Union sportive madinet d'Oran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis USM Oran)
Aller à : navigation, rechercher
USM Oran
Logo du USM Oran
Généralités
Nom complet Union Sportive Madinet d'Oran
Surnoms USMO, Le Doyen, Avant El-W'harniya, Unionistes
Noms précédents Union Sportive Musulmane d'Oran de 1926 à 1977
NADIT Oran de 1977 à 1989
Fondation 1er mars 1926
Statut professionnel Amateur
Couleurs Noir et Blanc
Stade Stade Allal Toula
(5 000 places)
Siège 08 rue Aissat Idir, Oran
Championnat actuel Inter-Région
Président Drapeau : Algérie Rabie Bouakil [1]
Entraîneur Drapeau : Algérie Mohamed Djerradi

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'Union Sportive Madinet d'Oran (arabe : إتحاد رياضي مدينة وهران) est un club de football algérien fondé le 1er mars 1926 à Oran sous le nom de l'Union Sportive Musulmane d'Oran, c'est l'un des clubs les plus glorieux d'Algérie. C'est aussi le plus ancien des clubs musulmans d'Oran depuis l'époque coloniale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période coloniale[modifier | modifier le code]

Le contexte politique et sportif[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, et avec l’existence de plusieurs clubs et associations européens fondé par des Pieds-Noirs. Des associations sportives musulmanes ont commencé à apparaitre en Algérie à l'instar du MC Alger, du GC Mascara ou autres. Et comme ces derniers, les Oranais devaient s'unir eux aussi pour crée à leur tour une association qui représenterait la communauté musulmane d'Oran.

Dans ce contexte de colonialisme, crée un club musulman à Oran était une opportunité pour les musulmans d'Oran de ce mesurer aux européens et d'affirmer leur identité ethnique. Mais l'USM Oran comme tous les clubs et associations sportives avait du mal à se faire reconnaitre officiellement à cause des lourdes formalités administratives imposées par les autorités administratives de l'époque. Ainsi il a fallu attendre 1926 pour voir le club créer et reconnu officiellement.

La naissance du club, tout un combat[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs de l'USM Oran en 1926

Le 1er mars 1926, au Café des Sportifs Oranais "Chez Latreche" à Medina Jédida, des nationalistes Algériens, Sadek Boumaza, Bendouba dit: El Fellous, Benkoula, Boumefraa, et autres Nemri, Gharmati décidèrent de créer la première association sportive qui deviendra peu de temps après sa création un club omnisports avec plusieurs disciplines, Athlétisme, Basket-ball, Boxe, Cyclisme, Handball, Natation et Volley-ball. ainsi que la section Football, ce club de football qui sera un mythe à Oran, en Algérie et dans toute l'Afrique du Nord.

La réunion de projet de création dura une nuit. Il sera le premier club en Algérie à s'appeler « Union Sportive Musulmane » pour bien définir la communauté représentative du club, même si les autorités administratives étaient contre cette appellation, mais les dirigeants du club insistèrent à garder ce nom.

Le club sera créé par un regroupement d'anciennes associations oranaises musulmanes fondées antérieurement comme le Mouloudia Club Musulman d'Oran (MCMO) déclaré le 4 décembre 1919 par Lahouari Orfi, sis 19 bd du Sud à Medina Jédida, le Hamidia Club Musulman d'Oran (HCMO) enregistré officiellement le 12 mai 1921 et résidant à la rue des Puits au quartier El Hamri (ex. Lamur), le Mouloudia Hamidia d'Oran (MHO) reconnu officiellement le 30 octobre 1924, siégeant au 43 rue de Relizane au quartier Cholet ou autres comme le FC Musulman de Lamur fondé par Saffa au quartier El Hamri[A 1],[A 2].

Choix du nom et des couleurs[modifier | modifier le code]

Le mot Union a été choisi pour symboliser l'union et le regroupement de tous ces clubs des quartiers musulmans qui ont abouti à la création de l'USM Oran. Le choix des couleurs avait deux sens, le noir symbolisait la période noire du colonialisme, le blanc symbolisait l'espoir de retrouver une Algérie libre.

