Kheireddine Madoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kheireddine Madoui
Image illustrative de l’article Kheireddine Madoui
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Algérie ES Sétif
(entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (42 ans)
Lieu Sétif (Algérie)
Période pro. 19972005
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1997-2000 Drapeau : Algérie ES Sétif 080 (10)
2000-2002 Drapeau : Algérie CR Belouizdad 040 0(5)
2002-2005 Drapeau : Algérie ES Sétif 045 0(3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997-1998 Drapeau : Algérie Algérie - 23 ans 003 0(0)
2000-2001 Drapeau : Algérie Algérie 012 0(3)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2010-2013Drapeau : Algérie ES Sétif (adjoint)
2013-2015Drapeau : Algérie ES Sétif 41v 28n 23d
2015-2016Drapeau : Arabie saoudite Al Wehda Club 12v 6n 17d
2017-2017Drapeau : Algérie ES Sétif 18v 8n 6d
2017-2018Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel 14v 4n 5d
2018-2018Drapeau : Égypte Ismaily SC 2v 3n 3d
2018-2019Drapeau : Algérie MO Béjaïa 0v 0n 0d
2019-Drapeau : Algérie ES Sétif
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 août 2019

Kheireddine Madoui est un footballeur international algérien né le [1] à Sétif. Il évoluait au poste de milieu de terrain, à l'ES Sétif et au CR Belouizdad. est nommé entraîneur de l'ES Sétif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kheireddine Madoui joue en faveur de l'Entente sportive de Sétif et du Chabab Riadhi Belouizdad. Il remporte un titre de champion d'Algérie avec Sétif[2].

Il reçoit 12 sélections en équipe nationale entre 2000 et 2001, inscrivant trois buts[2].

Lors de l'été 2010, il devient entraîneur adjoint du club de l'ES Sétif. Il est nommé entraîneur principal de cette équipe en décembre 2013[3].

En 2014, Madoui devient avec l'ES Sétif, le plus jeune entraîneur de l'histoire à remporter la Ligue des champions de la CAF[réf. nécessaire].

Il entraîne ensuite le club saoudien d'Al Wehda de novembre 2015 à décembre 2016, avant de retrouver le club de Sétif en janvier 2017[3].

Ensuite, il signe à l'Étoile du Sahel en 2017.

Le , il signe au club égyptien Ismaily SC, qui as terminé deuxième de l'exercice précédent[4], et après seulement huit matchs sur la tête de staff technique (2 victoires, 3 défaites et 3 nuls), Madoui jette l'éponge à cause des mauvaises résultats, le conseil d'administration du club égyptien accepte sa démission.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Algérie CR Belouizdad 

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Algérie ES Sétif

Distinctions d’entraîneur[modifier | modifier le code]

  • El Heddaf-Le Buteur meilleur entraîneur algérien de l'année 2014
  • Trophée du meilleur entraineur arabe de l'année décerné par El Heddaf en 2015

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques d'entraîneur Kheireddine Madoui au 25 mai 2018.
Club Début Fin Résultats joueurs utilisés
M V N D % Victoires
Drapeau : Algérie ES Sétif 91 40 28 23 43,95 53
Drapeau : Arabie saoudite Al Wehda Club 35 12 6 17 34,28 53
Drapeau : Algérie ES Sétif 32 18 8 6 56,25 31
Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel 23 14 4 5 60,86 29
Drapeau : Égypte Ismaily SC 8 2 3 3 25,00
Total 183 85 46 52 46,40 166
Entraîneur Assistant 2010-2013
  • Hubert Velud (40 Matchs), Alain Geiger (34 Matchs), Said Hadj Mansour (14 Matchs), Gianni Solinas (12 Matchs), Gianni Dellacasa (10 Matchs), Jean-Christian Lang (8 Matchs), Noureddine Zekri (2 Matchs)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kheireddine Madoui - Fiche Joueur - Football - Eurosport », sur eurosport.fr (consulté le 14 février 2017)
  2. a et b (en) Fiche de Kheireddine Madoui sur national-football-teams.com
  3. a et b Fiche de Kheireddine Madoui sur footballdatabase.eu
  4. « Mercato : Madoui nommé à la tête d'Al Ismaily », sur DZfoot.com (consulté le 24 mai 2018)
  5. (en) « Mohammed Bin Rashid Al Maktoum Creative Sports Award », dans Wikipedia, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]