Abdelhak Benchikha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdelhak Benchikha
ABDELHAK BENCHIKHA visage.jpg
Abdelhak Benchikha lors du match Maroc - Algérie le 4 juin 2011 à Marrakech.
Biographie
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (53 ans)
Lieu Bordj Bou Arreridj
Taille 1,78 m (5 10)
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1984-1987 Drapeau : Algérie MC Alger
1987-1989 Drapeau : Algérie JS El Biar
1989-1991 Drapeau : Algérie JS Bordj Menaïel
1991-1995 Drapeau : Tunisie ES Zarzis
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1983 Drapeau : Algérie Algérie -17 ans
1984 Drapeau : Algérie Algérie -20 ans
1984 Drapeau : Algérie Algérie universitaire
1987-1989 Drapeau : Algérie Algérie militaire
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1999-2001 Drapeau : Algérie CR Belouizdad
2001-2003 Drapeau : Algérie MC Alger
2003-2005 Drapeau : Algérie Algérie espoirs
2005-2006 Drapeau : Qatar Umm Salal SC
2006-2007 Drapeau : Tunisie ES Zarzis
2007-2009 Drapeau : Tunisie Club africain 22v 6n 2d
2009-2011 Drapeau : Algérie Algérie A' 7v 4n 2d
2010-2011 Drapeau : Algérie Algérie 1v 1n 2d
2011 Drapeau : Algérie MC Alger 3v 1n 2d
2011 Drapeau : Tunisie Club africain 3v 4n 1d
2013-2014 Drapeau : Maroc DH El Jadida 20v 16n 7d
2014 Drapeau : Maroc Raja CA 4v 1n 2d
2014-2015 Drapeau : Émirats arabes unis Ittihad Kalba 3v 1n 13d
2015-2017 Drapeau : Maroc IR Tanger 24v 22n 18d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Abdelhak Benchikha est un entraîneur algérien de football né le 22 novembre 1963 à Bordj Bou Arreridj.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé une carrière de 15 ans en tant que joueur amateur puis professionnel, Abdelhak Benchikha entame sa carrière d'entraîneur avec l'équipe du CR Belouizdad puis du MC Alger. En 2006 il commence sa carrière internationale avec le club tunisien de l'Espérance sportive de Zarzis, durant la saison 2006-2007 il élimine le Club africain par 1 but à 0 dès l'entrée en lice de ce dernier en coupe de Tunisie. Le club de la capitale détenait alors le record du nombre de titres en Coupe de Tunisie. Cet exploit réalisé à Tunis, devant le public du Club africain, aurait pu amener les dirigeants de ce dernier à lui proposer d'entraîner leur club. Le contrat ne dure qu'une seule année mais ses bons résultats persuadent les dirigeants du club de négocier avec lui sa prolongation avant même la fin du championnat.

Durant la saison 2007-2008, il est l'entraîneur de l'équipe tunisienne du Club africain avec lequel il a remporté le championnat le . Malgré les offres de la Fédération algérienne de football (FAF) et de clubs des pays du Golfe (offres très lucratives), Benchikha a prolongé d'un an son contrat avec un salaire de 9 000 Euros par mois[1], et ce pour des raisons de stabilité. Il gagne la coupe d'Afrique du nord des clubs champions le 25 janvier 2009. Dans les statistiques des derby tunisois M. Benchikha est considéré le seul entraîneur étranger à avoir gagné à Tunis contre l'espérance trois fois consécutives.

Il accepte l'offre de la FAF pour entrainer l'équipe nationale B de l'Algérie. Il s'occupe de l'équipe A' et des U23 de 2009 à 2010. Benchikha est désigné le , par Mohamed Raouraoua, président de la FAF, sélectionneur de l'équipe nationale d'Algérie après avoir assuré l'intérim à partir du 4 septembre, il succède à Rabah Saâdane[2].

Le , à la suite de la défaite face au Maroc, il quitte ses fonctions de sélectionneur de l'équipe d'Algérie. Son bilan à la tête de l'équipe nationale A d'Algérie est d'une victoire, un nul et deux défaites. À peine trois mois après avoir quitté ses fonctions à la tête des Verts il est désigné entraîneur du MC Alger, avec à la clef un contrat de 2 ans, un salaire mensuel de 1,8 million de dinars (15 000 euros) et l’une des trois premières places comme objectif. Après seulement six matchs passés à la tête du club, Abdelhak Benchikha est remplacé à la tête du MC Alger à la suite de résultats jugés décevants ; en guise de bonne foi il a renoncé à ses deux mois de salaires au club de la capitale algérienne[3] qui s'est retrouvé lourdement endetté et dans l'incapacité de régler le salaire de ses joueurs ce qui serait la raison des mauvais résultats du club algérois, à la fin de l'année sportive l'ensemble des joueurs du MC Alger ont intenté un procès à leur équipe afin de réclamer un an de leur salaire excepté M. Benchikha qui est recruté une seconde fois par le Club africain le 21 décembre 2011 à Tunis où il signe un contrat d'une saison et demie avec le club de la capitale tunisienne[4].

Le , Abdelhak Benchikha signe un contrat avec le Difaâ d'El Jadida au Maroc avec un salaire mensuel de 12 000 euros[5] par mois et un demi million de dirhams (50,000 €) comme prime de signature avec l'objectif des cinq premières places, il permit au club jadidi de gagner la coupe du Maroc en 2014. Afin de le retenir pour une saison supplémentaire, le Difaâ d'El Jadida proposa à M. Benchikha un salaire de 28 000 euros par mois et une prime de 1,4 million de dirhams en cas de gain de championnat sans succès. Abdelhak Benchikha signa en juin 2014 au club du RAJA pour un salaire de 22 000 euros[6] par mois et une prime non rendue publique, il succeda ainsi a l'entraineur tunisien Fawzi Benzarti a la tête du club vert de la capitale économique marocaine. Insatisfait de la non reconduite de son contrat, le club d'El Jadida avait bloqué une partie de ses arriérés de salaires et primes de matchs, en 2015 il obtient gain de cause après une plainte déposée auprès de la Fédération Royale Marocaine du Football soit un solde de tout compte de 60 000 euros[7]. À la suite de résultats jugés insuffisants pour les ambitions du Raja, les deux parties ont rompu leur contrat a l'amiable et sont restés en bons termes, le fils de Abdelhak Benchikha serait resté un fervent fan du Raja Club de Casablanca.

Le Abdelhak Benchikha signe avec l'Ittihad de Tanger pour une saison avec des revenus non rendus publiques, il ambitionnait d'atteindre 60 points[8] et gagner le championnat marocain, parmi ses meilleurs performances il est possible de souligner les classements en tête du championnat marocain Botola Maroc Telecom de l'équipe du détroit ainsi que le gain de son derby face au Widad de Casablanca, alors premier du championnat, par 3 buts à zéro à domicile.

Palmarès[modifier | modifier le code]


Distinctions Personnelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur entraîneur en Tunisie 2007/2008.
  • Meilleur entraîneur du monde arabe 2013

2e personnalité sportive 2013 Maroc

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]