Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt
Image illustrative de l'article Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt
Entrée du Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt (centre Georges Corse)
Généralités
Création 1959
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 16″ nord, 2° 14′ 34″ est
Adresse Centre Georges Gorce, 22, rue de la Belle-Feuille
92100 Boulogne-Billancourt
Site internet http://www.bb-cnr.com
Cadre éducatif
Réseau Conservatoire de musique, danse et art dramatique en France
Type Établissement public d'enseignement artistique spécialisé
Pouvoir organisateur Ville de Boulogne-Billancourt, Département des Hauts-de-Seine, Région d'Île-de-France, État
Directeur Marie-Pierre Mantz
Population scolaire 1 400 (2012)
Enseignants 102 professeurs et assistants spécialisés d'enseignement artistique (2012)
Niveau Conservatoire à rayonnement régional
Formation Musique, danse, art dramatique (détails)
Options 1er, 2e et 3e cycle pratique amateur, 3e cycle spécialisé (DEM)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Point carte.svg

Le conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt est un établissement d'enseignement artistique agréé et contrôlé par l'État (Direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture et de la Communication), représenté par la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC). Il a son siège à Boulogne-Billancourt[1] (Hauts-de-Seine, France). Il propose[2] trois spécialités, musique, danse et art dramatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le conservatoire a été créé en 1959, avec le parrainage de Marcel Landowski, et est devenu conservatoire national de région en 1979[2].

Liste des directeurs successifs[modifier | modifier le code]

En 1972, Marcel Landowski nomme Alain Louvier comme directeur du conservatoire en 1986.Lui succède, Alfred HERZOG qui a pris sa retraite en 2004.Alain Louvier, après avoir été directeur du conservatoire de Paris de 1986 à 1991, revient à Boulogne-Billancourt à partir de mai 2009, prenant la succession d'Alain Jacquon, directeur du CRR de novembre 2004 à février 2009.Depuis 2013, la direction est confiée à Marie-Pierre Mantz.

Le CRR aujourd’hui[modifier | modifier le code]

102 professeurs accompagnent quelque 1 400 élèves des classes de musique et de chorégraphie[2].

Diplômes délivrés[modifier | modifier le code]

Dans le domaine musical, le conservatoire propose 3 cycles d’apprentissage, appelés 1er, 2e et 3e cycles (ce dernier se divisant en une formation à la pratique amateur, et en un cycle spécialisé). Les deux premiers cycles se concluent par un diplôme de fin de cycle[2].

Le CRR de Boulogne-Billancourt délivre aux élèves des cours de danse classique, un diplôme et à un certificat de fin d’études chorégraphiques[2].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Dans le domaine musical, le conservatoire délivre un enseignement concernant les cordes (violon, alto, violoncelle, contrebasse), les bois (flûtes, hautbois, basson, saxophone, clarinette), les cuivres (cor, trompette, trombone, tuba) ainsi que les instruments polyphoniques (piano, guitare, harpe, orgue, percussions). Des classes de musique ancienne, de chant, d’écriture et de composition musicales sont également organisées.

La danse classique, la danse jazz et la danse contemporaine font partie de l’offre chorégraphique du conservatoire.

Administration[modifier | modifier le code]

Outre la participation de l’État, représenté par la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC), le conservatoire est principalement financé par la ville de Boulogne-Billancourt[2].

Partenariats[modifier | modifier le code]

Le conservatoire, en partenariat avec l’Éducation nationale, s’inscrit dans un cycle de classes à horaires aménagés dans le domaine musical (CHAM) et chorégraphique. Les écoles Pierre-Grenier (danse) et Billancourt (musique), les collèges Landowski (musique) et Jean-Renoir (danse) ainsi que les lycées Jean-de-La Fontaine (musique et danse)[2], Jacques-Prévert et La Bruyère[1] participent à cette initiative.

Un pôle supérieur a été créé en 2007, avec l'université Paris Sorbonne-Paris IV et le CRR de Paris. Il délivre un DNSPM (diplôme national supérieur professionnel de musicien)[2].

Liste de professeurs et anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Liste des anciens élèves du conservatoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]