Cependant l'USM Oran va subir d'autres contraintes concernant sa nomination. l'Administration française imposa 4 circulaires (1928 à 1936 et définitivement abandonnée en 1948) en obligeant les associations musulmanes d'utiliser le terme "Franco Musulman" dans leur nom et en intégrant des joueurs et des dirigeants européens dans leurs structures. Ce fut le cas pour USM Sétif qui s'appelait Union Sportive Franco-Musulmane de Sétif[2], l'ESM Guelma (Espérance Sportive Franco Musulmane Guelmoise) ou encore le CS Constantine (Club franco-musulman de Constantine)

Le club va intégrer dans son effectif les deux frères Martinez, et dans son Comité Directeur Michel Deharo qui sera le 3e président de l'histoire du club après Nemri et Ali Benkoula comme fut le cas au MC Alger avec Luis Rose comme vice-président. Par contre, l'USM Oran refusa de changer le nom et une bataille pour la nomination du club durera des années et un bras de fer historique se fera entre la direction du club et le gouverneur général d'Oran qui finira par céder en closant l'Affaire USMO par la Circulaire 5599 CM du 8 septembre 1936[3]. Le club était ainsi le premier à intégrer uniquement le nom "musulman" en Algérie et dans toute l'Afrique du nord.

La montée en puissance[modifier | modifier le code]

L'USM Oran en 1939

Comme tout club crée à l'époque, l'USM Oran s'inscrit donc dans les registres de la LOFA et débute en 3e division de district avant d'atteindre la Division d'Honneur en franchissant graduellement les deux autres du District puis la Promotion Honneur.

À sa cinquième année d’existence, l'USM Oran atteint l'élite de la Division d'Honneur (DH) en remportant le fameux match décisif de championnat 1930-1931 de Pré Honneur contre l'US Hammam Bou Hadjar dans le terrain de cette équipe à Hammam Bou Hadjar. L'USM Oran remportera son premier titre de Champion d'Oranie au bout de sa seconde saison seulement en 1932-1933. Les titres vont se succéder après avec un total de 7 fois champions d'Oranie et de belles prestations aux compétitions nord-africaines.

Le boycott de mai 1956[modifier | modifier le code]

Le déclenchement de la Guerre d'Algérie en 1954 a rendu les matchs entre les clubs européens et musulmans difficiles, plusieurs incidents et arrêts de matchs se produisirent et ce n'était que les clubs musulmans qui étaient sanctionnés. En raison de cette injustice et surtout lors du match de la finale de la Coupe d'Afrique du Nord entre les deux rivaux, l'USM Bel-Abbès (club musulman) et le SC Bel-Abbès (club européen) où tout était fait pour que le club européen gagne la coupe, le Front de libération nationale ordonna le boycott de toutes les associations musulmanes des compétitions officielles par le décret de mai 1956. Ainsi, l'USM Oran sous la direction de Miloud Benamar, dernier président du club sous l'ère coloniale, arrêta toutes les activités sportives du club jusqu'en 1962, l'année ou l'Algérie obtint son indépendance.

Période post indépendance[modifier | modifier le code]

Démarrage difficile en 1962[modifier | modifier le code]

En mars 1962, une délégation oranaise en déplacement à Oujda, Maroc envisageait la création d'un grand club autour de l'ossature de l'USM Oran à lancer après l'indépendance de l'Algérie. Il envisageait de mettre quelques grands joueurs oranais de l'époque qui jouaient en Algérie ou au Maroc au service du club. Malheureusement, ce projet tomba à l'eau et l'USM Oran, qui était l'un des plus grands clubs d'Algérie, allait sombrer dans des problèmes, ainsi pratiquement le club est délaissé par ses grosses pointures partis chez ses rivaux tandis que d'autres anciens cadres prirent leur retraite en laissant un immense vide que la jeune génération ne pouvait combler rapidement. l'USM Oran rate par conséquent l'accession à la première Division d'Honneur en 1963.

Les espoirs perdus[modifier | modifier le code]

Après avoir raté l'accession parmi l'élite, l'USM Oran n'a pas pu se remettre sur les bonnes rails malgré plusieurs tentatives de sauvetage par des anciens dirigeants, entraineurs et joueurs du clubs. Et malgré la tentative d'un retour sur la scène première dans les années 1970 avec la venue ou la montée de plusieurs grands joueurs tels Bachir Sebaâ ou Hamid Tasfaout, ces derniers et autres vont malheureusement rejoindre les deux grands clubs voisins en l’occurrence le MC Oran et l'ASM Oran. L'histoire se répètera dans les années 1980 et 1990, mais aboutira au même résultat.

