Conservatoire à rayonnement régional de Tours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’enseignement de la musique
Cet article est une ébauche concernant l’enseignement de la musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) .

Conservatoire à rayonnement régional de Tours
Généralités
Création 1876
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 47° 23′ 39″ nord, 0° 41′ 48″ est
Adresse 2 ter rue du Petit-Pré
37000 Tours
Site internet http://www.conservatoiretours.fr
Cadre éducatif
Réseau Conservatoire de musique, danse et art dramatique en France
Type Établissement public d'enseignement artistique spécialisé
Pouvoir organisateur Ville de Tours, département d'Indre-et-Loire, région Centre-Val de Loire, État
Directeur Christophe Wallet
Population scolaire 1 500 (2011-2012)
Enseignants 92 professeurs et assistants spécialisés d'enseignement artistique (2011-2012)
Niveau Conservatoire à rayonnement régional
Formation Musique, danse, art dramatique (détails)
Options 1er, 2e et 3e cycle pratique amateur, 3e cycle spécialisé (DEM)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Tours

(Voir situation sur carte : Tours)
Point carte.svg

Le conservatoire à rayonnement régional de Tours (également appelé conservatoire Francis Poulenc de Tours) est un conservatoire à rayonnement régional, établissement d'enseignement artistique agréé et contrôlé par l'État (Direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture et de la Communication), représenté par la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC). Il propose[1] trois spécialités, musique, chorégraphie et art dramatique. Il est situé à Tours (Indre-et-Loire, France).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'école de musique de Tours est créée en 1876. Elle devient école nationale de musique en 1885 et obtient le statut de succursale du conservatoire de Paris en 1925. En 1968, elle obtient le label de conservatoire national de région, puis de conservatoire à rayonnement régional en 2006[1].
Le conservatoire est installé dans le couvent des Ursulines depuis août 1981.

Directeurs successifs[modifier | modifier le code]

Le CRR aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Le conservatoire, et ses 92 professeurs, accueillent 1 500 élèves[1]. L'établissement est actuellement dirigé par Christophe Wallet[2].

Diplômes délivrés[modifier | modifier le code]

Le conservatoire décerne un certificat d'études musicales et un certificat d'études chorégraphiques, ainsi que les diplômes d’études chorégraphiques, musicales et théâtrales[1].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Dans le domaine musical, le conservatoire délivre un enseignement concernant les cordes (violon, alto, violoncelle, contrebasse), les bois (flûtes, hautbois, basson, saxophone, clarinette), les cuivres (cor, trompette, trombone, tuba) ainsi que les instruments polyphoniques (piano, accordéon, guitare, harpe, orgue, percussions). Des classes de chant, d’écriture et de composition musicales, ainsi qu’un atelier dédié au jazz et aux musiques actuelles[1].

Les danses classique, contemporaine et jazz font partie de l’offre chorégraphique du conservatoire ainsi qu’un cursus d’art dramatique comprenant également une formation à l'expression scénique.

Partenariats[modifier | modifier le code]

Le conservatoire, en partenariat avec l’Éducation nationale, s’inscrit dans un cycle de classes à horaires aménagés. L'école primaire et collège Francis-Poulenc et le lycée Paul-Louis-Courier participent à ce programme[1],[3].

Liste de professeurs et anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Liste des anciens élèves du conservatoire[modifier | modifier le code]

Bernard Zinck

Isabelle Geffroy

Stéphane Béchy

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]