Conservatoire de musique, danse et art dramatique en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les conservatoires de musique, danse et art dramatique en France dispensant un enseignement initial et supérieur dans les disciplines de la musique, de la danse et du théâtre sous le contrôle du ministère de la Culture.

Généralités[modifier | modifier le code]

Enseignement initial[modifier | modifier le code]

Les conservatoires à rayonnement régional (CRR), conservatoires à rayonnement départemental (CRD), conservatoires à rayonnement communal (CRC) et conservatoires à rayonnement intercommunal (CRI) délivrent un enseignement initial et sont, dans leur quasi-totalité, des services municipaux ou de communautés de communes organisés en régie directe dont le financement relève des collectivités territoriales, sous tutelle des Directions régionales des Affaires culturelles. Ces établissements, classés par l'État, remplacent depuis 2006[1] les conservatoires nationaux de région (CNR), les écoles nationales de musique (ENM) et les écoles municipales de musique (EMM).

Ils sont parfois associés aux établissements d'enseignement général, de l'école primaire au collège, dans le cadre des classes à horaires aménagés en musique, danse, théâtre ou arts plastiques, certains lycées dispensant des cours théoriques de musique menant au baccalauréat littéraire option musique ou au baccalauréat sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse.

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Les conservatoires nationaux supérieurs sont des établissements publics à caractère administratif financés directement de l'État, sous tutelle de la Direction générale de la Création artistique. Ils dispensent un enseignement de haut niveau spécialisé dans les domaines de la musique, de la danse, des nouvelles technologies du son et de l'art dramatique sous toutes ses formes, visant l'acquisition des connaissances théoriques et la maîtrise pratique nécessaires à l'exercice de ces arts ou professions ainsi qu'à leur enseignement[2],[3].

Conservatoires nationaux supérieurs[modifier | modifier le code]

Il y a trois conservatoires nationaux supérieurs en France : le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMD de Paris) créé en 1795, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon (CNSMD de Lyon) créé en 1980 et le Conservatoire national supérieur d'art dramatique (CNSAD) créé en 1946 par scission avec le CNSMD de Paris.

Conservatoires à rayonnement régional[modifier | modifier le code]

Il y a quarante-trois conservatoires à rayonnement régional (CRR) en France.

Conservatoires à rayonnement départemental[modifier | modifier le code]

Il y a cent-neuf conservatoires à rayonnement départemental (CRD) en France.

Conservatoires à rayonnement communal ou intercommunal[modifier | modifier le code]

Il y a trois-cent trente-huit conservatoires à rayonnement communal ou intercommunal (CRC ou CRI) en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 2006-1248 du 12 octobre 2006 publié au Journal officiel du 13 octobre.
  2. Décret no 2009-201 du 18 février 2009 portant statut des conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse de Paris et de Lyon.
  3. Décret no 2011-557 du 20 mai 2011 portant statut du Conservatoire national supérieur d'art dramatique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]