La reforme sportive[modifier | modifier le code]

De 1977 à 1989 lors de la reforme sportive nationale, l'Office National de Commercialisation des produits alimentaires (ONACO) parraine l'USMO qui change de nom et deviens Nadi el-Diwane el-Tijari d'Oran (NADIT Oran). Lors de cette période, plusieurs disciplines réapparaitrons comme le Handball, le Volleyball, le Cyclisme, le Judo.... etc.

Le combat continue[modifier | modifier le code]

L'USM Oran se bat actuellement pour le maintien en Division Inter-Région, cependant il continue toujours à former les jeunes et dernièrement des assemblés et réunion se font fréquemment afin de professionnaliser ce club et pouvoir ainsi retrouver la place qu'il avait auparavant[4].

[modifier | modifier le code]

Structures du club[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

L’USM Oran a été domicilié officiellement pour la première fois le 18 juin 1926 au Siège du 27 rue Yusuf à M'dina J'dida, après il y eut succession du au Siège du 45 de la même rue, Siège du 50 Boulevard Sébastopol aux Plateaux Saint Michel et Café El Widad "Hadj Abderrahmane".

Actuellement, il est au siège sis N°8 rue Aïssat Idir, non loin de M'dina J'dida et du Bas Plateaux Saint Michel.

Comité des supporters[modifier | modifier le code]

Le comité des supporters de l'USM Oran a été fondé en 1945 par Belkassem (dit Bachir) Benmammar et dont il a été secrétaire général jusqu'en 1956.

Stade[modifier | modifier le code]

À sa création en 1926, l'USM Oran a eu comme premier terrain, le Stade Dara mais son premier stade officiel était le Stade de l'USMO à Delmonte.

Après l'indépendance et avec la concurrence des autres clubs de la ville, l'USM Oran a erré dans plusieurs stades, parmi eux, le Stade Habib-Bouakeul ou le Stade Saint Eugène, en passant par le Stade Choupôt actuellement Stade Houari Benahmed, ou le Stade Rail, le Stade Fréha Benyoucef qui se trouve à El Makkari, (ex.Stade de Saint Eugène). . Actuellement, le club occupe le Stade Allal Toula (ex. Stade de l'ASE).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de l'USM Oran est le suivant [5],[6],[7].

Compétitions internationales Compétitions nationales Autres compétitions
  • Championnat d'Algérie de D3 (1)
  • Challenge de Guerre (5)
  • Championnat d'Oranie de Promotion d'Honneur (1)
  • Championnat d'Oranie de 1re Division (1)
  • Championnat d'Oranie de Promotion de 1re Division (1)
  • Championnat d'Oranie de District (1)

Parcours en Championnat d'Algérie (D2)[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe d'Algérie[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Voici l'effectif de l'USM Oran de la saison 2010-2011.

  • Drapeau de l'Algérie Belhocine Taha (Gardien de but)
  • Drapeau de l'Algérie … Bekaddour (Gardien de but)
  • Drapeau de l'Algérie … Belhoucine (Gardien de but)
  • Drapeau de l'Algérie … Abdelmoula
  • Drapeau de l'Algérie … Amestar
  • Drapeau de l'Algérie … Bedreddine
  • Drapeau de l'Algérie … Behillil
  • Drapeau de l'Algérie … Belleboukh
  • Drapeau de l'Algérie … Benamer
  • Drapeau de l'Algérie … Benameur
  • Drapeau de l'Algérie … Bouhadji
  • Drapeau de l'Algérie … Boukhris
  • Drapeau de l'Algérie … Dahran
  • Drapeau de l'Algérie … Deghalia
  • Drapeau de l'Algérie … Hadjai
  • Drapeau de l'Algérie … Kechra
  • Drapeau de l'Algérie … Mahfoud
  • Drapeau de l'Algérie … Medjahed
  • Drapeau de l'Algérie … Megfait
  • Drapeau de l'Algérie … Merad
  • Drapeau de l'Algérie … Niati
  • Drapeau de l'Algérie … Taleb-Berrouane
  • Drapeau de l'Algérie … Tedjar
  • Drapeau de l'Algérie … Yebri
  • Drapeau de l'Algérie … Zahi

Encadrement[modifier | modifier le code]

