Direction générale de la Création artistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Direction générale de la Création artistique (DGCA) est une direction générale du ministère français de la Culture. Elle est issue de la fusion de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles (DMDTS) et de la Délégation aux Arts plastiques en 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

La direction générale de la Création artistique a été créée dans le cadre de la réforme de l'administration centrale du ministère de la Culture en 2009, par fusion de :

  • la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles, elle même issue de la fusion en 1998 entre la Direction de la Musique et de la Danse et la Direction du Théâtre et des Spectacles[1] ;
  • la Délégation aux arts plastiques, créée en 1982[2] par Jack Lang, en remplacement d'un service créé en 1979[3], la délégation à la Création, aux Métiers artistiques et aux Manufactures (DCMM)[4].

Elle a été créée officiellement le . Régie d'abord par l'arrêté du , elle est soumise à l'arrêté du 12 juin 2015[5].

Organisation[modifier | modifier le code]

La direction générale comprend :

  • le service des arts plastiques
  • la délégation à la danse
  • la délégation à la musique
  • la délégation au théâtre
  • la sous-direction de l'emploi, de l'enseignement supérieur et de la recherche
  • la sous-direction de la diffusion artistique et des publics
  • la sous-direction des affaires financières et générales
  • l'inspection de la création artistique
  • la mission de la communication.

Le directeur général est assisté de deux adjoints, dont l'un peut être chargé du spectacle vivant ou des arts plastiques.

La DGCA gère les organismes suivants[6] :

Enseignement et formation[modifier | modifier le code]

Création et diffusion[modifier | modifier le code]

 Ressources[modifier | modifier le code]

Missions[modifier | modifier le code]

La direction générale de la Création artistique a pour mission de favoriser la création artistique sous différentes formes, principalement le spectacle vivant et les arts plastiques.

Du côté du spectacle vivant, cette direction traite les questions liées au théâtre, aux arts du cirque et de la rue, à la musique, à la danse et à l'opéra.

Pour les arts plastiques, elle s'occupe de la formation des artistes et de la promotion de l'art contemporain sous ses différentes formes d'expression (peinture, sculpture, photographie notamment).

Dans un cas comme dans l'autre, la direction générale anime tout ce qui concerne la formation des artistes en assurant un contrôle pédagogique sur les établissements d'enseignement. Elle exerce la tutelle des établissements nationaux.

Elle suit l'activité des établissements les plus prestigieux, comme l'Opéra de Paris, la Comédie-Française ou le Théâtre national de Strasbourg.

Elle est chargée du suivi des questions touchant au statut d'intermittent du spectacle.

Elle assure la tutelle du Fonds national et des fonds régionaux d'art contemporain.

Son activité est relayée, dans les régions, par les conseillers sectoriels qui exercent en DRAC.

La DAP et la DMDTS avaient pour mission de favoriser « la création contemporaine dans toutes les formes de l'expression plastique », et d'en assurer la démocratisation[7]. À ce titre, elle devait contribuer à valoriser et enrichir les collections publiques d'art contemporain et participer à l'organisation de la formation dans ce secteur. C'est elle qui exerçait le contrôle scientifique et pédagogique de l'État sur les établissements d'enseignement public des arts plastiques des collectivités territoriales.

Directeurs[modifier | modifier le code]

Délégation aux Arts plastiques[modifier | modifier le code]

Direction générale de la Création artistique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 98-841 du 21 septembre 1998 portant création d'une direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles au ministère de la culture et de la communication, JORF no 219 du 22 septembre 1998, p. 14437, NOR MCCB9800631D, sur Légifrance
  2. Article 2 du décret no 82-394 du 10 mai 1982 relatif à l'organisation du ministère de la culture, JORF no 109 du 11 mai 1982, p. 1346.
  3. Article 2 du décret no 79-355 du 7 mai 1979 relatif à l'organisation du ministère de la culture et de la communication (services de la culture), JORF no 106 du 8 mai 1979, p. 1080.
  4. Beaulieu et Dardy 2002, p. 23 et 24 [lire en ligne].
  5. Arrêté du 12 juin 2015, sur Légifrance
  6. « Organismes - Musique - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 17 avril 2016)
  7. Article 9 du décret no 2004-822 du 18 août 2004 relatif à l'organisation et aux missions de l'administration centrale du ministère de la culture et de la communication, JORF no 193 du 20 août 2004, p. 14902, texte no 27, NOR MCCB0400317D.
  8. Arrêté du 9 juillet 1982 : Délégué aux arts plastiques, JORF no 185 N.C. du 11 août 1982, p. 7530.
  9. Décret du 27 juin 1986 portant nomination d'un délégué aux arts plastiques à l'administration centrale du ministère de la culture et de la communication, JORF no 151 du 1er juillet 1986, p. 8153.
  10. Décret du 25 janvier 1990 portant nomination du délégué aux arts plastiques, JORF no 24 du 28 janvier 1990, p. 1198, NOR MCCX9010605D.
  11. Décret du 12 novembre 1993 portant nomination du délégué aux arts plastiques, JORF no 263 du 13 novembre 1993, p. 15701, NOR MCCB9300335D.
  12. Décret du 27 janvier 1996 portant nomination du délégué aux arts plastiques, JORF no 26 du 31 janvier 1996, p. 1527, NOR MCCB9600028D.
  13. Décret du 10 novembre 1998 portant nomination du délégué aux arts plastiques, JORF no 263 du 13 novembre 1998, p. 17113, NOR MCCB9800727D.
  14. Décret du 9 janvier 2003 portant nomination du délégué aux arts plastiques, JORF no 9 du 11 janvier 2003, p. 667, texte no 61, NOR MCCB0200913D.
  15. Décret du 28 octobre 2004 portant nomination du délégué aux arts plastiques, JORF no 253 du 29 octobre 2004, texte no 77, NOR MCCB0400774D.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]