Carabin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carabin (homonymie).

Un carabin était à l'origine un soldat armé d'une carabine, mais le terme désigne désormais un étudiant en médecine[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une compagnie de carabins (cavalerie légère escortant le roi et munie de carabines à canon court, ce qui permet de tirer tout en restant à cheval) créée par Henri III fut dotée de mousquets par Louis XIII en 1622, établissant ainsi le corps des mousquetaires de la maison du roi de France.

Le carabin est un terme ironique qui viendrait de « escarabin », qui en français médiéval désignait un scarabée fouisseur, par extension un croque-mort, ensevelisseur de cadavres.

Comme cette tâche était souvent accomplie pendant les épidémies de peste par les étudiants en médecine le sobriquet leur est resté.

On appela ensuite « carabins de saint Côme » les « chirurgiens » sous Louis XIII, eu égard à leur saint patron (saint Côme), et parce qu’ils avaient la fâcheuse réputation de faire passer leurs patients de vie à trépas.

Sens contemporain[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, le terme "carabin" est souvent utilisé pour désigner un étudiant en médecine. Depuis la Restauration, le mot carabin désigne un étudiant en médecine[1], et ce terme a une petite connotation ironique (bien éloignée des basses besognes d'enfouissement de cadavres) et qui a peut-être pour base les blagues que les étudiants ont l'habitude de faire pendant leurs études (blagues de carabins).

Aujourd'hui, le terme est surtout utilisé pour désigner, de manière familière, un étudiant en médecine[2]. Par extension, l'expression « chansons de carabins » désigne des chansons paillardes chantées par des étudiants en médecine. On parle aussi de « blagues de carabin » pour désigner des canulars et des farces, souvent à caractère morbide, sexuel ou les deux. Le terme carabin est aussi utilisé de nos jours pour désigner un étudiant universitaire en général[3].

Ce terme, appliqué aux médecins, provient de la carabine de voltigeur dont étaient dotés, au XVIIIe siècle, les élèves médecins de l'Hôpital Militaire d'Instruction de Strasbourg. Ceci vaudra à ces élèves, puis à ceux de l'École Impériale du service de Santé Militaire, implantée dans cette même ville, le nom de « carabins rouges et verts » (rouge pour les médecins, vert pour les pharmaciens, selon la couleur des attributs de ces deux spécialités).

Il est dit aussi que l'uniforme des étudiants du futur Service de Santé des Armées ressemblait à celui des carabiniers italiens. On aurait appelé « carabins » d'abord les étudiants en médecine militaire, puis, par extension, les étudiants en médecine en général.

Autres[modifier | modifier le code]

Les équipes sportives de l'Université de Montréal sont nommées Carabins[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Dictionnaire - Définition carabin et traduction », sur www.le-dictionnaire.com (consulté le 22 mai 2015)
  2. a et b « CARABIN : Définition de CARABIN », sur www.cnrtl.fr (consulté le 22 mai 2015)
  3. Esprit Carabins sur le site de l'université de Montréal
  4. « Historique - Carabins - Université de Montréal », sur www.carabins.umontreal.ca (consulté le 22 mai 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • ANEMF : Association nationale des étudiants en médecine de France