Direction
Président Drapeau : Algérie Rabie Bouakil
Vice-Président Drapeau : Algérie Karim Mekaouche
Secrétaire Général Drapeau : Algérie Mohamed BELHOCINE
Manager Général Drapeau : Algérie Mustapha Abed
Sportif
DTS Drapeau : Algérie Mohamed Djerradi
Entraîneur Drapeau : Algérie Abdelkader Brik
Entraîneur adjoint Drapeau : Algérie Ahmed Fadel
Entraîneur des gardiens Drapeau : Algérie Mahieddine Abadou
Médecin Drapeau : Algérie Sid Ahmed Fayçal Boutenzar
Soigneur Drapeau : Algérie Houari Badreddine
Chargé de matériel Drapeau : Algérie Abbas Rahila
Entraîneur espoir Drapeau : Algérie Khelil Grouzat

Hamid DOUAH

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Algérie Drapeau de la France Kader Firoud
  • Drapeau de l'Algérie Kessaci Kadour
  • Drapeau de l'Algérie Baghdad Aboukébir
  • Drapeau de l'Algérie Benaouda Aroumia
  • Drapeau de l'Algérie Belkacem Boulil
  • Drapeau de l'Algérie … Benchareb
  • Drapeau de l'Algérie Kouider Bendjahène
  • Drapeau de l'Algérie Ahmed Bensetti
  • Drapeau de l'Algérie Houari Bensetti
  • Drapeau de l'Algérie Abdelkader Benzaoui
  • Drapeau de l'Algérie Miloud Bouakeul
  • Drapeau de l'Algérie Benaouda Boudjellal (Tchengo)
  • Drapeau de l'Algérie Benyebka Cherraka
  • Drapeau de l'Algérie Dahou
  • Drapeau de l'Algérie Hadj Habib Draoua
  • Drapeau de l'Algérie … El-Andaloussi
  • Drapeau de l'Algérie Mohamed Benhamou (Fenoun)
  • Drapeau de l'Algérie Abdelkader Fréha
  • Drapeau de l'Algérie Souilem Gnaoui
  • Drapeau de l'Algérie Aissa Hamadène
  • Drapeau de l'Algérie … Lazni
  • Drapeau de l'Algérie Senouci Medjahed
  • Drapeau de l'Algérie Lakhdar Moussa
  • Drapeau de l'Algérie Hamou Nafi
  • Drapeau de l'Algérie Larbi Naïr
  • Drapeau de l'Algérie Ahmed Naoui
  • Drapeau de l'Algérie Benlazreg Nedar (Zrego)
  • Drapeau de l'Algérie Omar Nekkache
  • Drapeau de l'Algérie Miloud Osman
  • Drapeau de l'Algérie Cheikh Ouaddah
  • Drapeau de l'Algérie Bachir Sebaâ
  • Drapeau de l'Algérie Ghanem Soualmia
  • Drapeau de l'Algérie Hamida Tasfaout
  • Drapeau de l'Algérie Lahouari Tekkouk
  • Drapeau de la France … Karsenty (Moustique)
  • Drapeau de la France … Martinez
  • Drapeau de la France … Rodriguez

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents de l'USM Oran
Nom Période
Drapeau : Algérie … Nemri 1926 – 0000
Drapeau : Algérie Ali Benkoula
Drapeau : France Michel Deharo
Drapeau : France Ange Benkoula
Drapeau : Algérie Sid Cara
Drapeau : Algérie Mohamed Benalioua
Drapeau : Algérie Miloud Benamar 0000 – 1962
Drapeau : Algérie Miloud Abdellilah
Drapeau : Algérie Miloud Benamar
Drapeau : Algérie Hacène Benabderrahmane
Drapeau : Algérie Mohamed Sekkal
Drapeau : Algérie Benaouda Benbassal
Drapeau : Algérie … Bendjahène
Drapeau : Algérie … Bouzidi
Drapeau : Algérie Mokhtar Boughrassa 1995 – 0000
Drapeau : Algérie Lahouari Khayou
Drapeau : Algérie Mokhtar Boughrassa 2006 – 2011
Drapeau : Algérie Rabie Bouakil 2011 – 0000
Lahouari BENHAMIDA 1976 – 0000
Mohamed BENDJEDAI

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les clubs ont été signalés dans un extrait recueilli dans un bulletin de la LOFA 1931.
  2. Le mot Hamidia fait référence au passé ottoman de l'Algérie, il rend hommage au sultan turc Abdülhamid II (1842-1918).

Références[modifier | modifier le code]