Daisy Town (Lucky Luke)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Daisy Town (histoire))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daisy Town (homonymie).
Daisy Town
84e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Les Dalton

Éditeur Dargaud
Lucky Comics
Première publication 1983
ISBN 2-205-02400-0
Nb. de pages 44
Albums de la série Lucky Luke

Daisy Town est la quatre-vingt-quatrième histoire de la série Lucky Luke par Morris et René Goscinny. Elle est publiée en album en 1983 aux éditions Dargaud. Cette histoire est l'adaptation du film Lucky Luke sorti dans les salles en 1971. Les dessins sont de Pascal Dabère (non crédité) d'après Morris et le scénario d'après René Goscinny.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lucky Luke arrive à Daisy Town, jeune ville du Far West gangrénée par des bandits de tous poils. Nommé shérif, notre héros va débarrasser la ville de toute sa racaille, y chasser les Dalton et la défendre contre les indiens.

Personnages[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Jeune ville du Far West, Daisy Town attire la convoitise de nombreux criminels qui sèment la peur et la pagaille dans ses rues. A peine arrivé en ville, et précédé par sa réputation, Lucky Luke accepte d'endosser le rôle de shérif afin de combattre le crime. Peu après s'être acquitté de cette tâche avec brio, les frères Dalton débarquent et décident de faire de cette ville la leur, et vont pour cela avoir recours à de nombreux stratagèmes visant essentiellement à terroriser la population. Ils sont cependant systématiquement mis en échec par notre héros, qui finit par les chasser de la ville, couverts de goudron et de plumes. C'est alors que les Dalton sont capturés par des Indiens. Saisissant l'opportunité, Joe Dalton tente alors d'inspirer au chef Indien la peur de Daisy Town, de sorte que celui-ci déterre la hache de guerre. Les Indiens décident donc de partir au combat contre la ville, tout en gardant les Dalton prisonniers. Lucky Luke décide de prendre les choses en main pour défendre Daisy Town, et l'interventionde la cavalerie (juste à temps), permet de faire cesser le combat et faire fuir les Indiens. L'histoire se conclut sur la découverte d'or dans les montagnes ; or vers lequel se ruent l'intégralité des habitants, faisant de Daisy Town une ville fantôme.

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Sur la planche numérotée 4A, au début de l'album, une erreur apparaît dans le dessin. En effet, le revolver de Lucky Luke n'est plus dans son ceinturon mais il ne l'a pas non plus en main.

La planche 23B fait un clin d'œil à l'album la Ville fantôme au travers de l'institutrice de Daisy Town qui s'arrête en plein tracé d'un triangle pour se ruer à la conquête de l'or. L'école de Gold Hill dans la planche 17A de la Ville fantôme présente le même dessin après son abandon pour les mêmes raisons. Le titre de la leçon "Le triangle" y est cependant inscrit.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

L'album a été assez fidèlement adapté dans le film Lucky Luke, de et avec Terence Hill. Daisy Town est la ville natale de Lucky Luke dans le film Lucky Luke (2009) de James Huth.

Source[modifier | modifier le code]