Diplôme d'études spécialisées complémentaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En France, les diplômes d'études spécialisées complémentaires (DESC) sont des formations complémentaires à l'intention des internes (étudiants en médecine ou en pharmacie de troisième cycle), destinés à compléter leurs connaissances dans un domaine particulier de leur spécialité (DESC du groupe I), ou parfois, à remplacer leur spécialité elle-même (DESC du groupe II ou DESCQ).

Obtention d'un DESC[modifier | modifier le code]

Un DESC est obtenu par un jeune médecin après validation :

  • de deux semestres (quatre pour les DESC chirurgicaux) d'internat spécifiques dans le cadres de son DES et de deux semestres d'internat en plus du DES (en ce sens, le DESC rallonge l'internat d'un an). La formation pratique totale d'un DESC est donc de 2 ans, dont une année commune avec le DES de départ. Pour les DESC chirurgicaux, il s'agit de 2 ans pendant l'internat et une année après, soit 3 ans.
  • des enseignements théoriques spécifiques du DESC
  • de son DES

Les DESC du groupe I[modifier | modifier le code]

  • Addictologie
  • Allergologie et immunologie clinique
  • Andrologie
  • Cancérologie
  • Dermatopathologie
  • Foetopathologie
  • Hémobiologie-transfusion
  • Médecine de la douleur et médecine palliative
  • Médecine de la reproduction
  • Médecine légale et expertises médicales
  • Médecine du sport
  • Médecine d’urgence
  • Médecine vasculaire
  • Néonatologie
  • Neuropathologie
  • Nutrition
  • Orthopédie dento-maxillo-faciale
  • Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
  • Pharmacologie clinique et évaluation des thérapeutiques
  • Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent

Ces DESC de type I ne sont pas qualifiants pour l'Ordre des médecins (contrairement aux DESC de type II). Ils offrent une compétence supplémentaire ou un champ d'exercice plus large, mais ne changent pas la qualification officielle de leurs titulaires auprès de l'Ordre des Médecins. Ils peuvent aussi apporter à des spécialistes des connaissances générales intéressant plusieurs spécialités (allergologie, cancérologie...). Il est à noter que certains de ces DESC sont redondants avec des Capacités de Médecine, obtenues par la formation continue des médecins déjà diplômés, par exemple la Capacité de médecine d'urgence. Il est cependant probable que les capacités disparaissent au profit des DESC équivalents dans un avenir proche.

Exemples :

  • Le médecin généraliste (DES de médecine générale) titulaire d'un DESC de médecine du sport peut exercer simultanément la médecine du sport et la médecine générale (ce qui est fréquemment le cas)
  • Le psychiatre (DES de psychiatrie) titulaire d'un DESC de psychiatrie de l'enfant peut exercer simultanément la psychiatrie adulte et infantile. Le pédiatre titulaire du DESC de psychiatrie de l'enfant ne peut cependant pas exercer la psychiatrie de l'adulte.

Les DESC du groupe II (DESCQ)[modifier | modifier le code]

  • Chirurgie infantile
  • Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie
  • Chirurgie de la face et du cou
  • Chirurgie orthopédique et traumatologie
  • Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
  • Chirurgie thoracique et cardio-vasculaire
  • Chirurgie urologique
  • Chirurgie vasculaire
  • Chirurgie viscérale et digestive
  • Gériatrie
  • Réanimation médicale

Ces DESC de type II sont qualifiants. Ils représentent des spécialités par eux-mêmes. En France, l'exercice d'une spécialité est exclusive, c'est-à-dire qu'on ne peut exercer qu'une seule spécialité, celle qui fait l'objet d'une qualification par le Conseil de l'Ordre. Un médecin titulaire d'un DESC de type II a donc 2 qualifications possibles. Lorsqu'il s'inscrit au tableau de l'Ordre des médecins il doit déclarer sa spécialité d'exercice. S'il choisit celle de son DESC, il ne peut pas exercer la spécialité de son DES. Toutefois, il peut dans le futur choisir le retour à la spécialité originelle portée par le DES. Ainsi, la création en 2004 du DESC de Gériatrie a marqué la naissance de la qualification de spécialiste en gériatrie (la gériatrie étant auparavant un mode d'exercice particulier de la médecine, concernant des généralistes et des spécialistes).

Exemples :

  • Le titulaire d'un DES de médecine générale et d'un DESC de gériatrie peut s'inscrire à l'ordre des médecins comme généraliste ou comme gériatre, mais pas les deux.
  • Le titulaire d'un DES de chirurgie générale et d'un DESC de chirurgie urologique peut s'inscrire à l'ordre des médecins comme urologue ou comme chirurgien général, mais pas les deux (mais la qualification en chirurgie générale tend à disparaître).

Voir aussi[modifier | modifier le code]