO Chlef
999 A Drapeau de l'Algérie Nadji, RachidRachid Nadji 15/4/1989 (27 ans)
USM Alger
Entraîneur(s)

Drapeau : Algérie Abdelkader Amrani


Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Champion de la coupe d'UNAF en 2010
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stade du 8-Mai-1945 à Sétif.

Stades[modifier | modifier le code]

Stade Mohamed Guessab (ex-Stade Municipal Eugène-Girod)[modifier | modifier le code]

Cet ancien stade été le premier du club, il accueillait les matchs de l'ESS depuis l'indépendance jusqu'au début des années 2000, ou le stade devient trop petit pour les grands nombres de supporteurs de l'équipe.

Stade du 8 mai 1945|Stade du 8 Mai 1945[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade du 8 mai 1945.

Ce stade est devenu le symbole de l'équipe avec les grands matchs qui ont eu lieu, ainsi et après les derniers sacres réalisés par l'ESS, le stade est surnommé "stade du feu et de la victoire".

Nouveau stade de Sétif[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nouveau stade de Sétif.

Le Nouveau Stade de Sétif est le futur stade de l’équipe nationale d'Algérie (stade de l'ENA) et de l'ES Sétif, situé dans la ville de Sétif. Sa capacité sera de 50 000 places, sans piste d’athlétisme il sera l'un des stades les plus moderne d'Afrique .

Aspect économiques[modifier | modifier le code]

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Le passage en société par actions[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, la loi algérienne exige aux clubs de 1re et 2e divisions de passer en mode professionnel, et d'établir une SPA (société par action).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (ar) Hamid Frin, L'entente et la légende du second souffle
  3. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  4. Seule la sélection la plus importante est indiquée.