Dominique Kaeppelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dominique Kaeppelin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités

Dominique Kaeppelin, né en 1949 au Puy-en-Velay (Haute-Loire), est un artiste plasticien français, sculpteur, graveur, d'art liturgique et d'art profane.

Il est le fils de Philippe Kaeppelin (1918-2011), artiste et sculpteur lui aussi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Kaeppelin vient d'une famille d'origine alsacienne, qui, après la guerre de 1870, est venue s'installer au Puy-en-Velay[1], où son père Philippe Kaeppelin est né, en 1918, et où il y naît lui aussi, en 1949. Il grandit fréquentant l'atelier de son père, puis suit le même parcours : formé à l'école des Beaux-Arts de Paris, il devient comme lui sculpteur d'art sacré et d'art profane.

Il travaille essentiellement en sculptant et gravant le bois, la pierre et le métal.

Il a réalisé plusieurs ouvrages dans des églises, rénovant ou aménageant des chœurs, ou créant des autels. Tout comme son père, il a travaillé dans l'intérieur de la Cathédrale Notre-Dame[2] de leur ville natale, le Puy-en-Velay, ainsi que dans son extérieur, en réalisant en 2010 la statue de Saint-Jacques de Compostelle[3], en bois de hêtre, au sommet des grands escaliers de la cathédrale, pour marquer le départ du Camino de la Via Podiensis, du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il a aussi aménagé le chœur de la Cathédrale Saint-Jean de Belley (Ain), en créant l’autel, la cathèdre, l’ambon, le siège de présidence, le chandelier pascal, la croix de procession, les chandeliers de l’autel sur pied, la crédence[4] et la cuve baptismale[5], ou encore sculpté dans le bois un Christ en croix et un ensemble de statues de la Sainte Famille, et créé un autel pour la chapelle de l’hôpital Necker[6] à Paris.

Œuvres sacrées[modifier | modifier le code]

En Auvergne[modifier | modifier le code]

Autres régions[modifier | modifier le code]

  • Cathédrale Saint-Jean de Belley (Ain) - Aménagement du chœur, cuve baptismale[5] ; créations de l’autel, la cathèdre, l’ambon, le siège de présidence, le chandelier pascal, la croix de procession, les chandeliers de l’autel sur pied, la crédence[4] - 2008
  • Église saint Jacques, Bergerac - Retable et autel
  • Église Notre-Dame de Dijon - Aménagement du chœur
  • Cathédrale de Dijon, chapelle Guillaume de Volpiano - Aménagement du chœur et peintures murales
  • Monastère saint Honorat - Reliquaire, Vierge, Christ en résurrection
  • Sausheim - Aménagement du chœur
  • Saint Christophe de Javel, Paris - Aménagement du chœur
  • Église Notre Dame du Kriesker, Lorient - Aménagement du chœur retable
  • Lourdes - Aménagement de l'église Sainte Bernadette, Chapelle du Saint Sacrement
  • Guyane, Matoury - Aménagement de l’église Saint Michel
  • Église de l’Immaculée Conception, Paris - Aménagement du chœur
  • Chapelle de Mont-Rolland - Aménagement du chœur
  • Église Notre Dame de la sagesse Sophia-Antipolis - Aménagement du chœur, retable
  • Église sainte Bernadette, Annecy - Retable
  • Chapelle des Fils de la Charité, Issy les Moulineaux - Aménagement retable
  • Chapelle de l’hôpital Necker, Paris - Aménagement statue de la Sainte Famille
  • Église de Saint-Guilhem le Désert - Aménagement du chœur
  • Cathédrale de Bayonne - Aménagement du chœur
  • Louveciennes - Aménagement du chœur
  • Évêché de Nanterre - Aménagement du chœur, retable
  • Église d’Amou - Aménagement du chœur, croix
  • Église sainte Eulalie, Bordeaux - Aménagement du chœur, croix

Divers[modifier | modifier le code]

Commande publique : Conseil général de la Haute-Loire : 2006 : Sculpture en bronze sur le thème de la Loire et l’Allier, les deux principaux cours d'eau qui traversent le département de la Haute-Loire. Exposée au Conseil Général.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Galerie Théo de Seine, Paris
  • 2010 : Galerie Arts Pluriel, Nantes
  • 2002 : Andorre
  • 2001 : Galerie Pedro Romano, Le Puy
  • 1999 : Galerie Servoir, Le Puy.
  • 1990 : Sur les chemins de Saint-Jacques, Le Puy, Rodez, Toulouse, Paris.
  • 1980 :
    • Mairie du Chesnay.
    • Salon d’Art Sacré, Paris.
  • 1978 : Galerie Anne Colin, Paris.
  • 1973 : Salon d’automne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Puy-en-Velay : Une conférence haute en couleurs de Jérôme Trollet sur Philippe Kaeppelin », article du journal L’Éveil, du 18 mai 2013.
  2. a et b Les sculpteurs de ND du Puy, sur le site de la Cathédrale.
  3. a et b La statue, sur le site de la Gestion du patrimoine jacquaire.
  4. a et b « Le mobilier de la Cathédrale de Belley : Dominique Kaeppelin, juin 2008 », Site du Diocèse de Belley-Ars.
  5. a et b « Rencontre avec Dominique Kaeppelin, créateur du nouveau baptistère à la cathédrale de Belley. », article Le Progrès, du 08 janvier 2012.
  6. Diaporama des réalisations, sur le site de Dominique Kaeppelin.
  7. « Une statue de la Bienheureuse en l’église Saint-Pierre », Article du journal Le Progrès, du 28/05/2014.
  8. « Intégrer le neuf à l'existant, sans heurts », article journal La Montagne, du 27/06/2012.
  9. Dominique Kaeppelin travaille depuis plusieurs années sur une Mise au tombeau monumentale in L'Éveil de la Haute-Loire du 17 octobre 2018

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]